opera1

Avertir le modérateur

Santé mentale

  • Il ne dormira plus...

    De ces personnalités hybrides, cisaillés, pas même Jekyll/Hyde, pas même schizophrènes au sens psychiatrique du terme.

    Une sérieuse tendance à la paranoïa, une toute puissance; ( j'avoue que lorsque je suis devant le fait accompli;)

    Quelque chose qui n'a pas fonctionné; l'enfant, ce pervers polymorphe, s'est installé dans l'adulte...point d'empathie, ni émotion...

    Juste la fascination de tuer, tout entier passionné par le moyen de se débarrasser d'un corps...

    Pas vraiment un tueur en série, puisqu'il ne privilégie pas un profil de victimes...

    Une sexualité mal définie, torturée, la conséquence d'une absence de structures...

    Il s'appelle Nordahl, 35 ans...

    On a déjà deux victimes: Maëlys,  9ans, et un petit troufion de 23 ans...qu'il a probablement dragué, c'est que le narcissisme l'habite...

    Il dresse des chiens, qui ont intérêt à obtempérer...

    Un surmoi en béton, caractérisant beaucoup de militaires...mais hélas, même l'armée l'a remercié, pour des troubles du comportement (pour le moins)...

    Et puis, il a avoué; 

    Quand il s'endormait, avec un tas de projets qui lui appartiennent, tout bouillonnait dans son cerveau malade...

    Oui, il a avoué; la pression est trop forte; la réalité l'étouffe: place à la dépression, avec menace de suicide...

    Il est hospitalisé, protégé contre lui-même, car il s'agit de payer ses passages à l'acte...puisqu'il n'a pas su apprendre le fameux mot de Camus: " l'homme s'empêche"...

    On va l'empêcher pour longtemps, bien que la "vraie" enquête ne fait que commencer;

    On va probablement trouver encore des morceaux de genre humain, un genre qui l'insupporte; des bribes éparpillés ici et là; son moyen de défense: la projection de ses propres démons;

    Point d'empathie, ni de regrets...

    Il ne se regardera plus, il ne dormira plus, pour les 20 années à venir.

    Ou alors d'un sommeil artificiel;

    Le sommeil médicamenteux active le champ onirique;

    Qui risque de transformer les rêves en cauchemars...

    Mais ce petit bonhomme n'avait pas de rêves;

    Que des désirs...

    En voilà un qui a vraiment oublié d'être heureux...

     

    PS Pas de trains, pas d'entrain.

    " Par principe, je soutiens les grèves" : Robert Guédiguian, communiste et artiste...

    Comment ça, contradictoire?

     

     

  • Un crédit mutuel...

    Pour tâcher de ne pas oublier d'être heureux, il faut apprendre à manipuler le principal vecteur du bonheur: l'amour...

    Pour aimer, il faut d'abord s'aimer soi-même; quand on n'a pas reçu d'amour, on ne peut en donner...ni en recevoir; truismes que cela?...sans doute, et pourtant...

    Je t'aime veut dire aime moi, sinon gare: autre truisme; mais aimer, c'est accorder une place à l'autre; croire un peu en l'autre: s'accorder un crédit mutuel...

    Tout dépendra de l'enfant qu'on a été, et de ce que l'on a reçu...et qui vous l'a donné...

    Autant de préambule avant de visiter cette famille bien fragile; cette jolie petite femme blonde qui travaillait au crédit mutuel, qui passait donc ses journées à accorder des crédits aux anonymes...et qui devait d'abord s'adresser à sa hiérarchie...

    A la maison, sa hiérarchie s'appelle maman...

    Point de jugement pourtant; mais il n'est pas nécessaire d'être docteur en psycho- morphologie, pour s'apercevoir "qui portait la culotte"...

    De ces mères castratrices, et s'agissant d'une fille, unique, rivale attentionnée de celle-ci...

    Et notre petit Caliméro, adopté par future belle-maman, fût autorisé à épouser fifille...

    Les rencontres ne sont jamais dues au hasard...à moins que tout soit hasard(...)

    Elle, fraîche et sereine dans sa robe blanche, lui, crispé, et sourcils froncés dans son costume noir...

    Le même qu'à l'enterrement de celle qui fût sa femme, et qu'il a tuée...

    C'est au cours d'une nouvelle scène de ménage, qu'il a serré trop fort...

    Comme avant, quand il l'a serrait très fort dans ses bras, pour lui demander pardon de ne pas la faire jouir...euh rire...

    Un problème qui en découlait et qui semblait capital: l'absence d'enfant...

    On ne sait qui ne pouvait pas(...)

    Deux jeunes agréables à regarder, qui se sont précipité dans les liens du mariage, en pensant dès le début "que tout allait s'arranger"...

    Humiliés, ridiculisés, les timides, parfois mal structurés, sont les plus dangereux; ils encaissent et ne connaissent pas eux même le degré de leur violence potentielle...il l'a ressente toujours douloureusement.

    Une jeune femme heureuse, toujours gaie et avec de l'humour; dixit la bonne collègue, qui ne sait rien, ne voit rien, et ne doit rien savoir...

    Si l'on ne se fabriquait pas le masque social dans la psychopathologie du monde du travail, on compterait beaucoup trop de crises et d'arrêts maladie...partant du vieil adage qui veut que "le travail c'est la santé"...

    Un ange blond huit heures par jour, une virago derrière les volets; du Chabrol...

    Si l'on devait tuer l'autre à chaque fois qu'on s'est trompé, le bitume serait jonché de cadavres...

    C'est fait: terrible passage à l'acte...et c'est la sidération; deux moyens d'agir; le plus logique: appeler du secours, ou au nom du "c'est pas moi qui ai fait çà, fomenter un mauvais scénario...comment dormir pendant trois mois? finir par croire que c'est "l'autre" qui a fait ça...

    Encore une fois, l'enfance décide et l'homme s'empêche...

    Celui qui est passé de l'autre côté, ne se reconnaîtra jamais...

    Quel gâchis...

    Un patient me disait: " il paraît que j'ai fait une bouffée délirante, ok, c'est sûrement vrai, mais pour moi, c'est inconcevable, tout bonnement inconcevable"...

    Quand on aime, on a toujours vingt ans;

    Quand on a pas su aimer, on prend parfois vingt ans...

     

    PS qui n'a rien à voir

    allez, c'est la chandeleur; ce soir on fait les crêpes...sans lait Lactalis.

     

     

  • Balance ton ministre...

    Non, Edouard ne veut pas; la solidarité masculine n'est pas un vain mot; oui,mais tout de même pas jusqu'au viol...

    Une lapalissade; tant qu'il n'est pas accusé, il est innocent, le ministre; la présomption d'innocence que ça s'appelle, pis c'est tout;

    Plein de gens sont innocents; c'est que les prisons débordent déjà; et de quels innocents parle-t-on?

    Deux poids, deux balances...

    Entre le voleur de pommes qui cohabite dans une promiscuité sexuelle, le tueur en série, et le voyou en col blanc, on pourrait construire deux prisons de plus par département...

    Depuis la fameuse polémique du vilain producteur américain, on n'a jamais vu autant de femmes violées;..

    C'est que la parole se libère...

    C'est ainsi qu'une dame de 46 ans, a dénoncé son violeur, la première fois en 2009, elle en avait 37; bing: non lieu; 

    Mais le monsieur est devenu ministre; alors, elle réitère sa plainte...

    Que cherche t-elle? à nuire, bien sûr...

    Mais si c'était vrai? que le monsieur "l'a forcée à un rapport sexuel"...fichtre; la question est de savoir pourquoi elle l'a suivi à l'hôtel...on peut faire un scrabble sur la plage...

    C'est donc parole contre parole; et le monsieur est présumé innocent...

    Et Doudou premier maintient le monsieur à son poste de ministre...des comptes publics; ça compte...

    Et Ferrand, Bayrou, hop dehors; ils ont violé personne; volé, tout au plus; pauvre Gérald; sera peut-être obligé de démissionner; "ça va être sportif", a assuré une députée; un souvenir?  oh, que d'impunité dès qu'il y a pouvoir:

    Et nombre d'affaires où l'on entend tinter des casseroles qui resteront pendues au mur...

    Concernant le viol, on devrait instaurer une thérapie, une injonction au soin, à l'encontre de ces hommes qui ont si peur des femmes, avant qu'ils ne les détruisent; la thérapie du" pot d'échappement"; une variante de celle des chimpanzés...

    C'est égal; mauvais trip pour le monsieur; car le doute s'est glissé dans l'inconscient collectif, qui réactive le sentiment du tous pourris...

    Alors, sans doute que le président devra intervenir, depuis qu'il a dit qu'il serait intraitable avec "ces individus malades"...

    On ne comprendrait pas ;qui ça, on? ben le peuple, pardine...ah celui-là?...bof;

    Un clou chasse l'autre...
    Et Patrick Balkany est toujours maire de Levallois...
    Oui, mais il a violé personne; l'a juste dit qu'il avait été l'amant de Brigitte Bardot...

    Ce qu'elle a nié; troubles de la mémoire: l'âge; et pour notre B.B nationale, les hommes, c'est comme sa carrière:" de la merde en branche"!

    Et y a prescription; juste une présomption...de bon goût, à l'époque! une ravissante idiote inviolable; le violeur ne connaît pas le repos du guerrier...

    Les innocents ont toujours les mains pleines...

     

    PS c'est la poule qui chante qui a fait l'œuf:

    Encore une présomption d'innocence pour Jonathann Daval; Jonathann... pas moins de toi, lui dit sa belle-mère;

    Une femme qui meurt sous les coups d'un homme, c'est toujours par accident; sinon alors...

    PS bis

    Flop pour Lolo;

    A peine un peu plus d'un million de téléspectateurs à l'émission politique de Laurent Wauquiez;

    Laurent Wauquiez, le nouveau Jean-Marie Le Pen, le charisme en moins, les deux yeux pour voir venir....

     

  • IL vous en prie...

    Si la vieillesse est un naufrage, selon le mot du grand Charles, pour certains, c'est carrément le Titanic...

    IL aura 83 ans aux prochaines prunes; il est tout seul dans sa belle propriété; il voudrait bien "vivre une dernière histoire d'amour"...

    Il déteste l'époque actuelle, même: " il la vomit"...

    Qui cela? ben LUI voyons, le plus grand acteur du monde, selon lui-même;

    Il vieillit mal, c'est évident, nul besoin d'être docteur en psychologie appliquée, pour affirmer qu'il est carrément déprimé, et depuis un temps certain...

     Ah, évidemment c'est un risque la dépression caractérisée à un certain âge, au vu des symptômes du flétrissement(...)

    A fortiori quand on a bronzé en plein soleil avec une fille aux yeux d'or, plongé dans une piscine en compagnie de Romy Schneider, courtisé une veuve Couderc, se promener dans la ville avec le vieux Gabin, et borsaliner avec Bébel, autre star vieillissante, mais tout de même plus sympa...

    "Ma mère ne m'aimait pas, mais elle m'a transmis ma beauté! dit l'ex beau: rien que ça!

    On imagine un tel narcissisme sur un plateau avec LA Signoret; l' ambiance devait être volcanique...

    C'est Bertrand Blier qui dirigeait Alain Delon (mais oui c'est lui!) dans "notre histoire", qui demandait une autre prise, on a retenu la star pour éviter le coup de poing au metteur en scène...deux égos boursouflés, comme on en rencontre tant sous les sunligths...

    Il a même tourné un joli film, "le retour de Casanova" avec...Fabrice Luchini, l'ex coiffeur intello qui n'est pas à un oxymore près...il a usé trois psys et a trente de divan; il a dû dire à Delon de faire attention à lui...

    Après les granges brûlées et monsieur Klein, Delon Alain, s'est mis en scène tout seul, révolver au poing...

    Une métaphore à sa misanthropie naissante? "je n'ai jamais aimé Alain Delon" dit-il: rien à faire, il vit toujours à la troisième personne...
    Dernière star vivante, comme sa copine B.B, aussi déprimée, mais a ses anxiolytiques sur pattes...et avec qui il a tourné un seul film, dans un sketch "histoires extraordinaires D'Edgard PO"...

    IL va faire un "dernier film" avec Patrice Leconte, le metteur en scène des sous doués... pas de cause à effet...

    Faut juste trouver l'argent...mais y a -t-il encore des bankables au cinéma?

    Misanthrope, homophobe, lui qui a tourné avec le grand Luchino Visconti, parce qu'il était beau... Delon en Rocco, bon début...

    Et voici qu'on parle de lui, parce qu'il a supplié la rédaction de "son" journal, à travers la grande journaliste d'investigation, Valérie T. de lui consacrer une tribune: elle a fait le voyage à Douchy, la belle propriété de l'ex star, où il vit seul avec son chien...

    Une vie de chien pour celui qui a tout connu, tant il plaisait à tous les sexes...

    C'est pas juste, mais le temps passe pour ma concierge comme pour Alain Delon ; et on ne peut que difficilement ressentir une empathie exagérée:

    Allez soyons sport au nom du souvenir sur écrans noirs ( pas au théâtre), ne l'oublions pas. tout à fait...même si oui décidément, Casanova a bien vieilli;

    Inoubliable: c'est Lui qui le demande...mieux:

    IL vous en prie...

     

     

    PS un chirurgien marseillais très distrait:

    Il a oublié un gant, et cinq compresses dans le ventre d'une patiente...les compresses, passe encore... mais le gant?! il a perdu la main, le toubib...

    Depuis le temps qu'on parle du Burn-out des chirurgiens, il serait temps d'en tenir compte, et de compter le matériel avant de recoudre le patient.

     

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu