Avertir le modérateur

Jeux

  • Lesbien ...entendu?

    A chaque fois que Marine Le Pen apparaît sur un plateau ou derrière un micro, il faut s'attendre au clash, tant elle sait manipuler, exaspérer la ou le journaliste face à elle, même les plus aguérris.

    Particulièrement, quand elle est invitée(...) à France Inter "cette radio Bolchévique", où, avec sa mauvaise foi travaillée au cordeau, parvient à mettre mal à l'aise, l'homme le plus écouté de France, de la matinale, Patrick Cohen, dit Patco;

    Au début du mois, alors que Patco lui répétait pour la troisième fois la même question avec insistance, elle lui lance: "calmez-vous monsieur" ! Je suis calme,  mais aucune question ne vous convient; c'est exaspérant!

    Boum piégé! faut dire qu'il est fatigué Patco ; le soir, chez la belle Anne-Sophie, il est toujours au bord du malaise vagal...il travaille trop cet homme-là. Se lève très tôt.

    Or, ce jeudi; la même Marine est de retour à France inter, face au même Patrick;

    Changement de ton; nous sommes en période d'élections, et le FN a marqué des points;

    Question; et le théâtre en Avignon? et le mariage gay?

    Pour Steeve Briois; pas de problème pour marier ses administrés fussent-ils du même sexe...il a le mode d'emploi...et n'a-t-il pas été mis là justement pour...?

    Ecoutons quelque peu éberlués, la présidente du front national; un maire FN est tenu de marier deux personnes du même sexe, puisque la loi est passée; traduction: " et dire que je ne pourrai pas la changer"

    C'est le pays des chatons et autres bisounours, que vous nous décrivez madame , lui souffle Thomas Legrand, un rien narquois, éditorialiste et ami du petit déjeuner;

    Aïe, attention à l'invective vert Marine; eh bien non, au contraire, un ton doucereux, qui correspond à son sourire toujours prêt à mordre...

    Dédiabolisé, le FN? ouais, le diable n'a peut-être plus de cornes, mais la queue reste fourchue...

    Quant à la culture; rien à craindre; d'abord si Monsieur Py n'est pas satisfait de son sort "il peut laisser sa place, il ne manque de gens compétents" (fin de citation).

    D'accord, tout n'est pas bon dans les créations; avec le FN, en Avignon, Molière est de retour, et Guiguite Duras a encore de beaux soirs...Pas certain que le bourgeois soit un vrai gentilhomme...

    Quoi, vous avez dit censure?

    Et Marine d'esquiver, et de terminer son interview en assurant qu'il faut abandonner l'euro...

    Ouf, c'est qu'elle fait peur cette dame...même si son conjoint Louis Aliot est en "difficulté" à Perpignan.

    Merci Marine Le Pen d'être venue au micro de France Inter, dit le pro.

    Patco est un excellent journaliste.

  • Pas très résistants...

    En ce jour de commémoration, l'appel du 18 juin 1940, où, depuis la BBC, le grand Charles parlait aux français...leur demandait de se rassembler derrière lui; ce qui lui fera dire, plus tard, déçu, avec l'esprit qui le caractérisait, qu'on ne dirige pas un peuple qui a plus de deux cents sortes de fromages!

    S'il n' y avait que çà: un peuple hâbleur, râleur, couard et diléttante; la preuve; regardez nos bleus: la frime, pis c'est tout, comme dirait un célèbre entraîneur...  et cette pauvre Roselyne, ministre des sports et accessoirement de la santé, qui grelottait dans les tribunes, et ressemblait à une de ces vevezuélas; elle se demandait ce qu'elle faisait là, n'attendait que son moment préféré, celui de visiter les vestiaires après le match!

    Mais là, de la sueur pour rien...on a beau jeu(..) d'incriminer le selectionneur, quand le footeux le plus célèbre au salaire mirifique, ne sait même pas où se trouve le filet!

    Du vent; le français a mauvaise réputation, depuis toujours,  symbole tenace du franchouillard, avec béret basque et baguette sous le bras; des bons français résistants pour ne pas collaborer...

    Un pays d'autruches, qui râlent après la catastrophe pourtant prévisible,

    Ce n'est pas un hasard si nous sommes le premier pays consommateur de psychotropes (masquer la douleur pour ne pas l'affronter)...

    Un avantage non négligeable hier soir: pas de liesse dans les rues; dormez tranquille braves gens, il ne se passera rien...

    On a parfois honte d'être français: même Angela Merkel ne supporte pas le petit français qui dirige le pays...ah ces allemands...

    Heureusement reste la langue, la plus belle du monde, et... la mieux pendue...

  • Courage mes frères...

    Plus que quatre jours pour vous faire une raison, si, comme moi vous avez horreur du foot!

    Que voyons-nous?  22 palmipèdes courir après une baballe, transpirants, se sautant dessus, s'étreignant, s'embrassant, ça me file la nausée; non pas parce qu'au ralenti, cela ressemble à une récréation simiesque (sans parler de la promiscuité dans les vestaires!), et puis pour une fois que les hommes ne se tapent pas dessus(...) mais je n'ai jamais compris cette liesse hystérique, d'un côté comme de l'autre, ni la moindre règle du jeu:  ce petit bonhomme encagé, plié en deux dans une posture équivoque, qui attend la balle pour plonger, sinon gare! le goal qu'on appelle ça!

    Faut dire qu' il y a de la place pour qu'elle puisse passer, la balle...

    Donc disais-je, si comme moi, vous n'aimez pas ça, n'en dégoûtons pas les autres; positivons:  il y aura moins de monde dans les rues, plus de places dans les cinémas, les restos seront vides; les superettes dévalisées: plus une seule canette de bière!

    Ah bien sûr, si "on gagne" faudra fermer les fenêtres, (ah, la douce harmonie de la corne de brume!) et si "on perd" ce sera la faute de ceux qui auront gagné!

    Outre que j'ai toujours trouvé choquant que des RSaistes portent aux nues des millionnaires, pour lesquels il est logique de les traiter comme tels...le foot a une dimension sociale qui fait vivre tant de monde; sans parler des faveurs vivantes à hauteur de deux smics la prestation(...)

    Par ailleurs, il paraît que le foot est un sport non dénué d'élégance et même de poésie...si, si c'est un docteur en sociologie qui a tenté de m'expliquer les tenants et aboutissants...

    Quand je lui ai opposé ma passion pour l'opéra, on a parlé de la crise...

    Justement, le foot a au mons une grande qualité, celle d'oublier cette crise dont on dit qu'elle ne fait que commencer... et puis si on n'aime pas le foot, dans peu de temps, c'est le tour...du tour de la petite reine!

    Pour nous les nonfouteux ce n'est qu'un mauvais moment à passer...et il y a toujours pire...

     

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu