opera1

Avertir le modérateur

- Page 2

  • Le club des cinq...

    Et ben voilà, c'est fait; le premier débat des présidentielles; un débat trop long et brouillon, d'après les gazettes;

    Z'étaient cinq, pas onze; les petits les obscurs? absents; comme le peuple...

    L'organisation du grand studio était savamment préparée;

    Par exemple, quand Marine causait, on voyait en fondu déchaîné, le visage de l'énarque Florian, qui acquiesçait tout de sa patronne, agitait la tête d'avant en arrière, tel le petit chien à l'arrière de la voiture;

    Petit toutou que l'on dit en mauvaise posture; posture, pas position...

    Benoît, c'était dame Rossignol, tant le petit Hamon avait besoin d'un oiseau qui chante pour lui...

    Mais où est passée Pénélope? Derrière Fillon, on apercevait le visage sens commun du sieur Retailleau, très Versailles sur lui...

    Jean-Luc avait même mis une cravate, rouge certes, qui tranchait avec le bleu de rigueur; un gros nœud rouge, qui n'a pourtant pas agressé sa favorite, celle qu'il avait traitée de "demi-folle"...

    Approuvé lui, par Corbière Alexis;

    Pas la région du vin...

    Et puis notre petit favori, l'homme de tous les dangers...on n'a pas vu Brigitte; l'était sûrement tout en haut des gradins, le sac Vuitton entre les jambes...

    A part ça? bof, des contradictions bien senties; on n'est passé rapidement sur les affaires;

    Depuis que l'on sait que les costumes d'Emmanuel coûtent vingt fois moins chers que ceux de Fillon; Macron s'habille rue d'Aboukir, tandis que François, c'est chez les émirs;

    Son émir préféré reste l'avocat aux paniers de crabes...

    Et puis nos journalistes de la chaîne privée avaient du mal à se faire entendre, condescendants et à peine maîtres de l'émission...

    Voir si l'un était au Bouleau, pendant que l'autre Coudray les bons ourlets...

    C'est égal, après deux heures d'émission, on sentait déjà la fatigue sur les visages adroitement maquillés; Marine clignait des yeux à cause du projecteur violent; non pas Mélenchon, autre lumière vive...

    Bon mais c'est pas tout ça; reste la question subsidiaire, et néanmoins capitale:

    Pour qui votétons?

    Surtout que l'on sait que la France compte 7 millions de chômeurs...

     

     

    PS Le sieur Asselineau: "quand je serai à l'Elysée"

    Eh ben, doute de rien pépère;

    Mettra Marine rue de Varennes, rien que pour prouver qu'il n'est pas myso...

    2)Mort d'Henri Emmanuelli:

    Hommage de Jean-Luc; "la mer a emporté le rocher"

    Fichtre; on ne le savait pas poète, notre Méluche.

  • Jean-Baptiste, au secours...

    Poquelin Jean-Baptiste, dit Molière, ( 1622/1673) acteur et dramaturge; fin connaisseur de la langue française, a écrit de nombreuses comédies, en vers et en pur français, au point qu'on en a fait une maison, la comédie française, où Molière est encore résolument moderne; toujours aussi monté, même en matinées...

    La clause Molière? késaco? imposer la langue française aux ouvriers étrangers sur les chantiers...

    Ouvriers étrangers, n'est-ce pas un pléonasme?

    " Elle arrivait de Somalie, Lily" chantait ¨Pierre Perret; avec ses frères de couleur, qui sont venus à Paris pour vider les poubelles...;

    Alors, maçons roumains, syriens, polonais, et payés en pièces jaunes, ne parlent pas ou peu cette belle langue, la nôtre, si châtiée, si riche, que la maison que construisent quelques ouvriers, même par temps de pluie, sera toujours achetée par ceux qui sont abonnés...à la salle Richelieu.

    Démagogie électoraliste, a dit en substance notre premier ministre, aux costumes chics, mais moins chers que ceux de Fifi, un premier ministre "passionné de littérature";

    Et puis l'ouvrier casqué qui cause pas la France, se fait traduire les notes affichées, pis ça y est; ce qui ne l'empêche pas de payer des impôts, d'envoyer la moitié de sa paie "au pays", si pays il reste...

    Quant aux enfants d'immigrés, beaucoup sont scolarisés, alors hein...

    Et nos charmants petits collégiens bien de chez nous, maîtrisent-ils vraiment la langue de Molière?

    Pratiquent plus volontiers la langue SMS; pour draguer c'est plus simple" j'te kif, veux te pécho";

    Traduction" y a urgence pour un dépucelage";

    Quant à la langue de Shakespeare, ils en sont au Brexit!

    C'est égal: on voit mal un de ces ouvriers peindre une façade de la main gauche, et faire une dictée de l'autre;...

    Leur apprendre le plus que parfait, quand ils s'en tiennent au présent, et que leur futur est incertain, c' est un peu vain...

    Alors, tous les Tartuffes droitiers, les malades imaginaires de l'éduc -Nat, les Don Juan de pacotille, amoureux atrabilaires, qui méprisent encore l'école des femmes, parlent une seule langue; celle de bois;

    et çà finit par faire des copeaux...

    Comme dit Paco, maçon portugais (autre pléonasme), avec l'accent; " quand yé souis arrivé en France, ne parlais pas dou tout la langue, ma yé fréquentais une putana ...muette! "

    Depuis, il a quand même fait des progrès...en langue.

     

    PS colis piégé dans les locaux du FMI; une blessée; une fusillade dans un lycée de Grasse; quelques blessés...

    L'était question de lever le plan d'urgence, non?

    Ouais, pas plus tard qu'hier...

     

    Bis;

    On apprend que ça se passe beaucoup mieux, dans les environs des préfab' d'immigrés dans le 16ème:

    Aucune bonne espagnole ne s'est fait violer...elle est là depuis longtemps, donc, elle parle couramment le français...

  • Et alors?

    Non mais, allo quoi...à quoi cela servirait-il d'être un petit marquis possédant un manoir et une femme très obéissante, s'il ne devait pas recevoir des cadeaux (somptueux) de ses amis;

    Car il a des amis, Fifi; dont certains lui font des cadeaux en l'habillant chaudement et chèrement; des amis à renvoie d'ascenseur, à savoir des postes d'assistants parlementaires plus ou moins fictifs, et fort bien rémunérés...

    Alors quoi? quand donc on va finir de l'embêter? de fouiller dans ses placards, "dans les poubelles " qui dit le candidat LR,

    A qui peut-il faire accroire que même usagés , ses chemises finiraient dans les poubelles? ou alors dans celles du 16ème...

    Quant à ses caleçons, il les fait faire sur mesure, adaptés à ses bijoux de famille, afin que la gauche n'envahisse pas la droite, une politique adaptée jusqu'aux précieuses ridicules...

    Un traquenard qu'il ne cesse de dénoncer, mais il tient bon , avance tête haute sur ses escarpins à glands; on a la tête qu'on mérite...

    48 500 euros de costumes, et en liquide; c'est qu'il faut bien renforcer les doublures...

    Et nous les petits, les z'obscurs, comme dit Poutou; lui qui s'habille chez H et M, qui vit en HLM, un Jules qui rame pour avoir ses 500 signatures...

    C'est égal; imaginons qu'il passe, le François de Nicolas; ce qui n'est pas dans les tuyaux; avec un programme drastique pour les Poutoux que nous sommes; nous devrons payer les produits de première nécessité avec une TVA à 22 %, où le pain au chocolat de Coppé passerait au moins...à 25 centimes...

    On portera des strings, y a moins de tissu; oui mais on me dit que c'est pourtant le même prix...

    Les fonctionnaires devront travailler plus, tout en étant moins, redouter un pouvoir d'achat étranglé, où ils devront s'habiller à la redoute...

    L'avenir est incertain, comme la météo; si jamais on a des hivers rigoureux, on s'habillera chez les vêtements au poids...

    Ce qui s'avérerait rentable, vu la montée des prix des denrées, qui nous obligerait à la disette, à moins que ce soit le contraire, à force de s'empiffrer de pizzas bien grasses...

    Il est tout de même un brin méprisant, François;

    Comme les autres, il n'a pas la notion de la vie quotidienne du quidam lambda;

    Toutefois, la candidate du peuple, n'oserait pas porter des dessous en dentelle de Calais; ça pourrait lui coller des allergies...

    C'est à nous qu'ils nous en collent, des allergies,  nos dirigeants ou aspirants;

    Deux catégories pourraient se réjouir de l'avenir: les adeptes du nudisme et les acteurs du porno...

    Ce qui ne constitue pas la majorité...

    Allez, courage les gens;

    Il suffit de savoir que l'on se prépare un avenir où on ne pètera pas dans la soie...

     

    PS Rien ne va plus:

    Gilbert Collard voudrait "virer" Florian du FN:

    A trop vouloir de lisser l'image du parti, les homophobes reviennent en force...

     

     

     

     

  • C'était hier...

    ...Et c'est demain; c'est tous les jours, la journée internationale des droits des femmes;

    Au grand désespoir de Mrs DSK et Baupin...

    Et vive la parité; l'homme s'en arrange;

    Dans la mesure où les femmes sont à 52% dans notre société, donc, 48 pour les hommes...

    Et dans cette culture, la femme elle-même se réfrène dans son élan de parité; ne serait-ce que pour les tâches ménagères; non seulement les hommes pissent sur la lunette des toilettes, mais quand ils se hasardent à passer l'aspirateur, il ne vont pas dans les coins...

    La femme à diplôme égal, touche 26% en moins sur le salaire...

    Les jeunes femmes "à start-up", sont de plus en plus nombreuses; c'est tant mieux.

    Elles veulent le pouvoir en plein jour, mais sont encore en crinoline; des romantiques;

    Les hommes eux, n'ont qu'une femme au cœur; leur maman...

    Et la femme d'aujourd'hui a tendance à quitter ce cercle pernicieux qui consiste à 'materner" son homme, qui ne demande que çà;

    La démarche consciente ou non, de l'homme, est de chercher sans cesse la femme idéale; sa mère!

    Alors quand il ne l'a pas connue, ça se complique:

    Ne pas oublier la triste statistique, d'une femme qui meure tous les trois jours sous les coups d'un homme; c'est énorme et ça prouve que l'homme est plus fort...musclé, quoi...

    Un qui est pour l'évolution de la femme dans la société, c'est le petit Emmanuel, féministe s'il en est, qui a poussé pour la première fois, sa femme, enfin, son épouse sur le devant de la scène, hier soir, au théâtre Antoine, entre folle Amanda et fleur de cactus, au choix.

    Un point qu'il croit (aussi) électoraliste...

    Mais en général, y a encore du boulot;

    Sans faire un trait à connotation misogyne, la femme a toujours su prendre le pouvoir d'une manière souterraine; elle n'a pas souvent le choix...

    Mais pourquoi donc on n'a pas la journée de l'homme?

    Et rien ne va plus; deux femmes de pouvoir ont récemment divorcé: mesdames NKM et Filipetti; n'avaient plus leur place, ah mais; pourtant, elles ont du personnel pour passer l'aspi...

    C'est pour quoi, s'il est le locataire de l'hôtel d'Evreux, en mai, Emmanuel Macron nommera une femme à Matignon;

    Mais qui? parions que dame Pécresse se sent prête, en toute circonstance;

    Il faut d'abord qu'elle plaise à Brigitte, qui choisit les collaboratrices de son petit mari, comme La Triolet choisissait les amants de son Loulou...

    Mais Emmanuel aura sans nul doute, des intentions plus louables que Sa Majesté Mitterrand, qui avait nommé Edith rue de Varennes; elle a tenu dix mois,

    Elle a bouffé le cresson par la racine; c'était prévu...et ce n'était pas un grand féministe, ce François-là.

    Vive les femmes, qui sans nous, ne se maquilleraient plus, et ne feraient plus de régimes ad'vitam;

    Comme on les aime: sourions à la vie...

     

     

    PS pour faire suite;

    Au grand étonnement général, le canard américain a dit "qu'il avait le plus grand respect pour les femmes";

    Alors mesdames, à vos bonnets...

     

    PS (2) la déculottée du PSG

    Commentaire du Qatar

    Le PSG c'est un cas et une tare...

     

     

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu