opera1

Avertir le modérateur

- Page 2

  • Ben, mon colon...

    Qui? oui; le Kiwi est français;

    Parfaitement, de la pub pour ce fruit parfaitement insipide et velu;

    De la pub; on n'a pas fini d'en manger;

    Puisque c'est Audrey Azoulay qui a décidé d'en diffuser sur le service public: dont le Kiwi; c'est qui? oui, la nouvelle ministre de la culture.

     On est matraqué; 2 coups de 6 minutes, sur les films de la TNT, ce qui permet au moins d'aller uriner et se laver les mains, dans cet ordre; si c'est une ineptie, on ne perd rien, si c'est un Kurozawa...ah non, pardon ça c'est sur Arte.

    Où la pub tire vers la voiture de luxe et le cosmétique, même si on ne le vaut pas.

    Mais sur la radio publique, comme France Inter, la radio des quinquas et au delà, qui, jusqu'à présent nous gratifiait de ces incomparables duettistes que l'on peut trouver drôles par ailleurs; la Matmut reste tout de même leur meilleur texte; désormais, la pub s'insinue sournoisement; et la narration est plus sociologique;

    Exemple: vous voulez sauver une vie? nous demande une voix infirmière...attendons la suite ; alors à partir de 50 ans (...) faire pratiquer le test contre le cancer colo-rectal;vous sauverez la vôtre; savez-vous qu'un tuyau dans le fondement, vous évitera sûrement de mourir, le cancer colo-rectal, s'il est pris à temps est (presque) toujours guérissable: traduction: vous coûtez moins cher à la sécu, et moins longtemps;

    Mais, d'après les statistiques, 2 hommes sur 5 ne se font pas pratiquer l'examen, trop intime, mais indispensable; ceci par...pudeur;

    La honte de montrer l'endroit adéquat; évidemment, les ORL n'ont pas de ces réticences stupides! Gastro, c'est un choix...

    Alors, c'est la pub qui s'y colle;

    On a droit depuis longtemps, entre le potage et le yaourt, à six minutes réitérés, plus les sponsors; au choix: entre le camembert de Normandie, la belle voiture qui ne vous coûtera si peu, durant dix années...et les couches contre toutes sortes de fuites, sans parler des fauteuils volants, qui risquent de vous électrocuter,- les vieux c'est porteur- , en conduisant papy à sa chambre, où il avalera la petite pilule bleue...toutefois, consultez votre médecin...

    Il est vrai que par ces temps de chômage à la mode, la pub fait travailler beaucoup de gens, des comédiens sans contrat, et autres mannequins, faut bien payer ses impôts;

    Mais, craignons que dès les prochaines semaines, on ait droit aux tampons hygiéniques dès le petit déj...juste avant la météo; (aucun rapport, voyons).

    Cependant, il y a des risques; à force d'être gavé, on pourrait être tenté de balancer le transistor dans la fenêtre;

    Qu'à cela ne tienne; Karglass est là:

    Karglass remplace;

    Alors, avec la thé: un Kiwi;

    c'est plein de vitamines; si vous ne savez pas lesquelles, regardez, écoutez la pub...

    PS:

    Une communauté qui se passerait bien de pub en ce moment, c'est l'église catholique; à moins de parler d'un défilé de mode...

    Des tenues indémodables.

     

     

     

  • La vie, c'est du théâtre...

    Pour faire du théâtre, il faut des répétitions; des simulations;

    Quand le texte est trop indigent, il faut charger le jeu, la gestuelle, la chorégraphie;

    On n'interprète pas Feydeau comme Duras...pour un, les portes claquent, pour l'autre, on récite en faisant du surplace...

    Au quotidien, dans cette curieuse ambiance, qui tonne au dessus de nos têtes, il faut aussi répéter;pour éviter que ça claque, on répète sur place...un théâtre de guerre.

    Le public est le même, sauf que là on risque de perdre de spectateurs;les coulisses aux djihadistes; un bouclier aux kalachs...

    Une simulation; on dérange le régisseur général, à savoir, le ministre de l'intérieur, on habille des hommes en cuir avec des casques , ça fait des vrais pompiers;

    Première, hier, à Nîmes; on charge: on parle de gaz pas moins; c'est que le succès est au rendez-vous;

    Le grand jeu; le brigadier tape plus de trois coups...

    Curieux succès en vérité, dû au bouche à oreille;

    Les acteurs pénètrent dans les salles de spectacle, doublures inattendues;

    c'est une pièce policière, mais les armes sont vraies; quand les spectateurs sont sous les fauteuils, alors, les accessoiristes se sont trompé;

    Ce qu'a sûrement voulu le ministre: former les intermittents; toutes les polices réunies qui n'en souhaitaient pas tant...

    Si on arrive à faire des vrais...des faux.

    Pour de vrai...

    Comme disait le grand Louis Jouvet;

    le théâtre, quelle vie, et la vie, quel théâtre...

     

    Dernière minute:

    Le rôle principal vient d'être arrêté; dans une mise en scène grandiose; et une production belge.

    La fiction et la réalité se confondent; avec trahison à l'appui;

    Craignons qu'il faille attendre le prochain épisode...

  • Sangatte, ça gâte...

    ...Le paysage, surtout dans les beaux quartiers;

    Soeur Anne, ne vois-tu rien venir? Hidalgo, pas de cadeaux; prends garde à toi;

    Que te reproche-t-on?

    De vouloir installer un grand hangar en plein coeur du 16ème, à quelques encâblures du bois de Boulogne; un Sangatte; fichtre: une galéjade; autant construire des logements sociaux à Levallois-Perret...

    Des SDF chez les prout-prout; 200 places, pas moins! Ludovine de la Malbaise est furieuse.

    Un scandale, du coup, une grande manif était organisée à Panthéon Sorbonne; quelques centaines de riverains ont scandé des slogans politiques virulents, qui font très très peur...

    Fallait voir une sexa botoxée, porter haut une pancarte en carton, celui-là même qui contenait la tarte aux myrtilles de chez Fauchon, que Maria est allée acheter en métro.

    Avec la conviction rivée au collier trois rangs, la voix coincée dans le col roulé de grande marque, scandant: Hidalgo démission!

    Micro-trottoir:

    "Alors on ne pourra plus promener son chien, sans risquer de tomber sur un de ces individus, qui dégagent une odeur(...)"

    Il est évident que les déjections du chien de pure race ne sentent que ce qu'il a mangé; et que ses intestins sont très 16ème: avec l'anus au bout.

    On ne peut pas prendre le risque de glisser sur la merde de clodos, alors qu'on ne ramasse pas celle du chien...

    "On a rien contre ces gens,( sic), mais il est évident qu'il y a un iatus de classe, et que fatalement, on va avoir droit aux problèmes de toutes sortes; chapardages, et même des viols";

    Oui, ma chère, y en a.

    Et c'est au cours de cette réunion, où une préfète essayait d'expliquer "la chose", qu'elle s'est fait traiter de "salope"- oui m'sieurs dames-, par un monsieur bien pensant, en trois pièces (le costume); celui qui va faire un tour au bois, la nuit tombée, et ce n'est pas pour promener le chien.

    C'est vrai, on avait déjà les péripatéticiennes, on ne va pas en plus supporter les pauvres...les premières sont précieuses, mais les seconds ne peuvent même pas s'offrir leurs services...

    A la sortie de parties fines, il serait regrettable de tomber sur un de ces pauvres hères, sous prétexte qu'on est plein de champagne; on risque de glisser sur une bouteille de jaja à 1 euro 50...

    Mais que fait donc madame la maire de Paris? même que son collègue du 16ème, le sieur Claude Goesguen, "comprend ses administrés";

    Serait-ce une vraie femme de gauche, celle-là? il faudrait que la blonde Valérie Pécresse la rencontre, la ramène à la raison;

    Si le projet persiste, on va tout droit vers une cata; c'est la révolte des bien pensants, civitas en tête;

    Heureusement que Monseigneur Barbarin est en ce moment dans une tourmente très éloignée de ces basses considérations sociales; Dieu en a vu d'autres...

    Gare à vous, Anne; n'oubliez pas que vous êtes tolérée à Paris; la capitale mérite mieux:

    Déjà avant vous, nous avions un certain Bertrand, un maire dissident(...) trop, c'est trop;

    Ah mon Dieu; on va être obligé de doubler les caméras et les vigiles du Monoprix de l'avenue Mozart; les rayons réservés vont se vider...

    Alors que la planète est à feu et à sang, qu'on lapide des femmes à trois heures d'avion du bois de Boulogne, quelques poignées de fausses blondes vieillissantes, maquillées au bistouri, ont peur de croiser deux minutes un de ces SDF, et que son odeur fasse virer leur parfum de grande marque...

    C'est triste; tellement triste...

    Ah l'humanité...comme disait Pierre Desproges: "je ne vous parle pas du journal!"

    Un torchon qui- Dieu merci, toujours Lui- n'arrive jamais entre les mains des habitants de cet arrondissement, même pas pour ramasser les crottes de leurs chiens trop bien nourris.

     

    PS

    Non non et non, Monseigneur Barbarin n'a pas couvert des affaires de pédophilie au sein de l'église...il l'a répété plusieurs fois.

    C'est le primat des gaules, il sait de quoi il parle...

     

     

  • La baignoire glissante...

    Le pouvoir a ceci de singulier, que dès lors qu'il est proposé, le sujet fonce tête baissée;

    Du petit chefaillon, qui supprime un RTT à un employé, sur délit de sale gueule, à une ou un ambitieux, qui a fait les hautes écoles, et piaffe d'impatience depuis longtemps, pour entrer en pleine lumière.

    Et puis, ceux déjà en place, inaltérables, insubmersibles, les gros salaires, ceux qui font exécuter les sales besognes par d'autres salaires moins élevés; appelés du doux nom de DRH...

    Et puis, le monde de la politique; exemple criant, qui fait grosse polémique; la réforme du travail;

    Trois conseillers ont bossé sur le dossier; des intellectuels éclairés, spécialistes de la spécialité, auxquels les politiques font toujours appel; à l'arrivée, la lecture ne sera pas la même que l'écriture ; ah mais c'est qui qui commande?

    En l'occurrence, le projet de loi est arrivé sur le bureau de la petite nouvelle, fraîchement nommée "ministre"; ce qui mérite des guillemets...ministre du travail, enfin, du chômage, en grande difficulté au centre cette belle nation.

    Myriam, Marie venue d'une autre nation, est pure et vierge; mais n'est pas la mère de Jésus  de Matignon...

    Car enfin, c'est bien gentil tout ça, mais le peuple n'en veut pas de ce torchon; il est mélangé à trop de serviettes; et quel peuple;

    Les jeunes; pensez donc: pas de ça, pas de jeunes dans la rue; depuis 68, on ne réforme plus la société.

    Alors voilà: le projet portera le nom de la ministre, si par hasard, ce qui ne manquera pas d'arriver, il risque de déplaire; pan sur le bec; la faute pèsera sur deux seules épaules;

    Du coup, on voit cette malheureuse, suivre le président dans ses déplacements, et trottiner dans ses petites robes bleues ou rouges, en serrant le plus de mains possibles, avec un sourire crispé, et sans désinfectant portatif...

    Myriam, qui a fait des études, et qui croyait son heure arrivée, a accepté ce poste, fût-il le plus ingrat, pour voir comment ça se passe, quand on est une femme, et qu'on fait de la politique,

    L'aurait dû demander conseils à Roselyne ou à Rachida...

    Pour le job, son prédécesseur a regagné sa Bourgogne...être ministre du travail quand il n'y en a pas, c'est comme entrer dans une maison close...fermée.

    Là, ce sont deux autres hommes qui aiment le pouvoir, Emmanuel et Manuel, fraîchement ennemis, qui lui ont demandé de revoir sa copie, même dictée par d'autres...

    Elle est tombée de sa chaise, Myriam, et a glissé dans sa baignoire; "un accident domestique"; ce qui est logique pour une domestique...le nouvel esclavage humain, c'est d'actualité...

    La savonnette n'a pas les mêmes bienfaits, selon qu'elle chute dans une baignoire, ou dans les vestiaires sportifs(...) la première, on glisse dessus, la seconde, on la ramasse...

    Au delà de sa seule personne, qui saura sûrement tiré les conséquences d'un pouvoir virtuel, il s'agit surtout de la défiance du populo face à ses élites, et de la grande confusion au sein même de ces derniers;

    Alors, quoi? ben, c'est simple;

    Les statistiques sont claires: les femmes prennent des bains, et les hommes, des douches; le vrai pouvoir n'attend pas; et des douches à l'italienne, de préférence, pour ne pas glisser...

    Elle y est, Myriam ...dans le bain, moussant ou non, et jusqu'au cou;

    Attention à ne pas vous endormir, Mimi:

    Là, c'est la noyade assurée...

     

     

    PS: Affaire Vincent Lambert: c'est reparti: il a 8 ans ( le coma);

    Un tuteur a été nommé; sa femme Rachel; la belle-mère s'étrangle, mais fait appel; en attendant, va pouvoir continuer à apporter des cahiers à colorier à son enfant...

    Mais un tuteur, c'est pour les tomates; or, la tomate est un fruit; pas un légume...

     

     

     

     

     

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu