opera1

Avertir le modérateur

- Page 2

  • La vie parisienne...

    La voilà la vie parisienne, les plaisirs à perdre haleine, voilà voilà voilà, et le bonheur est là...

    L'opéra bouffe "la vie parisienne", de Jacques (Jacob) Offenbach ( 1819/1880), mort de la goutte(...) et enterré au cimetière Montmartre: on ne saurait être plus parisien;

    Tous ses succès joués au théâtre des Bouffes Parisiens, où il imposait sa maîtresse Hortense Schneider, dans les rôles de jeunes premières, jusqu'à 50 ans passés!

    Mais la môme Crevette n'a pas vingt ans, comme disait Feydeau, (1862/1921), mort lui, à 49 ans de la syphilis.

    Et Offenbach a même rencontré Victorien Sardou,( 1831/1908), ancêtre de notre grand Michel; c'est dire si Paris sera toujours une fête...

     A l'approche des fêtes de fin d'année, on trouve toujours, ici ou là, chaque année, à Paris, ou dans les meilleures salles de régions, une oeuvre de ce compositeur si parisien...

    Car Paris est une fête, comme l'a écrit un certain Hémingway Ernest, dont le bouquin s'arrache comme des pains au lait...

    Un bouquin que beaucoup de français n'ont pas lu, et qui se persuadent que Paris sera toujours une fête;

    Du coup, ce sont les libraires qui se frottent les mains; selon le vieil adage qui prétend que le malheur des uns fait... etc etc...

    Why not? comme disent nos voisins anglais qui viennent d'apprendre par coeur la Marseillaise;

    Emouvant que tout ceci:

    Même si l'on peut constater une fois de plus, l'instinct grégaire de nos contemporains;

    Si nous avions vécu une intoxication alimentaire collective, les survivants auraient acheté le dernier livre de Maïté; "mangez de la viande, c'est si sain"", aux éditions de Dame Tartine.

    Mais ne serait-ce que pour conjurer l'angoisse liée à ces terribles évènements, faut que ça profite à quelques uns.

    Et les beaux penseurs de tout poils, sociologues en tête, affirment que "l'individualisme naturel de l'homme, renforcé par les réseaux sociaux, n'est en réalité que la face cachée d'une solidarité inhérente à la peur de notre premier cri; celle de la mort." Ouf.

    Ben, y a du vrai là-dedans;

    Mais dans ce cas, on peut toujours (re)lire "psychopathologie de la vie quotidienne", et rêve et interprétation" du bon papa Freud;

    Et en cherchant bien, il se trouveront quelques héritiers pour toucher les droits d'auteur;

    Comme Hemingway, mort en 1961, qui doit bien avoir une petite cousine quelque part dans L'Illinois.

    Paris sera toujours Paris; si souvent chanté sous les ponts.

    Paris et ses "habitants épicuriens si fiers de leur mode de vie" disent justement les américains;

    Qui ne vont pas jusqu'à manger des cuisses de grenouilles...

    Vive Paris;

    pollué ou non.

    On a même la plage en été; éviter toutefois de se baigner dans la Seine: on pourrait toucher une Kalach du pied...

    Mais, comme on dit en allemand: Fluctuat nec mergitur...comment? c'est pas de l'allemand? ah bon.

     

    PS qui a à voir

    Grande coalition:

    La Russie va offrir un chiot berger Malinois à la France pour remplacer Diesel;

    Payé par Wolkswagen, sans doute.

     

  • Le rouge et le noir...

    Pour les fidèles de France inter, nous fêtons les 60 ans du Masque et la plume, l'émission mythique de cette radio;

    Des critiques de tout bord parlent de cinéma, théâtre,  littérature, avec subjectivité et aussi mauvaise foi; le but de la critique;

    On dit que le critique est un artiste raté; d'où sa mauvaise humeur...

    Une émission plus que jamais nécessaire; en cette période de masques qui font perdre des plumes;

    Une émission animée depuis plus de 25ans par Jérôme Garcin, gendre de Gérard Philippe, acteur de légende, Fanfan la Tulipe de Gina Lollobrigida, mort à 37 ans en 1959;

    Le Julien Sorel de Danielle Darrieux, si délicieuse en madame De Raynal; la même Darrieux qui dans ses mémoires, dit que le beau Gérard souffrait de troubles bipolaires:

    Et des masques veulent tuer la culture, cette chose impure; du rouge dans une ambiance très noire...

    Les plus anciens se souviennent des joutes verbales savamment orchestrées par un Jean-Louis Bory face à Georges Charansol, qui nous régalaient de leur culture cinéma au temps béni du 7ème art...

    C'est sur les critiques de Bory qu'on découvrait les Fellini, les Pasolini qui précipitaient nos intellos dans des joutes interminables;

    et on se téléphonait pour se jurer d'aller voir "le dernier machin-chose" parce que Bory l'avait aimé...

    Lui qui s'aimait si peu, au point de se supprimer...

    Même si cette légendaire émission peut avoir des côtés agaçants quelque  peu parisianistes, où un film peut être "une merde" comme un chef-d'oeuvre", avec quelques incontournables qui ne sont plus prophètes en leur pays, comme Woody Allen, chouchou de Télérama...

    C'est tout cela que quelques mécréants veulent nous retirer;

    Aussi, faisons comme a suggéré Jack Lang, qui, soit dit en passant, ne rate jamais une occasion de faire parler de lui, allons tous ce vendredi, taper sur des casseroles, pour se faire entendre;

    Même la muse de Saint Germain, 88 ans aux prunes, La Gréco, va se fendre d'une chansonnette; non ce ne sera pas "déshabillez-moi"...

    Sans masque, et sans craindre de se faire tirer dans les plumes...

    Mais ce soir, point de terrasse, par chance, il pleut;

    A moins que ce soit un déluge de larmes...

     

    PS dur, dur:

    Levallois-Perret jumelé avec..Molenbeek;

    qui connaît un terroriste à Levallois? ah fiscal, peut-être...

    Chacun porte sa croix; fût-elle de Chavaux...

  • Diesel a perdu les sens...

    On sait depuis toujours que l'homme est un loup pour l'homme; à tel point que certains hommes se déguisent en méchants loups pour traquer les hommes.

    On appelle ça la police, sous toutes ses formes;

    Et la haute traque s'entoure de chiens; spécialement dressés par les hommes en uniforme, pour empêcher certains loups fragiles, mais déterminés à tuer des hommes, et puis des femmes aussi: des loups qui peuvent exploser.

    des bergers Malinois, (les chiens) une race très docile, qui, en action deviennent des loups;

    Ils sont là pour mordre, enfoncer les crocs dans des bras malfaisants, armés jusqu'aux dents;

    Et parfois, malgré leur rôle impeccablement respecté, ils tombent au combat;

    Ce matin, Diesel, une jolie chienne Malinois âgée de 7 ans, qui avait une belle carrière de destruction de loups, s'est fait tuer:

    elle portait mal son nom, la belle; Diesel pollue, et elle traquait la pollution, le nuisible des loups, qui se croient des hommes;

    Faut dire que l'adversaire est dopé; une drogue qui le rend invincible;

    Tandis que Diesel, chienne du raid, a une caresse, des croquettes de qualité qu'elle méritent;

    Diesel a pris du plomb, celui que certains hommes n'ont jamais eu dans la tête;

    Oui décidément, dans la société des hommes, y a un loup...

     

    PS

    La nuit du 13, après son passage au Bataclan, des indiscrétions disent que, lorsque le président s'est assis dans sa voiture, il a mis son visage dans les mains; il aurait même pleuré...

  • La belle équipe...

    C'est avec hôtel du Nord, deux films légendaires d'avant guerre;

    La belle équipe, film de Julien Duvivier, 1936, avec Jean Gabin, Carette, Charles Vanel, avec la célèbre chanson chantée par Jean Gabin "quand on s'promène au bord de l'eau"...

    Des films qui parlent à une génération de séniors; car la génération appelée désormais "bataclan" a à peine entendu parlé de Jean Gabin...

    Au trémolo des petits oiseaux; et badinons un peu; ça fait du bien;

    Vendredi dernier, 13, jour de chance, c'était un autre air, très frais, au vacarme des Kalash;

    et demeurent encore quelques grâces; dont une vient de mourir; Dora Doll, 93 ans; qui connaît Dora Doll? qui connaît la plus âgée , délicieuse et immense comédienne, et 70 ans de carrière, pas moins: Danielle Darrieux; née le 1er Mai 1917: 98 ans!

    Au sortir de guerre, elle a épousé le fringant diplomate, Porfirio Rubirosa, que la nature, dit-on, avait copieusement fourni; charmeur, dragueur impénitent, il avait eu de nombreuses conquêtes: hors, un soir qu'il dinait au restaurant avec sa toute nouvelle épouse, une dame élégante se leva de la table voisine, avisant un gros poivrier sur une désserte, dit à Danielle Darrieux; " chère amie, voulez-vous me passer le Rubirosa, je vous prie?!"

    Extrait de "Mélodie en sous-sol", film d'Henri Verneuil, 1963, entre Dora Doll et Delon, avec les dialogues de Michel Audiard":

    Bonjourrrr cherrr monsieur; je suis la barrronne Kaskov; auriez du feu, je vous prie,? je suis tellement distrrrraite, j'égarrrre toujourrrrs mes brrrriquets...

    Te fatigue pas Totoche, on est du même monde! réplique le bel Alain;

    Merde, je vieillis; je ne distingue plus un hareng d'un homme du monde!"

    Et puis, Micheline Presle; 93 ans, Simone Roussel, dite Michelle Morgan, née un 29 février (1921)

    Le cinéma de papa, l'âge d'or du cinéma, où les actrices se réveillaient maquillées à la truelle!,

    Gabin, qui a tenu dans ses bras les plus belles actrices du cinéma d'avant guerre; et tant pis s'il n'a jamais été crédible en amant!

    Faut le voir dans le beau film de Jean Renoir "french cancan"; en 1954, il a 50 ans, en fait dix de plus;

    Il est là, blanchissant, la raie bien droite, dans son pyjama de bagnard, étranglant la glotte, tient dans ses bras la toute fraîche Françoise Arnoul: "si on m'avait dit qu'un jour, je tomberais amoureux fou d'une petite danseuse!"; tu parles si on le croit!

    Des grâces qui étaient bébés pendant la grande guerre, jolies jeunes femmes à la seconde, ont tout connu, même les évènements récents:

    La plus âgée est encore en activité: Gisèle Casadessus; 101 ans!

    se cache aussi Suzy Delair; son tralala a pris un sérieux coup de vieux; elle est née en...1916!

    des grâces qui ont fait rêver toute une génération;

    Une belle équipe, qui assise à leur terrasse, un verre à la main, rêvent à leur succès passés...

    PS qui n'a rien à voir:

    Ce gentil flic qui craque dans les bras de son collègue: deux vieux petits garçons qui traquent les méchants et leurs horreurs: c'est touchant...

     

     

     

     

     

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu