opera1

Avertir le modérateur

- Page 4

  • Liberté, poils aux pieds...

    Nous vivons une époque formidable; oh oui alors...

    A seulement penser, qu'il suffit de se quitter dans la rue, et d'avoir la possibilité de s'envoyer immédiatement un SMS, parce qu'on oublié de dire du mal d'un collègue!

    c'est génial; oui bon, faut voir;

    A l'occasion du cyberpiratage de TV5 monde, les spécialistes de la spécialité font la tournée des popotes, pour nous expliquer que quoiqu'on fasse , de toute façons, on est fliqués, surveillés, traqués;

    "A quoi sert d'avoir une porte blindée si on a des murs en carton?" demandait un grand ingénieur de l'internet,

    Pour filer la métaphore, c'est dire au peuple qu'il ne faut pas être cambriolables; les entreprises, elles, sont blindées depuis longtemps; encore que:

    On aurait découvert "une erreur humaine" dans l'organisation du net à TV5monde.

    Pis d'abord, qu'avons-nous besoin d'aller sur Face de bouc, en croyant se faire des "amis"?

    Quand on pense qu'il faut la moitié d'une vie, pour avoir deux ou trois amis sur lesquels on peut compter...

    A force de croire que le saucisson est un fruit, il ne faut pas s'étonner d'être piraté...

    C'est égal: s'il suffit de cliquer une seule fois sur un site porno, pour être repéré, autant louer des DVD; au nom de la sacro-sainte liberté;

    Ouais, ben, elle en prend un sale coup...

    Côté positif du modernisme cyber-quelque chose: on peut payer ses impôts sur le net, et en France, ainsi que trouver l'âme soeur...puisque nous sommes tous frères...

    Pour le reste, avançons masqués:

    En clair, ne montrons pas notre Q à tous les passants, surtout s'ils sont virtuels...

    Mais on n'arrête pas le progrès...

    Ni les fantasmes.


  • Marine montre (presque) tout...

    Ou comment j'essaie de tuer le père...( chez Freud, c'est le fils qui veut tuer le père...)

    Z'avez vu ça? c'est la première fois que Marine est (presque) authentique...

    On peut parfaitement éviter de regarder la chaîne de J P Pernaut- la cueillette des champignons en basse Provence intéresse moyennement- mais là, Marine était invitée face au bouleau, l'autre chêne de la chaîne...

    Ce n'est pas tant dans ses propos qu'on peut toujours suspecter, mais l'émotion qui transpirait dans le ton, trahissait un peu de vrai...

    Faut dire qu'elle n'était pas sur un plateau "bolchévique".

    Elle ne souriait pas, selon son habitude, en sortant les dents, prête à mordre...

    Pour une fois, elle modulait la voix avec quelques trémolos qui n'étaient pas feints...

    Pas de "voix de soudard" comme dit Nicolas,  qui "ne la supporte pas"; faut dire qu'en matière de femmes, il en connaît un bout, le mari de la chanteuse...comme elle, il reste sans voix...

    La fille de "pôpô" " au "physique de ch'ti" selon lui, a déclaré devant "des millions de téléspectateurs, que Jean-Marie Le Pen "serait convoqué devant le comité du parti.

    Qu'est-ce à dire? convoqué le patriarche, comme un vulgaire employé?..;

    "J'irai me défendre devant les instances" fulmine papy, je le dirai à ma petite fille, qui partage mes idées, et puis, elle est députée, d'abord...

    "On n'est trahi que par les siens", ajoute l'ancien, et Marine est entrain de se soumettre au système; mais non, pôpô; je pense pouvoir, nuance...

    Rivarolle: "cet immonde torchon " d'après Marine, est depuis longtemps l'organe (...) du vieux lion.

    A un certain âge, les raideurs se déplacent, c'est physiologique;

    Il faut savoir abdiquer;

    Et si la guerre est déclarée, Marine ne mettra plus jamais les pieds au château familial.

    Car tout le monde vit sous le même toit, à Montretout, charmante bourgade du 77, où elle avait laissé quelques valises...de quoi t'es-ce qui y a dedans?

    Même l'ex, Pierrette, celle qui avait posée dans "lui", est reléguée dans les combes.

    Montretout, "encore un mot qui en dit long", réplique dans la pièce de Georges Feydeau "la puce à l'oreille" à l'hôtel du minet galant(...)

    Alors: psychodrame, ou on repense les fondations du parti?

    A voir, mais hier soir, pour la première fois, le rimmel de Marine était prêt de couler...

    Car on ne sait pas s'il les a vus, Nico, les yeux de Marine:

    Ils sont bien jolis...

    Mais on a dit...pas le physique.



  • S'avouer battu...

    ...Ou le calvaire de Maxime...

    16 000 plaintes seulement d'hommes battus; multiplié par 10 pour les femmes battues;

    la honte enferme les hommes battus dans le silence;

    Maxime, 37 ans, a eu le "courage" de parler et même d'écrire son calvaire;

    Ma compagne, mon bourreau...mon bourreau m'accompagne: sauf si résilience se fera...

    Un calvaire qui a duré... 17 mois? fichtre, impensable;

    Masochisme? pas si simple; et nous ne sommes pas non plus face au syndrome de Stokholm...

    Les droits d'auteur le remboursera des interventions chirurgicales(...); on serait tenté par cette pointe de cynisme, car comment cet homme intelligent ne s'est-il pas protégé de suite?

    Si vous acceptez et excusez la paire de gifles, alors attendez le coup de poing tranquillement; c'est le discours que je tenais à une patiente battue;

    Et la morphopsychologie joue un rôle précis, "une tête de victime"...ne soyons pas battable...pas si simple, cependant.

    Maxime, informaticien, vivait avec son "bourreau", qui souffrait de troubles bipolaires...

    Ce "bourreau" qui se "soignait" en projetant son mal-être...une situation avec beaucoup de guillemets.

    Tout cela concerne les psy... que font les psy?; ils soignent et renseignent, encore faut-il les consulter;

    Comment peut-on endurer le crescendo de la maltraitance?

    Il faut voir l'anamnèse de Maxime, qui nous renseignera, en partie, sur sa personnalité.

    Outre les troubles psychiatriques de sa compagne, mère de 2 enfants, déjà divorcée...

    Il ne s'agit pas de plaindre ce monsieur; battu, mais aussi brûlé, blessé, déchiré, meurtri...que de souffrance, pourtant...

    Il a fallu l'intervention du propre frère de la dame pour que Maxime se "sauve"...

    Le livre a un point très positif, il peut libérer la parole; aucune honte, là-dedans; se sauver de la violence privée; la publique est déjà si pesante...

    Cette parole salvatrice, proposée par tous les thérapeutes, face à ceux qui ne comprennent pas ce qu'ils vivent...pour prendre conscience d'une probable répétition...

    En politique aussi, on peut être battu; comme Manu en Essonne...c'est grivois...

    Mais la politique est une compagne contre la quelle on ne saurait porter plainte...


  • Le retour des bisounours...

    "La politique, c'est violent" a dit Ségolène, ce matin au micro de Léa Salamé, enfin, de Patrick Cohen;

    Tu parles d'un scoop; "en politique, on prend des coups, et on en donne" a continué Jean-Pierre Raffarin; mais certains ne peuvent pas encaisser;

    Quand on n'a pas les nerfs, on fait un autre métier: prof, par exemple...

    Comment? ah bon, c'est pas un bon exemple;

    C'est vrai, pour faire de la politique, il faut être structuré d'une manière particulière;

    A l'ENA, on l'apprend dès l'entrée à l'école; le test d'endurance, comme une compét'...c'est aussi une affaire de personnalité;

    Un exemple criant(...)  Nicolas, petit avocat bouffé par le pouvoir, et qui encaisse à sa façon; il est tellement parano, qu'il oublie immédiatement celui à qui il a promis l'enfer, deux minutes avant...

    C'est sans doute la meilleure façon de faire de la politique...

    Le sénateur-maire de Tours-la belle endormie- Jean Germain, s'est suicidé dans son gagrage; de quoi c'est-y qu'on l'accusait,?: de rendre des étrangers heureux, en les mariant dans sa mairie; histoire de mettre de l'ambiance...en échange de quelques billets de banque...

    Trois fois rien, à côté des monticules de casseroles sales qui traînent dans les couloirs;

    Alors pourquoi s'est-il donné la mort?; "il aurait été innocenté", assure-t-on... un sénateur déprimé ?

    Manu, l'immigré préféré de papy Le Pen, a perdu un "ami": allons donc, étonnant; un premier ministre sait bien qu'on n'a pas d'amis en politique;

    Et voilà: Hollande a son Germain, comme Mitterrand avait son Bérégovoy; un des deux était très manipulateur, un chouïa pervers; un vrai politique;

    Et pendant ce temps-là, Papy Le Pen, a bétonné son discours préféré: " le maréchal Pétain a été assez maltraité à la libération" (sic)

    Trop c'est trop; la discorde est consommée: fifille fera tout pour que son père n'est plus aucune responsabilité...à 87 ans aux cerises, l'heure de la retraite a sonné , comme lui..."un suicide politique" a dit Marine, son ex-divine...

    Messieurs Aliot et Philipot applaudissent la décision de la patronne.

    Est-ce la politique qui est violente, ou les hommes qui l'a font?

    Si Charlie n'existe pas, c'est tout de même là...

    Vivement le retour des bisounours...

    Comment? ça n'existe pas?

    Ah bon.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu