opera1

Avertir le modérateur

- Page 2

  • Marcel me harcèle...

    Où la vie sexuelle du quatrième âge;

    On ne parlera jamais assez des palpitations amoureuses chez les plus de quatre vingts ans;

    Si le sang n'irrigue plus certains canaux, le coeur peut s'affoler encore, ne serait-ce que pour enjoliver cette (fin) de vie...

    Ce n'est pas parce que ça ne regarde plus la cravate, qu'il ne faut plus en porter...

    Ainsi, ce nonagénaire, raide (...) amoureux de sa vieille copine, qu'il aimait en secret depuis vingt cinq ans..

    Marcel 91 ans; Nicole, elle, n'a que 82 ans,

    Il est très entreprenant; il insiste; il la drague comme un jouvenceau, sa Nicole; il est "trop vieux".

    Elle trouve la parade, et lui propose d'être le gardien de sa belle propriété; en plus elle a de l'argent...

    C'est un peu frustrant pour Marcel, d'être relégué au rang d'employé, alors qu'il se ratatine d'amour pour elle;

    Lasse du harcèlement, elle lui chante la fameuse chanson de Bobby Lapointe, parce qu'elle a de l'humour: " Marcel me harcèle" en lui précisant que pour elle, ce n'est pas pour son vi...goureux corps d'athlète qu'elle l'aime bien; allons allons, Marcel, restons copains.

    Vexé, papy, réitère avec force: il est congédié comme un vulgaire valet.

    C'est là qu'il va commettre l'irréparable, revient nuitamment, monte (enfin) dans la chambre de sa dulcinée, et lui assène plusieurs coups sur la tête, avec un bâton très ferme... le dernier coup sera mortel.

    Ancien brancardier, habitué à traîner des corps, il balance Nicole dans le ruisseau ; costaud papy; il a passé son temps à lui montrer ses muscles...

    Quand on aime on a toujours vingt ans;

    Marcel prendra moins, en raison de son grand âge;(93 ans)

    C'est le plus vieux prisonnier de France; une jurisprudence; le premier centenaire dans les geôles.

    Il n'entend pas les quolibets des autres détenus: il est sourd comme un pot;

    L'amour n'est pas seulement aveugle;

    C'est égal, ça a de la gueule; voilà une bien singulière maison de retraite pour le sémillant Marcel.

    Gageons qu'un scénariste en mal d'idées -une constante actuelle-, (NDRL), va nous pondre un joli film; nous avons déjà une histoire de gérontophilie sur toile.

    Tiens, avec Michel Galabru dans le rôle de Marcel.


  • Les casseroles n'attachent pas..

    Et les morbachs sont à Forbach;

    "Les français" sont étonnants; des veaux, disait le grand Charles;

    Premier tour: prêt de quarante pour cents d'abstention;

    Regardez-moi ce tas de cons, avait murmuré (trop fort) Marine un jour de marché;

    Les vautours sont là comme des sangsues, dit dame Aubry qui hait les journalistes

    Et ceux qui sont passés par les urnes, boum, les barons sont repassés, dites donc;

    Copé, Balkany, Woerth, Tron, Juppé, des hommes à casseroles pour induction dernier modèle;

    Les femmes aiment les voyous, les hommes les jalousent; fantasme classique;

    Et ce n'est pas DSK qui a écrit 50 nuances plus sombres...

    Et la montée du front; si l'extrême droite passe à Avignon, fini le festival au palais des papes; restera la rue; dont le patron du off diverge de point de vue.

    C'est que la culture coûte cher; de triste mémoire, des bibliothèques ont été brûlées...

    Et on connaît l'égo du sieur Py: sa réaction n'incite-t-elle pas le renforcement du front national, en dictant aux gens ce qu'ils doivent voter?

    Mais quelques habitants sont confrontés à un dilemme ; Hénin-Beaumont, a un maire FN et Gay;

    Pauvre Steeve, le voilà schizo; va se faire plébisciter comme maire, et lapider comme homo;

    C'est la seule nouveauté dans le microcosme politicard et les élections; c'est Marine qui doit bicher; le FN est enfin dédiabolisé; reste à lui trouver un programme...

    Un maire gay,

    Ce qui tendrait à prouver que les socialos ont eu raison de faire voter le mariage pour tous ; tout çà pour çà; pour la mort de Frigide.

    Et la parité alors?

    A Paris, quel que soit le résultat, le maire sera une femme;

    Manque plus qu'une femme arrive à Matignon;

    Un nom?



  • Les petits pois sont rouges...

    De rage.

    La savonnette Nico lave de bas en haut; la même, en plus huileuse, que celle des douches d'un club de foot;

    Celui qui tente de la ramasser, s'expose à la lune, et cela peut lui en cuire(...)

    C'est que les magistrats instructeurs des sept chefs d'accusation (ah oui tout de même!) concernant l'ex, en ont assez; et réagissent de conserve (hi hi!).

    Ils ont réussi à ouvrir la boîte de petits pois de l'intérieur, avec dans le rôle de l'ouvre-boîte, le ministre du même nom, (de l'intérieur, suivez SVP);

    A chaque fois que l'un d'eux est très près du but, zip, la savonnette lui glisse des mains...

    Y a-t-il des fabricants qui auraient le portable facile?

    C'est que l'on peut parler davantage de présomption de culpabilité;

    Et pourtant, comme dit son pote Thréars, rédac du figaro,: "aucune preuve n'est actuellement retenue contre Lui "; L majuscule"; Aucune, en effet; jusqu'alors, on a seulement vu circuler des valises de billets frais; point.

    Que du buzz, quoi; et que dire des médias qui véhiculent des rumeurs en enfilant  des mensonges pour faire vendre du papier?

    Une affaire pouvoir/médias?...pas si simple; y a comme une odeur de vengeance...

    Des fuites; plus la couche est épaisse, plus grosse est la fuite; toutes les mamans vous le diront...

    Alors, la justice ne serait pas si indépendante qu'on nous l'assure?

    C'est dans la série: on nous prend pour des truffes.

    A six cents euros le kilo, même les magistrats n ont plus les moyens de s'en payer...

    Et la lettre ouverte de l'ex, qu'il aurait écrite tout seul, ne convainc personne;

    De décrier des lois qu'il a mises lui-même en place; c'est le serpent qui se mord la queue, dit la belle Rachida, qui sait de quoi elle parle...et qui gardait les sceaux en son temps.

    Et la poule qui chante qui a fait l'oeuf...

    Justement, la poule a chanté voici deux soirs à Strasbourg;

    La salle n'était pas pleine;

    La coupe, si...

    Mais tant qu'il a de quoi les faire chanter...


  • Encore une journée du monde...

    Aujourd'hui, la journée de la trisomie 21; un peu trop de Y dans l'alphabet de l'ADN;

    Les trisomiques ont leur journée comme les homos ont leur gay pride...remarque volontairement provocatrice, car les différences ne se dissocient pas...et dans les deux cas, "ça se voit"...

    On se tient les coudes...quand on peut;

    Un handicap? "ah non, il ne faut pas que je parle de handicap devant ma soeur" dit un beau jeune homme sur le plateau du magazine de la santé; un jeune monsieur D; dégoulinant d'éducation toute religieuse, aîné de six enfants...

    Inès a seize ans; elle souffre de trisomie 21; elle est "heureuse" et veut devenir "pâtissière et ...vétérinaire";

    ça se voit et ça s'entend; cette jeune fille a la chance d'appartenir à une famille "comme il faut";

    Ce qui n'empêche pas la terrible réalité: le regard des autres; on ne l'aborde pas , même si le docteur Carrère D'Encausse y fera allusion...

    Le téléthon pour les maladies orphelines; le refuge pour le rejet des gays par leurs familles; homosexualité: la nature qui le décide; aussi...parlons-en.

    Nul doute qu'il faille consacrer des "journées" à toute forme de handicaps; allez: on va dire différences...

    On ne saurait pourtant être trop optimistes;

    On ne sait jamais comment composer devant le handicap trop voyant...

    A quand le regard simple et l'écoute naturelle?

    Les différences n'ont rien contre la "stasi" des indifférents...

    Des gens qu'on ne remarque pas...

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu