opera1

Avertir le modérateur

- Page 3

  • Angélus et magniolias.

    Dur métier en vérité que d'être "grand d'ce monde"; surtout quand on ne veut pas y aller;

    Benedetto lui, quand il a entendu Habemus Papam, il a failli en perdre son latin, il s'est traîné pendant huit ans, en râlant en allemand...

    Notre président a été propulsé dans un fauteuil, que beaucoup prétendent trop grand pour lui;

    A cause d'un candidat fortement préssenti, qui présente une particularité plus répandue que l'on croit, et qui a servi à ses détracteurs...

    Résultat; ils disent et font des choses contraints et forcés, nos grands hommes, et sont en perpétuelle représentation;

    Prenez la semaine (dernière) de François le président: il a écumé les régions, a visité une usine de pansements, (visite prémonitoire?), a fait un discours pour le plus jamais ça, a inauguré un pont(...) a planté un magniolia; reusement que le trou était déjà fait...

    Et l'autre François, il est venu à la fenêtre de son vaste deux-pièces et a dit, avant l'Angélus, tout de go: "buona domenica e buon pranzo!"  même pas dans sa langue maternelle...

    Traduction; vive la pizza et la Rai uno!

    Pour faire plus peuple, l'est même descendu serrer des mains, un bain de foule que les gardes du corps n'ont que moyennement apprécié...

    Cerise sur la calotte; il veut "une église pauvre";eh, oh, ça existe, ça? faut être gonflé de parler formica noyé dans les dorures; ou avoir la foi...

    Bon ben, ça ne va pas; gageons que ces gouvernants nouvelle démocratie, vont être rapidement rappelés à l'ordre;

    Pour notre président, c'est déjà fait, à voir les gardes qui l'entourent; longtemps qu'il n'a pas mis les pieds dans son petit trois-pièces du quinzième; fonction oblige. Cette pauvre Valou se déssèche...

    Reuseument que ce matin même, il va empocher un gros chèque...pour payer les déplacements en avion, ah non pardon: pour vendre des avions.

    Quant à Papounet, comment on va lui retirer vite fait sa carte hebdo du métro,  ses tickets resto, et le pousser dans la papamobile aux vitres blindées, histoire de lui rappeler que dans cette fontion, on ne joue pas à la balle...

    On peut aussi se les prendre;

    Avec un seul poumon, c'est un peu plus compliqué:

    Suffit de bien viser, c'est tout...

  • Un poumon et un coeur...

    On le voit partout; sur tous les médias; lui, si discret, si proche du peuple, des pauvres même...

    Qui ça donc? ben François, le nouveau ; notre papounet tout neuf et si normal;

    ll paie ses tickets de métro puisqu'il le prend; il habite un modeste deux-pièces cuisine dans un faubourg popu; là-bas, chez lui, ancienne dictature...

    Avant d'enfiler sa belle tenue toute blanche, fabriquée par mille cinq cents cardinaux, il est passé règler sa modeste petite pension près du Trastévere;

    Un homme comme tous les autres; encore un.

    Le genre de pépé (77 ans aux prunes), qui passe complètement inaperçu;

    Bonjour, je suis le pape qu'il dit au marchand de pizzas de la piazza del popolo...

    Ouais, c'est ça et moi je suis la reine d'Angleterre;

    Ah? ben je vais la rencontrer un jour, je vous dirai;

    Et maintenant? montera pas dans la papamobile, n'aura pas de gardes du corps?

    Les petits suisses vont aller jouer à la scoppa sans doute?

    Le premier jésuite une association d'intellos réhabilités depuis peu(...)

    Une stratégie étudiée depuis longtemps, pour tâcher de faire revenir près des autels, des brebis égarées.

    Hupocrisus...disait l'impayable Odon Vallet, érudit de la chose réligieuse;

    De quoi perdre son latin...

    V'là-t-y pas qu'une mamie fait les popottes dans son pays d'origine ; elle aurait rencontré le pape; il voulait l'épouser, il y a soixante ans...

    Manque pas d'air, Jorge.

    Ah si...

    D'un côté, à ce qu'on dit; mais il a si grand coeur;

    Ouais, bon; il faudrait tout de même qu'on arrête de nous prendre pour des truffes...

    C'est un homme venu du nouveau monde, qui n'a pas la prétention de nous en proposer un autre...

    Ou alors, il s'agirait de croire en l'homme...

     

     

     

  • Dans le lit du général...

    Deux mètres cinquante, le lit; l'avait été fabriqué exprès pour les grandes jambes du général, venu rendre visite au chanoine Kir;

    C'est là que François Hollande a dormi (seul) et vite, car les deux journées étaient très chargées,

    Surtout en buzz;

    S'est fait traité de "gros con" ; un petit syndicaliste l'interpelle à voix (trop) haute en lui donnant du "Monsieur Hollande" et lui criant que sont devenues les promesses...

    Boum: embarqué manu militari par deux jeans banalisés; ce président normal se déplace avec une douzaine de gardes du corps; dont deux femmes; trois sur les toits;

    L'a pas bronché; fidèle à son but; présenté le contraire de son prédécesseur...

    N'a même pas scillé quand une mamie lui a demandé de ne pas épouser Valérie, "car on ne l'aime pas!"en voilà une qui serait capable de grimper sur une grue pour qu'on parle d'elle...

    "les Français sont des veaux"; une petite phrase célèbre du même général.

    Pas nourris sous la mère, ceux-là...

    C'est égal; il faudrait que le staff du président réfléchisse au bien fondé de ce mode de com:

    Quarante huit heures au plus près des français;

    Heureusement que le peuple n'écoute pas la papesse du paf; la suceuse de berlingots, Catherine Nay, qui en remettait une couche hier dans "c dans l'air";

    "Le problème de Hollande est qu'il n'est pas et ne sera jamais un chef"...

    La dame n'est pas à proprement parler une représentante du peuple...

    Quant au président, il sait très bien qu'on ne fait pas de moutarde sans écraser les graines...

     

  • La moutarde lui monte au nez...

    Notre président part en tournée;

    c'est qu'il ne fait pas chaud: moins 3O dans les sondages; 48 heures à chaque étape.

    Il débute son tour de France par la capitale des ducs de Bourgogne; la bonne ville de Dijon; MA ville de naissance! Ville universitaire et ... de retraités!

    En bon président normal, il a pris le TGV; une heure trente; pas de risques; les seuls terroristes, c'est dans le bon vin qu'ils se trouvent;

    Il est venu, sur les conseils de ses attachés de près, pour tâcher de redorer le blason présidentiel sérieusement mis à mal...

    Accueilli par notre sénateur-Maire François Rebasmen, un ami de trente ans, qui lui dit tout;

    " En ce qui concerne le cumul des mandats, je lui ai déjà fait connaître mon désaccord(...)" Maire et Sénateur, céquoi, siouplaît?

    Z'ont emprunté le tout neuf tramway couleur locale: cassis et moutarde!

    François passera la nuit...à la préfecture; l'hôtel de la cloche, cinq étoile, trop cher;

    Cette bonne vieille ville, où le bourgmestre des années 50/60, a été une figure innénarable, le célèbre chanoine Kir, qui a donné son nom au fameux apéro, à base du cassis de Dijon , dont notre vieux gaulliste usait et abusait volontiers!

    Au menu; un bon coq au vin avec un petit Morey-st-Denis 2008; sans moutarde, ça gâche le goût!

    Et des cassissines pour Valou; des grains de liqueur de cassis enrobés d'une pâte de fruits...

    Prochaine étape: Bordeaux: autre pays du bon pinard;

    Parce que s'il ne parvient pas à redresser la barre, autant profiter de la gostronomie de notre belle france...

    D'autant qu'à la dernière visite médicale, notre président "était en bonne santé";

    c'est égal; c'est pas Sarko qui serait venu à Dijon;

    l'aime pas le vin.

     

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu