opera1

Avertir le modérateur

- Page 4

  • La garde des sots...

    "Tous les hommes sont mysogines, sauf les tapettes!"

    Avec le point d'exclamation qui s'impose;

     Qui a dit ça?

    Le délicat judoka David Douillet; l'ex monsieur pièces jaunes, devenu député (...) on peut se demander à qui il doit ce poste honorable; fût-ce à l' UMP...

    Deux choses à noter dans cette saillie définitive:

    1/Que les tapettes (oh que c'est vilain) ne sont pas des hommes...

    2/Que les gros beaufs sont tous mysogines...

    Et la ministre de la justice a invectivé le ci-devant pote à Bernie dans l'hémicycle; c'est l'incontournable Christian Jacob, amoureux de lui-même, des micros et caméras, qui a volé au secours du costaud: " Attaque personnelle"  qu'il a dit;

    "Pas fini, j'en ai aussi pour vous" a répondu dame Taubira.

    Une curieuse impression; on croit entendre au fond de la salle, où se trouvent les cancres, quelques réflexions racistes:

    "Qu'est-ce qu'elle la ramène la negrèsse" oh si: ça doit bien se sussurer;

    "Une femme qui fait du judo, ce n'est pas très valorisant" ; il en remet une couche David;

    Pourquoi il a peur des femmes comme ça?

    Il devrait savoir que les plus mysogines sont ceux qui s'obstinent à faire jouir les femmes;

    Sans jamais être sûrs d-y parvenir; heureusement qu'ils ne se posent pas la question;

    Les tapettes non plus, d'ailleurs...

    Dame Taubira, elle, ne lui a pas envoyé dire,

    Pauvre  Doudou:

    C'est sa testostérone qui en prend un coup...

     

     

  • On a gagné la guerre...

    Parfaitement; comment? oui,grâce aux américains; on a perdu le match; grâce aux allemands; ou à cause;

    En 45,les tondeuses allaient bon train; pas les mêmes que celles qui tondent le gazon du stade de France; plus portatives...

    "On avait l'intention de gagner"! tu parles Blaise; on a fait tout pour; encore heureux...

    "On n'a pas eu les chances de réussite vers la fin" tu parles Mathieu; pléonasme; la réussite (ou l'échec) se constatent forcément à la fin...

    Tout ça sous le regard fatigué des deux dirigeants, emmitouflés dans leurs manteaux de guerre, euh de réconciliation, de tentative, disent les bleus;

    Même pas honte;

    Est-ce à dire que si le prédécésseur de François eut été aux côtés d'Angela, on aurait gagné? allez savoir: le filing, ça compte...

    Allez les gars, faut tâcher d'être bons contre les espagnols, et au Brésil en 2014; un peu de concentration, comme dit Zahia à Frank le beau gosse; tandis qu'il essayait sans doute de s'attaquer aux mémoires de Johnny...

    C'est la guerre... surtout du fric:

    Encore beaucoup de bleus en perspective...

  • Pas sur la bouche...

    Prenez les patins,  ne les roulez plus;

    Fini; le baiser de tradition sur la bouche, en Russie, entre deux personnes du même sexe(...)

    C'est la Douma qui le dit; pour "protéger les enfants" (sic)

    Depuis le temps, z'ont eu le temps d'être perturbés, ces pauvres gosses;

    Même que certains sont devenus gays!

    Il est vrai que, comme dit notre Gégé national, ce beau pays est une démocratie;

    Puisque l'homosexualité n'est plus une maladie; juste une "déviance":

    On avance; il n'y a pas si longtemps, il n'y avait pas d'homos en Russie; les nouveaux-nés ont même reçus des légumes et des bouteilles sur la tronche.

    C'est égal; on ne voit pas notre François embrasser Vadimir sur la bouche;

    D'ailleurs, celui-là, on le voit embrasser personne...

    Notre président va faire la bise à Angela dans les tribunes du stade de France, ce soir; même qu'ils vont se cailler.

    Un match amical; pour sceller la réconciliation(...)

    On sussure que, même si les allemands gagnent, le président embrassera la chancelière;

    Parfaitement; mais

    Pas sur la bouche.

    (Re) Douma:

    " Désormais, on se serrera la main, même parmi les membres d'une famille";

    ouf; la main, z'ont dit;

    Comme dirait l'écureuil:

    Il n'y a pas loin de la bouche au gland...

  • Un président (trop) normal...

    "Je viens de vivre la journée la plus importante de ma vie politique";

    Bing; quand on vous dit qu'il n'était pas fait pour ce poste..;

    kékidit lui? dit Copé Jean-François.

    Voilà qu'il parle de lui maintenant; Moi au lieu de Je;

    Incroyable; ben alors, qu'est-ce qu'ils foutent les conseillers en com, de ce président décidément par intérim?

    Son prédécesseur n'arrêtait pas d'avoir des états d'âme; mais lui, n'était pas un homme normal...

    Normal, puisqu'un président de la république ne peut pas être un homme normal...

    Alors depuis cette petite phrase, commentaires, analyses et autres glosseries de spécialistes vont bon train: incroyable, impensable...que lui arrive-t-il? l'a pris un coup de chaud!

     Moi au lieu de Je;

    Moi, est de l'ordre du privé; Je, est la gestion du poste et du pouvoir absolu...

    Et la larmichette de Barak a parue tout aussi suspecte...

    Et si c'étaient des hommes comme les autres?

    Avec le rythme de leur journées...aucun homme normal résisterait;

    Comment font-ils?

    A l'ENA, on leur apprend qu'il faut bloquer le champ émotionnel; la carrière point; il n' y a que des hommes préssés; et des femmes compressées...

    Pas de soupape: c'est dangereux;

    Le lait sur le feu, ça peut déborder;

    Et ça ne dépend pas toujours de la vache...

     

     

     

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu