opera1

Avertir le modérateur

- Page 2

  • Ne se passe rien...

    Salut mes fidèles;  je n'ai rien à dire, puisqu'il ne se passe rien...ou presque.

    En ce moment, c'est en Amérique qu'agissent les psychopathes;

    A Washington, grande conférence internationale contre le sida; on se préserve...

    En France, les coureurs du tour ont remballé leurs seringues...

    ça brûle en Espagne, dans tous les sens du mot...c'est l'été...

    Quelque part en Syrie, dans un labo clandestin, le docteur Al-Assad tripatouille des liquides dangereux, qui pourraient bien lui péter à la figure...

    Plus près de Groland, dans le 8e arrondissement de Paris, Valérie T. prépare ses valises(...)

    Moi? je ne pars pas ; se faire griller la viande sur des plages improbables, en prévision d'un mélanome géant, non merci;

    Une tite semaine de canicule, et hop, à Paris plage; sucer une glace avec les toutous...

    Allez, dernier été avant la crise...

    Parce qu'il ne faudrait pas oublier qu'on nous a promis une crise...

    La preuve; du monde partout, partout...du bruit aussi; c'est le ramadan...

    Rien, vous dis-je : si vous avez des idées, je suis preneur!

    En attendant, bonnes vacances à mes fidèles; aoûtiens ou non.

     

  • C'est beau la démocratie...

    C e n'est pas pour me vanter, mais aujourd'hui, pour la première fois depuis...bof, je ne sais plus, il a fait beau!

    24 degrés 5 au pied de la tour Eiffel;

    Pendant ce temps-là, notre président a visité une belle maison dans un joli coin des Hauts de Seine, à Reuil Malmaison, tout près du château et de la propriété de Dame Line Renaud, qui ne l'est pas elle...à la retraite;

    Il s'agissait de parler de la mort dans la dignité; d'autant que les centenaires arrivent; et dans quel état; un audit est même confié au professeur Didier Sicard; ex président du comité d'éthique et des tocs...

    Il y a pourtant un moyen plus sûr pour parler de l'euthanasie; de soins palliatifs;

    Il suffit de s'adresser au Docteur Bachar al-Assad; il sait pallier aux soins, dans l'urgence...

    Il a même fait sa médecine et une spécialité: hopthalmo, c'est dire s'il a ses peuples à l'oeil... et au bout des mitraillettes...Et sa solution, est un tantinet plus radicale...

    Nous on peut choisir notre mort...lalalère.

    Non vraiment de quoi se plaint-on?

    Ben...c'est tout;

    C'est parce que ça m'énerve, et que ça va mieux en le disant;

    Enfin, en l'écrivant;

    C'est égal:

    c'est tout de même beau la démocratie...

  • Pouce!

    Quatre vingt dix pour cent du PIB; c'est la dette de la France; soixante dix milliards de déficit extérieur;

    Onze pour cent de chômeurs; des délocalisations industrielles ;et, et..dix sept mille centenaires! (Jean Villard lui même aurait eu cent ans!)

    Stop; la liste n'est pas exhaustive, mais c'est l'été; enfin pour quelques jours, nous dit météo France; n'accablons pas les campeurs;

    Notre président sympa et ô combien normal, est allé faire un tour au festival d'Avignon; vingt ans qu'un président de la république n'y avait pas mis les pieds; on lit ici ou là que c'est de la démagogie; ah ces français...

    On sait que Jacques Chirac n'aime pas le théâtre; Sarko encore moins; on sait aussi que François Hollande aime ...le foot.

    Sarkozy relit les RougEons Macquart, de Flaubert, naturellement...Jacques Chirac croit qu'il a été président de la république un jour...

    "On fera l'impossible, mais ce sera difficile" a dit François Hollande à la conférence de presse; voyons: si c'est impossible, ce ne peut pas être difficile; et si c'est difficile, ce n'est pas forcément impossible; alors quoi?

    C'était avant la représentation de "six personnages en quête d'auteurs," du sieur Pirandello, au cloître des carmes;

     

    De Pire en dello; pièce pour laquelle la critique a dit qu'elle n'avait rien compris(...) à la mise en scène de Stéphane Braunshweig.

    Comment faudra-t-il nous le répéter: les caisses sont vides; alors la culture, hein...

    Et encore cette année, point de provoque à la cour...des papes;

    A part Castellucci, qui met en scène un grabataire défèquant sous le poster de Jésus (pièce qui a ameutée les conservateurs parisianistes l'hiver dernier,) cette année,  tout va bien..

    Attendons l'année prochaine avec la direction D'Olivier Py...

    Les places sont chères, mais beaucoup sont invités;

    Avignon, c'est le théâtre off; trop de spectacles? mille cents soixante ! pas moins.

    De Brest à Avignon dans la même journée; c'est loin;

    Les esprits chagrins ont dit que le président avait emprunté un avion...

    Et alors? il est de gauche, il le rendra..

    Un doigt d'honneur dans la cour du même nom?

    Non; juste un pouce...

    Celui de la première dame.

     

  • Et une rotule, une...

    Y pas à dire, il est sympa, notre président; avec sa bonne tête d'oncle de province monté à la capitale, pour traverser la plus belle avenue du monde;

    Très sympa: il est même allé serrer la main du parachutiste qui s'est mal réceptionné lors de l'exercice, et qui s'est visiblement cassé la rotule en attérissant sur les pavés;

    Comme ce n'était pas prévu, on a vu la sécurité sur les dents;  six hommes qui ne savaient plus où donner de l'oreillette;

    Et le Dieu Ra, même palôt, était de la fête; pour une fois, le président n'a pas été arrosé; seule, Valérie était emmitouflée dans un imper acheté à la redoute;

    Elle a même tendu son bras à une grande dame âgée, et apparamment souffrante; Simone Weil.

    C'est qu'elle redoutait une averse, la première dame;  habituée qu'elle est, depuis quelque temps, à une pluie d'invectives en tout genres; qui sème le vent...

    Lors de son interwiev, le président, interrogé sur "le sujet", a dit en substance, que "cela ne se reproduirait plus;"le protocole décidera quand et où, il devra placer la dame à l'imperméable.

    Mais c'est bien agréable, au niveau de l'image collective, de voir un président s'adresser aux journalistes d'une manière naturelle et avec respect, c'est à dire sans les appeler par leur nom, comme une sanction, façon Sarko...

    Deux journalistes qui ne se sont pourtant pas privés de lui couper souvent la parole...

    Le bonhomme a une personnalité positive, naturelle; on pourrait penser que s'il aime la politique,  ce monde n'est pas fait pour lui...

    Certes, l'idéologie socialiste a disparue; elle fut en vigueur et à son comble en 81, portée par un homme qui, lui, n'était pas, de gauche...un comble;

    En raison du contexte européen, ce président a même avoué qu'il se "sentait un peu isolé".

    Quant à la popularité, il a prétendu que cela se méritait; sans doute.

    Mais à l'ENA, il a bien dû apprendre combien le peuple était versatile; (les français sont des veaux, euh dévôts).

    Un jour il aura besoin d'un imper, lui aussi...

    Il le redoute;

    Il a raison.

    En attendant, ça valait bien une rotule cassée;

    Le para s'est même excusé;

    Si ce n'est pas la popularité, ça...

     

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu