opera1

Avertir le modérateur

- Page 3

  • Le parano et le pouvoir.

    Cliniquement, la structure paranoïaque est la plus difficile à traiter; psychose ou non.

    Le parano projette, par définition; puisque tout le monde lui en veut;

    Persécuté en permanence, procédurier, passe son temps à assigner au tribunal le moindre contradicteur...il gagne quelque fois, le parano intelligent est redoutable...qu'y -a-t-il de pire qu'un parano? deux paranos!

    De structure obsessionnelle, il a souvent une formation juridique, qui le conforte dans sa raison sous couvert de la loi; toujours prêt à vous sortir un alinéa, il se balade perpétuellement avec des dossiers sous le bras; mysogine pour la plupart, la femme étant le diable personnifié(...) cela laisse présager rien de bon au niveau de sa sexualité...

    Ne supporte pas la moindre controverse; en grand pervers, le nez dans le caca, il vous jure et (vous le prouve )que c'est du chocolat!

    Sténique au delà du supportable, pour lui et pour l'entourage, il dort très peu;

    Et qui dit psychose dit déréalité, parfois limite avec une activité subdélirante; innateignable, il s'arrange pour ne jamais être pris à défaut; si c'est le cas, il fuit; non sans vous avoir prédit les pires ennuis; le parano est épuisé!

    Mais lorsqu'il dispose d'un pouvoir, petit ou grand, il va pourrir son entourage; terroriste, manipulateur, escroc, il avance en toute impunité;

    Pris au piège, il n'hésitera pas à changer de tête; (autre fuite); à cours d'idées, drapé dans sa superbe, scandalisé, il sortira les armes; et il  fera un carnage à la hauteur de sa déraison.

    Le paranoïaque ne se suicide pas: ce serait le comble! il attend qu'on le fasse à sa place; la seule fois où il abdique...

    La dernière...

     

  • Et nous?

    ...les petits, les obscurs, et même les gradés; vraiment, on ne peut plus rigoler;

    Faut dire que quand on ouvre le moindre média, c'est l'horreur:

    La nature qui se fâche: une puissance s'écroule; des centrales qui s'échauffent; des russes, des américaines, des japonaises; boum; on ne sait plus où donner de la turbine...

    Ailleurs, on fait rien qu'à embêter un dictateur, qui comme son nom l'indique, ne doit pas être contrarié, en bon parano qu'il est.

    Les Belges, eux, n'ont toujours pas de gouvernement; mais comme disait Coluche, faut visiter Anvers, surtout pour l'endroit...

    Comment c'est à Groland?

    Chez nous, c'est pas terrible; la montée du front; c'est normal, un front c'est toujours au dessus(...)

    Les fous forcés à ne plus l'être;

    Pour nous distraire, ce week-end: les cantonales! avec un record d'abstention de votes; faut déjà passer à la pharmacie commander ses pastilles d'iode.

    Même le monde du sport est navrant; le PSG n'ira pas...n'ont même plus envie de ramasser la savonnette sous la douche, les gars; c'est dire le moral dans les chaussettes...

    La belle et la bête divorcent:; quelle tristesse; Caramba!

    Sans parler de notre président; l'a plus le moral, z'avez vu sa tête? l'a maigri; heureusement que lors de son passage dans une ferme du sud cette semaine, la fermière lui a déclaré sans rire"que ses vaches étaient émues de son passage"!

    Y a du lait qui va tourner, c'est sûr...

    C'est qui faut d'urgence trouver deux ou trois raisons de rigoler un peu...

    Il est vrai que cette semaine,  on a découvert un nouveau comique : BHL; mais c'est peut-être un peu juste.

    Et nous le populo? ben

    Z'allez voir que le surendettement va connaître une recrudescence...y a de l'Iphone dernier cri, dans l'air;

    Certes, pollué, mais pas encore irradié...

     

     

  • P'tit coup de gueule...

    Internet, radio, télé...le Japon, le Japon...

    Ok, c'est de l'actu; et de la bonne(...)

    Partout sur tous les plateaux, devant les micros, sont convoqués les spécialistes, les grands ingénieurs, les pros du nucléaire; sans parler des économistes; la dette du Japon est à 200 pour cent de leur pib..

    Et tournent en boucle, les mêmes et rares images;

    Les réacteurs qui réagissent, et les milliers de morts à l'air libre et bientôt irradié...sans parler de ceux qui sont engloutis à jamais; bref, l'apocalypse.

    Même l'empereur est sorti de son bunker, s'est fendu d'un discours; il va prier;

    Ok, c'est l'horreur absolu; mais Bon Dieu, ce que les médias chargent la mule...on entend tout et son contraire; selon qu'ils soient pro ou anti-nucléaire.

    Alarmiste comme toujours, car les gens ne retiennent que le pire; les envoyés spéciaux ne font que répéter les mêmes horreurs; et de temps en temps, les autres horreurs humaines du monde.

    Et comme il est facile de nous faire flipper sur notre parc nucléaire...une occasion de revoir les têtes des écolos qui préconisent le retour à la bougie;

    Encore quelques jours, et on a va manquer d'huile et de sucre:  les retraités français vont dévaliser les monoprix, avec des masques sur le nez...pas de doute, c'est la troisième guerre mondiale...alors que c'est seulement la nature qui se venge des monstruosités que lui font subir ses humains(...)

    Heureusement, il y a la météo, là aussi, une histoire de nature;

    et le sport; ce n'est pas brillant;

    Les terrains sont inondés; les spécialistes météos avaient prévu...

    Quand ils tapent dans le ballon, ils arrachent des mottes de terre, les caïds...

    Tiens, ça fait du bien un petit coup de gueule; 

    Eh oui, c'est grâce à un média...

     

     

     

  • Et le languedoc-Roussillon?

    Ben oui, quoi; il est en vigilance pressée...euh orange, c'est pareil...

    Parce que le Japon, d'accord, c'est une catastrophe, mais comme dit mâme Germaine, ma gardienne" c'est bien triste, mais c'est loin de chez nous"...

    Le bon sens populaire, comme toujours;

    et puis il ne faudrait pas sauter(...) sur l'occasion, pour faire de ce désastre, un enjeu électoral en France;

    Le nucléaire, c'est précieux; et nous, on n'est pas mégalos comme les Japonais; qui éclairent vingt quatre sur vingt quatre, une pub au dernier étage d'un immeuble haut de deux cents mètres;

    Plaf, la grosse vague a tout emporté...sont bien avancés; se souviennent même plus ce qu'elle vendait cette pub!

    Alors que le Languedoc-Roussillon, hein, risque d'être inondé, la faute à qui?

    A la nature, dit mâme Germaine, qui l'aime, la nature, sans la moindre rancune...

    Une centrale, c'est quoi t-es-ce finalement?; une turbine, avec plein de fils dedans qui se croisent; et dès qu'elle est en surchauffe, y a un petit tuyau qui se met en route et envoie de l'eau ; un mécano, quoi: les hommes sont des grands enfants;

    Pas de danger, la preuve, la plus vieille centrale date de trente ans, en Alsace; jamais eu de problèmes; construite qu'elle est au bord du canal, comme il se doit;

    Et puis quoi à la place? l'electricité, c'est du charbon, ça pollue; les éoles, c'est pas beau du tout; le solaire; ah oui peut-être, en attendant, on a le nucléaire...

    Même pas peur; d'accord, les retraités de la centrale alsacienne ne pêchent pas...par ce que les poissons ne viennent pas...ils n'ont plus d'arêtes.

    Dormez tranquille braves gens; et pensez plutôt au Languedoc-Roussillon...

     

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu