opera1

Avertir le modérateur

- Page 4

  • Kara(ça)chi...

    Non mais, z'avez vu ça?

    A peine avait-il passé son week-end à remanier, à grands coups de balai, que les grosses poussières évincées ont refusé d'aller sous le tapis...

    Pendant que le mari de Carla avait le dos tourné, face aux caméras (il peut le faire!), entrain de se livrer à: J'vous-en-prie-madame-Chazal-   des méchants n'ont rien fait qu'à lui chercher des noises;

    C'est vrai: qui donc à autorisé un ministre de Jacques Chirac à dire la vérité? enfin, un petit bout:

    "Oui, il y a bien eu des rétro-commissions versées dans l'affaire de Karachi"...

    Rétro-commissions: grosses commissions déversées par derrière...c'est dire à quel point ça éclabousse!

    Et s'il y a en a un qui a les talonnettes collées dedans c'est bien notre président, qui était au premier plan dans cette sordide affaire, gardien du trésor, où il y a eu tout de même mort d'hommes; mais qu'est-ce que la vie humaine quand on n'appartient pas à ce monde?

    Dix-huit mois encore; c'est long; heureusement qu'il a une bonne santé, et une totale immunité; manque pas de globules, quoi!

    Comme disait l'agrégé de lettres classiques, l'autre matin sur france inter, François Bayrou, en articulant:

    "Je ne plongerai pas dans le panier de crabeuuuus!"

    L'a raison: fait pas le poids et ne vient pas du sérail; d'autant qu'il s'agit de bestioles autrement dangereuses: des chacals..

    Tandis que Sa Majesté Pélican 1er répètera qu'il n'était pas au courant, d'autant que les sous ont servi à sa campagne, notre président va devoir s'accrocher;  ça va tanguer...

    Et il pourra toujours dire une fois de plus que c'est la faute des médias...

     

     

  • Une histoire belge...

    " J'ai trop d'heures de vol, je vais me coucher";

    Ce n'est ni Régine, ni Nadine de Rotschild, qui s'exprimaient ainsi, mais un pilote de Rayanair, la compagnie low cost irlandaise;

    Une façon de proposer aux presque pauvres de voyager à bon marché; c'est à dire, aller par ses propres moyens à Beauvais, un apéroport à faibles taxes, ce qui explique les billets moins chers;

    Mais quand on n'a pas les moyens de manger bio, on bouffe des conserves... ces boîtes-là sont en pricipe, en bonne état...

    C'est ce qui est arrivé à ces Français partis se chauffer les os une petite semaine au Maroc; ils rentraient vite, car l'avion avait du retard(...) tellement d'ailleurs, qu'il n'a pas pu attérir à Beauvais; because? c'était fermé dites donc! un timing tellement serré, que c'est compter sans les impondérables.

    On se pose donc à ...Liège; et on ne discute pas; le personnel navigant et le pilote devaient en être à leur sixième aller retour; c'est dire le climat délétère dans le monde des navigants low cost, un de plus...

    Puisque c'est comme ça, ras le bol: on vous plante là, on éteint tout, et on ferme les toilettes;

    Retenez-vous pendant quatre heures, même les prostatiques! dans le froid, sans lumière; rien pour changer les couches...on vous envoie un bus tout neuf, vous aller enfin voyager: 5h30 Liège/Beauvais; sans arrêt; le chauffeur avait bien dormi...et n'espérez pas être dédommagés!

    Les économies de ces compagnies sont à tous les niveaux...on réduit et épuise le personnel, et on voudrait qu'il garde le sourire quand il nous apporte un verre d'eau!

    Encore un effort, et les vrais pauvres iront à Beuvais, monteront dans l'avion par devant, et quatre heures plus tard, en sortiront par l'arrière;

    Une manière vraiment très low cost de voyager:

    D'abord ces avions voleront à l'alcool de betteraves; et pis y a déjà trop de monde là-haut...

     

  • Le grand oral.

    Notre président a une sémantique bien à lui; c'est ainsi qu'on a appris qu'il pleuvait en novembre...une telle perspicacité laisse présager des compétences indéniables pour diriger un pays...

    Jérôme Revon, réalisateur de variétés à la télé, était aux manettes au palais; toutes les minutes, on avait droit à un petit travelling latéral sur le lustre...on n'a pourtant pas eu le temps de compter les ampoules.

    Gros plan sur le meneur chouchou du président, le mètre soixante quatre sans talonnettes, dont certains confrères disent qu'il roule pour "lui"; la solidarité des petits, sans doute;

    Michel Denisot avait l'air aussi à l'aise qu'un flamand rose dans une marée noire; le journaliste à "l'intelligence normale"; quand à la poseuse de la une, elle a eu droit à du "madame Chazal", et renvoyée dans les cordes le plus souvent; l'a une relation compliquée avec les médias, cet homme-là; comme toute personnalité sensitive...

    Du point de vue morphopsychologique, son agacement est comme toujours transparent; quand une question le dérange, il plisse les yeux, qu'il écarquillent, quand par exemple, mr Denisot lui demande comment il est face au pouvoir aujourd'hui; et il a eu ce joli lapsus; "ma détermination n'a rien changé, pour, est inchangée" un lapsus inflationniste...

    Carla est là, quand on a une femme pareille...pensez donc; ému, la poudre virait quand il a sussuré qu'heureusement il avait de la famille et des amis fidèles; dont son ex nouveau premier ministre à qui il a beurré la tartine une bonne douzaine de fois...

    Mais pourquoi donc ce président n'est-il jamais crédible quoiqu'il dise?

    Pourtant pas plus menteur qu'un autre...Sans doute parce qu'il a remarqué qu'il pleuvait en novembre...

     

  • Médiator ou à raison...

    La raison serait comme toujours hélas, mercantile, en l'occurence, celle des laboratoires;

    Ce médicament, le médiator, contre le diabète surtout, (isoméride retiré de la vente depuis longtemps), aurait tué cinq cents personnes en trente trois ans, en provoquant des troubles cardiaques majeurs; avec effets retards(...) sous trois ans.

    De qui se monque-t-on? ok, toute molécule comporte des effets secondaires; mais si un des effets est la mort, cela devient du cynisme; il y a un célèbre antécédent: le sang contaminé: un médecin misanthrope ou commandé, ou les deux, a purgé quelques années de prison en portant un grand chapeau, qui a protégé des mauvais coups d'autres responsables; là, omerta, il devait s'agir d'un chiffre colossal...

    Tous les médicaments sont en principe testés avant L'AMM ( autorisation de mise sur le marché) puisqu'on en connaît précisément les effets secondaires; la souris du docteur Laborit a fait des petits! et la pharmaco-vigilance est perfectible.

    les Américains qui ont toujours une longueur d'avance sur tout, ont retiré l'isoméride en 1997; et jamais commercialisé le médiator; en France, ce médicament est retiré seulement depuis novembre 2009!

    Les laboratoires Servier sont outrés: comment ça, cinq cents morts? c'est une calomnie...

    A la décharge des médecins qui savaient, et qui sont là pour le bien-être de leurs patients: ce médicament permettait aussi de maigrir; un coupe faim même pour ceux qui mangent MacDO...

    Eh bien quoi? rien de nouveau: on a tous tellement peur de mourir qu'on se soigne sans savoir qu'on va mourir... guéris, avec l'aide de la recherche; et l'afsa dans tout ça?

    Heureusement, on a un tout nouveau ministre de la santé; le malheureux, il commence bien avec un tel dossier...d'autant que la secrétaire d'état à la santé, nouvelle aussi, vient des laboratoires ...drôle d'idée!

    Un vrai boulot de médiator ce Xavier-là...parce qu'on est probablement devant l'annonce d'un procès à tiroirs...

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu