opera1

Avertir le modérateur

- Page 2

  • Un monde à part...

    Pendant que des jeunes et des futurs vieux sont dans la rue, évitent les poubelles, quand d'autres ne mettent pas le feu dedans, font la queue à la pompe, bref, pendant que plein de têtes regardent ailleurs, un monde parrallèle se dévore élégamment par le truchement de robe noires à bavoirs blancs...

    Sans en connaître les tenants et les aboutissants, sinon par le matraquage médiatique quotidien, qui raconte ce qu'il veut et surtout ce qu'il sait, ce microcosme est à cent lieux ...du quotidien précisément...

    Il s'agit bien entendu de THE affaire, celle de mamie zinzin, comme la nomment irrespectueusement les guignols de l'info...

    Voilà une (vieille) dame que sa fille appelle indigne, parce qu'elle gagne 600 euros par minute!

    On murmure même que L'Oréal aurait vu son chiffre d'affaire multiplié par deux depuis...l'affaire!

    Et depuis le début, c'est une affaire politico-politicienne; car, à partir d'un certain chiffre, c'est de la politique...

    Nous avons un juge à la solde du palais qui tire les ficelles, face à une consoeur bien imprudente d'avoir osé mettre les mains dans cette eau boueuse...et un tas d'avocats aux honoraires presque footballistiques...

    Un homme d'affaire, des domestiques indélicats ( commandés?), une comptable bavarde, une femme de ministre licenciée, une dame de compagnie-homme- artiste(?) et gourmand;

    Mais pourquoi diable donne-t-on ce genre d'histoire en pâture au populo? rien que pour l'énerver danvantage, hein?

    Et puis et puis, les valises d'argent frais en vue de campagnes politiques...

    Il y a des jours où il fait bon débuter une Alzheimer(...); heureusement que les éboueurs de Neuilly ne font pas grève...de toutes façons, les cartons Fauchon sont directement entérrés dans le jardin de l'hotel particulier, alors...

    Beurk; il y a des jours où on serait presque content de travailler jusqu'à 67 ans, rien que pour continuer à regarder ailleurs...

     

  • De profundis...

    "Ce sont toujours les meilleurs qui partent les premiers" disait un spermatozoïde boîteux!

    Mauvais ou bons, pas de quartier, on ira tous...

    Et puis, ce n'est pas si simple...il y a toujours du bon chez l' homme...

    Si Dieu a fait l'homme à son image, il n'est pourtant pas rancunier...c'est bien connu!

    Et quand on est mort, on est toujours le meilleur;

    Ainsi Georges Frèche...son gros coeur a lâché(...) l'hommage rendu au grand homme s'avère plus délicat;

    Pas n'importe qui; universitaire, prof d'histoire, vieux loup de la politique....mais devant le personnage volontiers provocateur, au regard de ses diverses saillies facisantes, ses "amis" socialistes sont un peu embarrassés...

    Les harkis, des sous-hommes...il y a trop de blacks dans le football français; une parenthèse, (pourquoi un gardien de but touche la moitié du salaire d'un attaquant ? 5OO OOO euros mensuels seulement!!). 

    Le maire de Montpellier, pendant trente ans, a émis de nombreuses autres envolées définitives qui traduisent souvent ce que bien d'autres personnalités publiques pensent tous bas;

    Encore heureux qu'il était socialiste, cet homme-là! dans socialiste, il y a social; il a donc fait beaucoup pour sa (belle) ville de Montpellier...

    Il avait la cote papy; bien plus sympathique que Le Pen, dixit les sondages...

    Tiens; quel hommage sera rendu à Monsieur Le Pen Jean-Marie, ami intime de Jeanne D'Arc, quand il passera devant le jugement de Dieu?

    Tous égaux devant la mort; voilà une occasion unique d'essayer de connaître un peu mieux "l'autre", non?

  • En passant par la Verrière...

    Aucun doute: Dieu existe, puisque le diable aussi...

    C'est à La Verrière que onze personnes ont sauté du deuxième étage, parce qu'une femme avait vu le diable...et son bébé de quatre mois s'est retrouvé deux étages plus bas; mort...Poussés par une force invisible ou par des bras malveillants? messe noire dans une nuit blanche?

    Signe des temps; un drame de plus dans une société qui perd ses repères les uns après les autres...

    Le diable est partout; dans cette société comptable, sondages et traders ont la cote; et les jeunes sont dans la rue, c'est un signe; ils tâchent de repousser le diable; le leur, s'appelle le chômage..

    Et les autres ,moins jeunes qui travaillent, sont pressés comme des fruits trop mûrs et ils leur arrive eux aussi de sauter par la fenêtre...

    Alors quoi? n'aurions -nous pas d'autres choix que de croire en Dieu, enfin, chacun le nôtre...pour repousser les effets du malin; c'est bien le diable si on ne retrouve pas un nouveau souffle pour peu que l'on réapprenne à introduire un mot:  solidarité...

    Le bonheur est pour demain, sinon alors...

    Et puis Céline Dion vient d'accoucher de deux jumeaux; si ce n'est pas un signe, ça?

  • Touche pas à ma bagnole...

    Eh ben mes enfants, c'est pas du mille-feuille...

    Z'avez vu le grand cirque?, faudrait ne pas avoir la télé, ni internet, casser son transistor...c'est dans la rue que ça se passe, et au Sénat que ça passe...en force...

    Une révolution, pas comme en 1789; mais des têtes vont tomber, même sans l'aide du docteur Guillotin... la presse étrangère se fout de nous: la presse anglaise surtout, qui titre:" La France, pays du club med!"  Eh oui, on ne travaille pas nous les français;

    Et comme disait le grand Charles, un pays qui a trois cents sortes de fromages est ingouvernable; et les français sont des veaux, ajoutait-il ; et les petits des veaux ( pas dévots!) sont dans la rue, soutenus par l'opinion publique; par solidarité avec les séniors, paraît-il;  et si c'était seulement la peur de leur avenir si incertaine, avec l'absence même de soilidarité entre eux, les jeunes?...

    Mais attention, rien n'est plus versatile que l'opinion publique; manifs, grèves; ok...mais alors la pénurie d'essence...

    Touche pas à ma bagnole; comment? ne plus faire deux heures de queue à Fleury, à minuit le dimanche? faut pas pousser; les micros trottoirs sont là pour attester comme toujours, le côté grégaire du français;

    Et Paris qui est déjà un chantier à ciel ouvert...manque plus qu'une grève des éboueurs...

    Courage; on ne va pas faire de politique de café du commerce, mais ça va s'clamer; et attendons sagement la gauche, qui ne pourra pas nous payer nos retraites, mais qui nous le promet(...)

    2000 milliards, c'est le montant de la dette publique; virtuel? pas sûr...ce sont les ventres ronds que l'on voit partout qui paieront la note, salée la note...

    A noter que les poussettes, au moins, ça roulent sans essence...et ça prouve aussi que ce n'est pas la pénurie des sens...

     

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu