opera1

Avertir le modérateur

- Page 3

  • Les gays, ça vaut pas cher...

    D'après un récent sondage (un de plus!), les gays seraient moins payés que les gens normaux; euh, les autres, quoi..

    Le salaire des gays serait de 6 à 7 pour cent moins élevé, à formation égale et diplômes égaux; particulièrement dans le privé, les fonctionnaires sont moins sanctionnés(...)

    Un scandale: et pourquoi les gays masculins seulement? faut dire que le salaire des femmes est 20 pour cent en dessous de celui des hommes, toujours à fonction égale.

    Epargnons donc les lesbiennes: même si cela ne va pas arranger les relations des deux homosexualités! au pays de Sodome, Lesbos n'a pas encore trouvé sa place...

    Haut les coeurs: les femmes et les gays, même combat; déjà que certains savants(sic) américains ont prétendu que le cerveau des gays serait plus petit que celui des femmes!! si, si, l'ont dit!

    Et puis, cela suppose donc que lorsque l'on postule, il faut annoncer son orientation sexuelle, même si cela semble évident...( les bagues à tous les doigts et les culs moulés dans les jeans, les parfums enivrants!);l'image D'Epinal a la peau dure.

    Tout de même, ça ne s'arrange pas, depuis "pédale douce"! la raison objective(...) est que le pouvoir d'achat des gays est plus élevé que ceux qui ont prouvé leur hétérosexualité en se reproduisant...à moins que ce soit encore une histoire de morale hypocrite...

    Sournois, pervers; et ne nous faisons pas d'illusions: si la boulangerie du coin est transformée demain en Kommandantur, tout recommence...

    Et s'il suffisait de faire des enfants pour ne pas être gay, j'en connais qui en auraient sucé moins!

    Et, dans ce domaine, le mariage gay ne fera qu'aggraver les choses;

    Mais de quoi se plaint-on? vous êtes deux cadres, vous travaillez ensemble, vivez ensemble, avec le même poste, vous payez moins d'impôts, puisque vous êtes moins payés!

     Il faut bien que les différences bénéficient de quelques avantages...

    Reste la foi: Dieu lui-même a toujours demander aux hommes de s'aimer entre eux...

     

  • Des femmes de pouvoir...

    Crime d'amour, d'Alain Corneau ( police python, la menace, série noire, stupeur et tremblement),

    Une belle femme (Kristin Scott Thomas, parfaite) buisnesswoman et sa jeune collaboratrice (Ludivine Sagnier, lumineuse) boivent un verre de vin dans un salon confortable; le ton est mondain, malgré une douceur étrange et un cadeau inattendu, on devine très vite que ces deux-là vont se faire la guerre; c'est le traitement de la perversité auquel s'attaque Corneau dans son nouveau film...

    Et pourtant rien ne fonctionne; une mise en scène élégante, les décors beaux et froids, ne parviennent pas à créer l'intérêt autour des personnages; tout est appuyé, prévisible, et le spectateur attend...ajoutons un dialogue bien pauvre;

    Et la seconde partie n'arrange rien; à la place du thriller psychanalytique intentionnel, on a droit à une enquête à la Maigret, avec des flash back en noir et blanc ; Alain Corneau brouille les pistes en pensant créer un suspens, mais on s'ennuie ferme...

    Au final, c'est un élégant exercice de style, ou les hommes sont veules, et les femmes de pouvoir perverses; manichéen tout ça; à moins que Corneau ait voulu montrer la spirale infernale du fantasme de la perversité, récupérée justement par un homme?

    C'est raté; et ce n'est pas la faute des actrices, joliment filmées, notamment Ludivine Sagnier, très "Lauren Baccall" à la fin;

    Attendons le prochain Corneau, par ailleurs habile à montrer les zones d'ombre humaines; Série noire,(1978) avec Patrick Deweare et le grand Bernard Blier, reste son meilleur film.

  • Tous une tête d'assassin...

    ...Ou le Bon Dieu sans confession...

    L'équipe de nuit d'urgence à l'Hotel Dieu prend un café dans la salle de repos avant d'aller dormir; nul besoin de prendre le métro, les soignants dormiront sur place...grâce ou à cause du café agrémenté d'un puissant neuroleptique, le loxapac, un anti-psychotique;

    Vingt heures de sommeil forcé...

    On a d'abord suspecté une patiente, et puis une infirmière "fragile" qui fut souvent en arrêt de maladie dans l'année;

    Fichtre: à qui peut-on faire confiance, et par qui est-on soigné?!

    C'est que des gens "fragiles" sont partout dans le monde du travail: il y a même une député UMP qui veux faire voter une loi qui détecterait par un glissement sémantique sournois, les "altérations psychiques"des employés, en particulier ceux déjà repérés fragiles...;

    Il faut savoir que le choix d'un métier n'est jamais dû au hasard; et particulièrement celui de soignant qui est de l'ordre de la "réparation";  un échec scolaire, un besoin de reconnaissance, des structures fragiles dûes à des carences diverses.

    Et l'insecticide dans le café de l'hôpital de Bordeaux, c'est un cultivateur qui l'a glissé?

    A une époque, c'était un gag classique lorsque les bizutages existaient; j'ai connu un médecin-chef qui avait ingurgité un puissant vomitif dans sa purée juste avant sa consultation...

    Certains patients s'en souviennent encore...

    Faut bien rigolé un peu, à moins que les intentions soient plus perverses...

    On a tous une tête d'assassin, c'est bien connu...

     

     

  • Un con, c'est quoi?

    "Les cons ça ose tout, c'est même à ça qu'on les reconnait"...Michel Audiard, les tontons flingueurs.

    les cons, vaste programme, disait le grand Charles; et puis, on est toujours le con de quelqu'un, c'est bien connu;

    Il paraît que notre président prend les français pour des cons; c'est Con...bendit qui le dit; à voir: et pis d'abord, c'est çui qu'il dit qui y est!

    Et il n' y a pas que les français, les Espagnols aussi; quand ils sont assis transpirants en plein soleil, éructant devant la torture d'une grosse bête écumante, n'ont-ils pas l'air con? heureusement que de temps en temps, le taureau qui n'est pas bête, se venge, il bondit dans les gradins, toutes cornes en avant...

    A supposer que les Français soient des cons...des moutons de Panurge qui, chaque année, roulent en choeur et en première vers le soleil, leur maison sur le dos avec l'écran plat à l'intérieur, pour retrouver mille kilomètres plus loin, la même promiscuité que chez eux;

    Et ceux qui envahissent un petit village d'Ardèche, pour s'agglutiner sur une tombe d'un vieux chanteur coco; ok, c'est beau la vie, mais qu'y -a-t-il à voir sur une tombe sinon ...la tombe! et la liste des exemples n'est pas exhaustive...

    Non seulement ils sont cons, mais, tout de même, question: ils s'emmerdent à ce point-là?

    Quant à nos dirigeants, il faudrait vraiment être cons pour ne pas savoir qu'ils nous prennent depuis toujours pour des cons...ce qui nous permet d'être versatiles pour moins passer pour des cons.

    Alors, reposons la question du point de vue strictement philosophique: qu'est-ce qu'un con? celui qui trouve la réponse sera con...gratulé;

    Le con est aussi celui sur lequel toute femme est assise;

    Ouais, mais ça c'est vulgaire et même,  franchement con!

    Surtout quand on pense que c'est par là que tous les cons viennent au monde...

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu