opera1

Avertir le modérateur

- Page 6

  • La bourse ou le vit...

    On sait depuis peu que les bourses ont explosé, en Amérique; ce qui ne veut pas dire que les Américains ont la plus grosse...il faudrait scanner le sieur Madoff!

    Ah les hommes et leur zizi; ils jouent depuis la plus tendre enfance à celui qui pisse le plus loin, à se tirer dessus ( et même sur leur zizi!) et ils continuent devenus hommes, à jouer à "c'est moi qui ai la plus grosse"...

    Alors forcément celui qui en a une petite, il est malheureux; ça se traduit par toutes sortes d'addictions; il faut néanmoins noter qui celui qui en a une démesurée n'est pas plus à l'aise...

    Alors quoi? eh bien toutes les femmes vous le diront, ce qui compte c'est la façon de s'en servir... certes, bien qu'elles soient un peu hypocrites... et ne parlons pas du fantasme gay...

    On vient de le voir avec ce malheureux Américain qui servait de cobaye(...) au scanner deshabillant devant les portiques des avions...

    C'est qu'on voit absolument tout avec ces trucs là; le pauvre type qui a une petite est ridicule et celui qui a des hémorroïdes est suspect; on risque de les confondre avec un tube de coke...

    Et depuis le pauvre était devenu la risée de ses collègues: ill s'est fâché, et a tabassé le collègue qui se marrait le plus...

    c'est idiot: si ça se trouve, l'agresseur en avait une toute petite...

    Et avec les progrès de la médecine, on vous allonge ça désormais sous péridurale...il y a de la pub sur le net;

    Sans faire de l'anti-américanisme primaire, il faut bien reconnaître qu'ils sont devenus vraiment...imbitables, ces américains! ...et les Grecs, au fait?

  • Une époque formidablebook...

    La grande mode; le facebook; littéralement: votre vie à livre ouvert ; la couleur de votre sextoy préféré est connue jusqu'en Alaska! un débalage interface d'une impudeur incroyable, avec toutes les dérives prévisibles... 

    De quoi faire rougir le plus blasé des psychanalystes, dans le huis clos de son cabinet...

    Mais ne restons pas derrière notre écran, rencontrons-nous: les apéros facebook ont le vent en poupe.

    Youpi, plus belle est la vie: 3000 personnes, en chair et en os, se retrouvent à Rennes, pour ce mégapéro : ça picole tellement, qu'on dénombre 50 comas éthyliques et plusieurs viandes saoules dans la baille;  cela prend de l'ampleur, les préfets tentent d'interdire ces manifestations; et voilà: l'homme se donne du mal pour rencontrer ses congénères, et pan sur le bec! 

    Pourtant on perpétue la réputation du français: le bistrot! les brèves de comptoir, c'était tout de même plus drôle; et cela créait surtout un mode relationnel spontané(...)

    Oui, une époque formidable; un mode de communication forcée, un étalage de fantasmes et d'états bipolaires, liés aux temps qui courent, qui courent trop vite...relationnel pernicieux qui laisse croire à une nouvelle solidarité(...) Or, la toile ne prouve-t-elle l'individualisme forcené?

    Rigueur; le mot à la mode; rigueur et austérité; en ces temps de disette, il est grand temps de se lâcher... une suggestion: pourquoi pas un facebook échangiste en public?...en y incluant le mercantilisme: faire remonter la vente des préservatifs...nota bene: la marée-chaussée peut participer!

    Mais alors là, tout dépend de la météo! l'altruisme, oui mais sans pneumonie!

    Eh oui, on aura beau faire, c'est bien la nature qui décide...

     

  • La fin des haricots...

    Datura stratonium... ce n'est pas le nom d'un ministre Grecque, mais le nom d'une plante impropre à la consommation, qui se trouverait dans un lot de boîtes de haricots verts en conserve;

    Une plante que l'on pourrait sans doute donner à nos chers malades mentaux, histoire de les changer un peu des molécules psychotropes, qui marchent pourtant bien(...) ce n'est pas dangereux, il y a beaucoup de gens qui ont déjà mangé ces haricots...

    Enfin, on essaie un peu tout, au regard de la nouvelle loi, inhérente aux dispositions prisent à l'égard des patients psys;

    Supression des sorties d'essai,(qui permettaient de libérer des lits) injonction de soins ambulatoires si le patient ne coopère pas; observation de 72 heures, et sortie définitive décidée par "un collège" de soins composé de deux psychiatres et un cadre infirmier; pour ces derniers, il y a pléthore...mais pas en psychiatrie, et ils sont surtout des agents administratifs...

    Mais comment courir après un patient qui"ne présente de dangeurosité immédiate"? ill faudrait placer un policier derrière chacn d'eux;

    Et par ailleurs, après plus de trente cinq ans de pratique, je n'ai jamais vu un psychiatre de ville recevoir un patient "potentiellement" dangereux, il lui fera sans doute une ordonnance, qu'il risque de déchirer en sortant...en outre, il y a déjà plusieurs années que l'on gère les crises en ambulatoire, ce qui n'est pas évident, vu le contexte et souvent le manque de personnel.

    Alors, un coup de com de plus; pour le "tout sécuritaire" cher à notre président...

    Oyez braves gens, il est temps d'apprendre à vivre avec nos fous...car on les soigne; il est bien sûr préférable qu'ils soient coopérants...

    Cela ne s'adresse pas seulement à nos vigipirates...

     

  • Félin...pour l'autre.

    Il est facteur, il est allemand...la solitude existe aussi chez nos voisins et amis, nos anciens ennemis...

    Il se marie...il épouse sa chatte...pas de mauvais esprit, il ne s'agit pas de zoophilie; il est amoureux de son animal de compagnie; elle dort dans son lit, dîne à table face à lui, la serviette autour du cou... comme le monde rural installait le chien à table... il lui achète son ronron bio, la gâte, lui met des petits manteaux, un noeud(...) autour des oreilles, la chouchoute, bref, il se comporte comme un homme attentionné...ne lui achète pas de fleurs, les félins sont allergiques au pollen...

    Il fût un temps hélas révolu, où les gens communiquaient en s'écrivant; alors circulait un dicton célèbre, quoiqu'un peu naïf; " Hâte-toi, facteur, l'amour n'attend pas"...

    On s'envoie des mails, se dit "jetm" ou on se sépare à coups de SMS... de quoi déprimer un facteur du monde entier...

    Ce fonctionnaire a convoqué une adjointe au maire à domicile qui a posé les questions traditionnelles" :Monsieur X, voulez-vous prendre pour épouse....il a répondu "Ja"  Et la question fut posée à minette ...

    Comment dit-on miaou en allemand?

    On sait plus sérieusement à quel point les animaux de compaginie ont un rôle d'erzarts affectif, particulièrement chez le troisième âge, isolés dans une métropole agressive, au point de ne plus rationnaliser la juste place de l'animal, devenu confident absolu; parfois jusqu'à s'imprégner de la dépression de la maîtresse ou du maître; le chien surtout capte plus l'humeur du maître, étant plus dépendant.

    Notre facteur germanique va-t-il emmener sa dulcinée en voyage de noces? au dédut, tous les couples ronronnent...

    Détresse, solitude accrue, plus de libre abitre, folie douce? des "facteurs" de jugements tout cela; fait de mal à personne, lui... à moins qu'il s'agisse de cynisme: la chatte est obèse et asmathique; ne devrait pas faire de vieux os; mais pour hériter d'un collier anti puces...même en diamants...

    Sa souris à lui... félin ...pour l'autre; juste pour placer un bon mot; heureusement que ce n'est pas un chien: canin... pour l'autre, ça ne veut rien dire!

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu