opera1

Avertir le modérateur

- Page 7

  • En bref...

    Le crasch de l'avion polonais; quel est donc ce gouvernement qui laisse voyager ses plus hauts dirigents, fussent-ils extrèmes, en compagnie de leurs épouses, sénateurs et autres décideurs, dans un vieux coucou des années soixante? pendant que dans notre belle france, un simple ministre s'offre, au frais du contribuable, un falcone privé? pas de doute: on nous cache quelque chose... 

    L'affaire Terre-Blanche; on l'aurait assassiné pour une proposition de sodomie(...) s'appeler Terre-Blanche et s'aventurer dans une terre aussi boueuse comporte des risques pénétrants...

    Accident: la belle bourge après une scène avec son époux, boit plus que de raison et prend sa petite voiture; elle rate un virage et finit sous un abri bus,en écrasant une poucette, et l'enfant de treize mois, qui se trouvait dedans: mort; la vilaine est "interdite de séjour à Versailles"; heureusement qu'elle avait son permis sur elle...

    Et ce gamin lapidé par une bande de "racailles"; pronostic réservé, disent les médicastres; il faut absolument éradiquer la montée de la violence, a juré le ministre Hortefeux, ouais; enfin, il interdit tout de même la présence des supporters dans les stades: c'est déjà un début...

    La télé c'est vachement bien; mais où est passé l'esprit "canal"? demande une journaliste de l'incontournable référence: Télérama.

    Pourtant du vrai là dedans: z'avez vu la dame au chapeau, maquillée à la truelle, fée des miss, face à Sylvie Tellier?, elle lui donnait du mademoiselle, c'est curieux: toutes les deux phrases, on entendait "pouffiasse"...enfin pour les grincheux, reste Arte...

    La journée des retraites: l'espérance de vie d'un ouvrier est inférieure à six ans de celle d'un cadre; pourquoi ne pas plébisciter l'apprentissage des métiers du bâtiment? on règlerait plus vite le problème des retraites...

    Et la rumeur? elle circule, c'est son rôle...oui, il paraît même ... que le printemps sera frisquet et que l'été tardera à venir...

  • Le passage à l'acte...

    Ils ont tué un voisin, soupçonné de pédophilie, et cette mère a tué son mari et une de ses filles: nous sommes dans une autre sphère humaine.

     Chacun porte en soi un potentiel meurtrier; des monstres et des anges habitent chacun d'entre nous...ça commence par la haine si voisine de l'amour(...)le discours des scènes de ménage sont empreints de menaces et de désirs de mort que l' on veut inconscients "sous le coup de la colère"...à la réconciliation, prétendre qu"on ne pensait pas ce qu'on disait peut laisser dubitatif... "si tu pouvais crever" "si j'apprends que tu me trompes, je te butte" etc...

    De la parole au passage à l'acte, il y a un abîme heureux...il n y a qu'au cinéma qu'on tue l'autre: "la poison" ; la fiction est là pour cristalliser les pulsions de violence de la nature humaine...

    Aussi, lire des commentaires lénifiants et moralistes, geignant sur les pauvres gosses qui restent, ne changent rien...point de condescendance, encore moins de mépris dans ces propos, mais le passage à l'acte, en temps de paix(...) appartient à la sphère psychiatrique;

    Aussi apprendrons-nous probablement très bientôt que cette femme avait "des antécédents psychiatriques" ou était encore suivie...

    Et que pratiquer la loi du talion définit une structure psychique régressée au premier stade ludique de l'enfance "pan t'es mort, maintenant on peut goûter!"

    A une époque de surmédiatisation ou l'information circule sur la toile à une vitesse du TGV (quand il y en a! )tout est banalisé ; les faits divers plus ou moins graves sont placés au même niveau des people; on confond rumeurs et drames; les amalgames sont à la mode...

    Un des ces commentaires lapidaires; "dans un société du chacun pour soi, pas étonnant que beaucoup pètent les plombs"...

    Sans doute, mais dans l'ensemble les plombs sont assez solides, sinon la france serait une nécropole... et que dire de la vie de ceux qui restent...

     

  • Ne sont pas tous schizophrènes...

    Nous avions dans le service un patient qui souffrait (qui doit toujours souffrir) d'une terrible pathologie, la névrose obsessionnelle avec des TOCS majeurs;

    Sa particularité était de se déplacer les mains ouvertes, paumes en l'air: dans le service il touchait les murs de chaque côté, mais dans la rue, c'était plus compliqué;

    Car il devait toucher tout ce qui se présentait à sa portée; les poubelles, les vitrines, les poteaux (ses préférés, le sens interdit!).

    Rien de grave, personne ne faisant attention à personne; là où cela se compliquait c'est lorsqu'il touchait les passants; c'est ainsi qu'en marchant vite (il courait presque), la main en avant, il heurta le derrière rebondi d'un touriste arrêté sur le trottoir consultant un plan;

    Et l'on prétendra que nous français, nous accueillons mal les touristes!

    l' homme se retourna prestement, mais notre bonhomme était déjà loin; il lui courut après et lui asséna un vigoureux coup de poing dans la figure, en le poussant contre une porte automatique du monoprix qui s'ouvre, et le patient attérit au milieu des shampoings et crèmes de beauté!

    Le touriste continua tranquillement sa balade, car il était venu pour ça!

    C'est le vigile du magasin qui raccompagna le patient dans le service tout proche ;

    C'est un patient calme sympa, lucide, si malheureux de ne pas pouvoir maîtriser ses TOCS; il se soigne...n'est pas schizophrène...

    Et, à moins que ce soit "sa religion", on comprend ce touriste qui lui, a été trop bien accueilli...

    Dur dur de vivre ensemble...

  • Persona non grata.

    Pour "faire" de la politique, il faut avoir une structure mentale spécifique et ce, dès le liquide amniotique!...un monde terrible, que le quidam lambda ne soupçonne même pas...

    Opportunisme, carrièrisme, cynisme, démagogie, le chacun pour soi, entouré "d'amis" qui vous embrassent et vous serrent la main une lame de rasoir dans la paume et où chaque tape dans le dos est assortie de poignards...

    Nonobstant qu'il y ait des gens honnêtes en politique; tous les hommes d'églises ne sont pas pédophiles(...)

    Et lorsqu'on lit les réglements de compte en bonne et dûe forme, on ne sait rien des dessous de ce monde presque irrèel, loin des problèmes quotidiens de ceux-là même qui votent pour eux...

    Qui a intétrêt à "déziinguer" la jolie Rachida? la voici persona non grata au palis alors que c'est le roi lui-même qui l'avait installée, malgré(on le chuchotte!) son absence de diplômes, son caractère atrabilaire(elle a tout de même usé neuf directeurs de cabinet!!)

    A peine une licence et très peu de maîtrise...et voilà qu'on lui fait porter un chapeau sur sa jolie tête (froide) Car bien que n'appartenant pas au sérail elle semble avoir appris à parer les coups de tout bords...

    Certes, elle n'a pas l'aplomb d'une certaine Isabelle B. qui traite de "bécassine" une bras droit de son "époux"qu(il vient de débarquer, parce qu'elle prétend que le monsieur lui proposait des "cinq à sept"...elle est schizophrène, s'écrie la femme de l'époux, qui se trompe tout de même de diagnostique!

    Un linge sale fût-il de luxe, est brassé ;  même qu'on ne saura jamais qui a commencé le premier; à qui profite le "crime"? oui vraiment, faut être structuré "autrement" pour faire de la politique...

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu