opera1

Avertir le modérateur

- Page 3

  • Les figli d'arte...

    Ou enfants De...de ces gosses qui, dès la sortie de l'utérus voient double...à peine savent-ils lirent, ils ouvrent les magazines en papier glacé , apprennent des choses les plus intimes sur papa et maman...

    Avoir des parents célèbres a sûrement plus de conséquences sur les structures que pas de parents du tout; du moins pas les mêmes...sans parents, ils vont passer leur temps à en fabriquer; l'image omniprésente et faussée des parents célèbres fera qu'ils vont les fuir tout en  voulant les imiter...

    Avoir des parents artistes ne donne pas forcément du talent...davantage préoccupés par leur identité, à chercher leur vraie place, attendre leurs parents toujours entre deux trains ou deux avions...

    Et moi et moi...personne me voit; alors je vais attirer l'attention; mourir est une solution, et selon la structure et la personnalité, nous trouvons un panel de comportements psychopathologiques...outre qu' il n'est pas nécessaire d'être des enfants de pour être fragiles,

    Dans l' inconscient collectif ce sont des artistes; on doit s'attendre à tout: vous pensez: tous des drogués! 

    Une succession de paramètres qui n'aident pas; et la culpabilité de gagner trop vite de l'argent en raison du pied à l'étrier dans  une profession, un monde aussi fascinant que destructeur...

    Plus la personnalité et l'aura du père est forte, plus la place du fils sera difficile à trouver...

    Jusqu'à l'extrème descente (Guillaume Depardieu avait tout de même du talent) qui connaît mademoiselle Laura Smet? ah oui, la fille d'un vieux rocker fatigué : de quoi vous provoquer des malaises......dur dur d'être un bébé...célèbre.

    Comme disait ma gardienne" Mon père était jardinier, je ne sens pas la rose pour autant"...j'ai vérifié: c'est bien vrai!!

  • Hétéro, Homo, même combat...

    ...Parfaitement: dans les deux cas, il faut 22 joueurs sur le terrain!  et si l'on sait compter, cela nous fait, je pose tout et ne retiens rien...44 pieds pour taper dans la baballe, puisque tout va par deux chez les hétéros, alors vous pensez, chez les homos(...)

    Mais fichtre diantre, quand cesserons-nous de lire le racisme ordinaire sous toutes ses formes? avec en sus(...) la singularité de l'homosexualité qui est depuis la nuit des temps la grande terreur des autres, la majorité...terreur et désir; vieux dilemme inscrit dans les fantasmes hétéros; désir inavoué, même passé à l'acte, donc haine de soi reporté avec lâcheté sur les autres; quand on casse du pédé, on détruit la face cachée de soi-même...vieille antienne; aussi vaut-il mieux taper dans un ballon; puisqu'on vous le dit: il n'y pas d'homos dans le foot, ni dans le rugby, il n' y a que des hommes qui s'aiment parce qu'il partagent la même passion...celle d'être des hommes, des vrais...

    Ce qui faisait dire à un ami gay que s'il suffisait d'être marié et footeur(...)pour ne pas être pédé, il en aurait sucé moins...! d'accord, il est mort, par où il a pêché: du sida, savez bien: le fameux cancer gay; il n'aimait pas le foot, mais n'avait rien contre les hommes qui s'adonnaient...à ce sport...

    Pour le reste, hétéro, homo, même combat: sa petite part de bonheur dans cette vallée de larmes, même s'il est plus compliqué d'être gay, être bien avec soi chez la plupart des homos, tant 2000 ans de judéo-chrétienté ont su les culpabiliser... puisque les minorités ont toujours tort...

    Il faut bien reconnaître pourtant à la décharge(...) des hétéros que bien des gays sont plus dans la provocation que dans le désir de reconnaissance...il faut bien exister quand même, quand on n'a pas choisi son mode... 

    On avance, on avance, on marque des buts...mais il faut vraiment compter sur les arrêts de jeu pour gagner...fin du match, tous aux douches, et comme dit l'ailier droit: "gare à celui qui ramasse la savonnette"...

  • Bise à la frangipane

    Chaque année, au premier jour travaillé, on sacrifie à la tradition des voeux au sein de la psychopathologie du monde du travail...

    De la standardiste au manager, dans le meilleur des cas, on "se fait la bise";  entre guillemets, car une femme embrasse généralement dans les courants d'air: geste qui consiste à poser sa joue contre la vôtre et à faire un petit bruit de succion(...) ici aucune allusion sexuelle, c'est comme quand on appelle un chat, quoi!Bonne année, pis surtout la santé, hein, disait une secrétaire à un stagiaire qui en sortait...de la santé!

    Une très bonne année particulièrement à Orange qui a enregistré 8400 sms à la seconde, le 31 à minuit une!

    La galette est coupée, les rois sont tirés, la plus jeune est sous la table...on choisit son roi et sa reine...rebise, là obligatoirement collée contre la joue si on ne veut pas l'avoir poissée à la frangipane...

    Mais tradition n'exclu pas la sincérité...

    Dans ce monde anxiogène et farouchement individualiste, s'il reste les traditions comme prétexte de rassemblement, c'est peut-être à préserver...

    allez, bise et une vraie celle-là!

  • Les hommes, des êtres sensibles...

    Lit-on dans un commentaire, lié à l'affaire d'Hagueneau...ce père qui a tué ses trois filles avant de se carboniser...

    Un fait divers d'une grande banalité parmi les horreurs au quotidien...

    Ce qui n'a rien à voir avec la "sensibilité" des hommes; d'autant que les hommes sont par nature plus fragiles que les femmes, car ils demeurent des petits garçons: le cordon ombilical est une autoroute, au contraire des femmes qui elles, redonnent la vie...tout au long des générations, on a répèté qu'un petit garçon ne pleure pas...

    Fragilité donc, mais qui ne justifie pas de tels passages à l'acte; il s'agit en l'occurence, et comme souvent, d'une mauvaise structure liée à l'histoire personnelle; car si tous les hommes divorcés et séparés de leurs enfants, passaient à l'acte, la France serait une nécropole ...

    Ici on parlera de "suicide altruiste", mais en "oubliant" la mère, conforte le positionnement mal évaluée face à l'autre sexe...

    Le passage à l'acte est la preuve de cette fragilité psychique; le geste qui fait basculer dans l'horreur appartient à la déréalité...

    Et dès lors qu'on touche aux enfants...

    Ce qui fera répéter ad vitam que les "psys ne font rien"...c'est une fois de plus, oublier les méandres insondables du psychisme humain...

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu