opera1

Avertir le modérateur

- Page 2

  • L'humour c'est indispensable...

    ...pour vivre mieux...ça soigne les hypochondriaques et les grincheux...qui sont souvent les mêmes...

    Mais de quel humour parle-t-on? des peetchs à la mode, qui traitent du dessous de la ceinture, des brèves de comptoir de la diplômée de science PO (de chambre)...? il y a tant de formes d humour proposées à la propension zygomatique de chacun(...)

    Et puis l'iconoclaste, l'irréverence, le sarcastique; perché non? si c'est pratiquer avec ...humour.

    Et ce matin encore, sur cette excellente radio publique, que les cochons de payants écoutent avec plaisir ( témoin, l'audimat remontée), c'est à dire France Inter, le trublion Stéphane Guillon est parti dès potron-minet et quasiment gratuitement, de son ton sarcastique, pour "habiller" les responsables de la chaîne: Mrs Hees et Val...même Nicolas Demorand n'a pas sourit (non, je l'ai bien senti!)...mal réveillé sans doute et pas lavé, pas rasé, comme nous le fait savoir souvent notre humoriste.

    La platitude du billet était si évidente, alors qu'il croyait une fois de plus casser la baraque, que Mr Hees s'est cru obligé de préciser que Guillon "n'avait pas dépasser les limites", tout en évoquant le salaire mirifique de l'humoriste sur une chaîne privée...(40 OOO euros, peu de chose en réalité à côté du salaire d'un footeu), mais assez tout de même pour s'acheter une belle voiture très chère, garée en double file devant la maison de la radio, le temps du billet...

    Faire pleurer est facile: suffit de regarder autour de soi...mais faire rire est la chose la plus difficile...et depuis la disparition des géniaux Devos et Desproges, j'ai du mal avec les "humoristes"...avec Christophe Alévèque, je pouffe à peine, alors les autres...

    Ce sont de grands angoissés, nos amuseurs, c'est bien connu; et l'erreur est de croire qu'on puisse se permettre de leur taper dans le dos dans la rue...ce ne sont pas des clowns...z'ont tout de même l'égo un peu gonflé...Mesdemoiselles Robin et Mathie n'ont pas répondu à mon salut discret...et l'égo de Mr guillon va éclater...

    La preuve, il se "produit" au théâtre à partir de demain...la scène: un autre métier...au Déjazet, une petite salle...logique, au Déjazet, on jase...et il y a longtemps qu'il se croit au zénith... 

  • les portu..gays à la mairie.

    Au portugal, la loi n'est pas encore votée, parce qu'un député a affirmé qu'il y a d'autres "chats à fouetter", mais ça ne saurait tarder...

    Eh les copains( et pines) qu'est-ce qui vous arrive, Portugais ou autres?

    Voilà des décennies qu'on se bagarre pour faire avancer les choses, faire évoluer les mentalités par tous les modes plus ou moins heureux et provocateurs, pour faire accepter notre différence... oui, nous sommes une communauté différente et minoritaire...cet insupportable bric à brac de fantasmes qui vont de la pathologie aux amalgames les plus dangereux, il faut continuer à combattre tout cela sans relâche...

    Est-ce en singeant la majorité, par le mariage? pas sûr...quand on sait d'abord, qu'un mariage sur deux se termine par un divorce...et que veulent donc prouver ces candidats au mariage? qu'ils sont comme tout le monde? eh ben non; NOUS ne sommes pas comme tout le monde. ni honte, ni gloire, c'est dame nature qui a choisit...et avoir un désir de paternité de (maternité surtout: une femme est une femme!) n'a rien à voir avec le mariage...

    Trente cinq ans après la révolution des oeillets, voici celle des roses; une fleur qui fane plus vite, mais éternelle; la reine des fleurs dans une arène humaine...la couleur rose sur la forme d'un triangle aux temps pas si lointains; la lutte mérite peut-être mieux en réponse, qu'un mariage manquant de noblesse, au regard des horreurs passées et à venir...

    Au risque de passer pour un vieux réac, rétrograde s'il en fût, je pense à nos aînés, forcés de se cacher, donc de tricher...comme les futurs(es) mariés?

    Certes, nous sommes en démocratie, mais ça m'énerve! et ça va mieux en le disant...

  • La gérontophilie.

    Un sujet peu abordé dans les médias...trop tabou, ou pas "à la mode", comme la pédophilie(...)

    Une mamie de 92 ans se fait violée dans sa chambre d'hôpital, et c'est un tollé...bien légitime...

    On lit ici ou là "qu'il faut couper la quéquette à ce type ", ce qui n'a d'intérêt que le rejet majoritaire et compréhensible...

    Car, s'il suffisait de plaquer la morale pour éradiquer tout acte de perversion sexuelle, tout serait plus simple; c'est hélas compter sans les tréfonds de l'âme humaine depuis la nuit des temps...toute déviance pulsionnelle (pédophilie, zoophilie, nécrophilie, et bien sûr pédophilie) peut intégrer toute personnalité ; ainsi la victime est ...victime des apparences: le bon père de famille est capable du pire...

    Quelque chose n'a pas fonctionné dans l'évolution du psychisme de ces sujets; ils avancent dans une solitude d'autant plus forcenée qu'ils se savent condamnés d'autorité; dans un binôme pulsion/interdit...des travers psychiques qui se traitent avec l'aide des spécialistes; hélas, peu consultent encore...

    Leur inconscient souhaite "se faire prendre" pour être isolés et protégés en prison, où ils risquent pourtant de se faire lyncher...

    Attention, il ne s'agit pas là, bien entendu, de cautionner le moindre passage à l'acte de persversion( pour les censeurs!)

    Juste un peu de pégagogie, bien humblement,  pour aider à comprendre et pour éviter de couper la tête et le reste à des gens qui souffrent de troubles graves et certes condamnables...

    Mon Dieu, pardonnez-leur, ils ne savent pas ce qu'ils font...autre morale.

  • L'habit fait le moine...

    Notre président est le troisième homme le plus mal habillé...c'est vrai qu'il ne sait pas toujours assortir ses cravates à ses chemises...avec un ex-mannequin comme épouse, comment n'est-il pas conseillé? quant à ses costumes, ils sont forcément bâtis sur mesures, car il a un squelette "difficile"...

    Mais pas le physique, s'il vous plaît: c'est trop facile de s'attaquer au physique; c'est ce qu'on peut reprocher aux "nouveaux comiques" qui sont pléthore et qui font dans la facilité, dans le seul but de rire de leurs propres saillies(...)

    Et il sera toujours plus facile pour "les belles et les beaux " d'obtenir tous les suffrages; ils pourront s'habiller chez Emmaüs, ils auront toujours de l'allure...la belle sera à la caisse, la moche dans la réserve...

    En outre, il ne suffit pas d'être bien fait pour avoir du goût...mais, c'est bien connu, le goût est un critère subjectif...la preuve: on vend toujours de la toile cirée!

    Quant à la beauté, ce n'est pas toujours facile à vivre(...) les hommes trop beaux font peur, et les femmes trop belles sont des bêtes curieuses et des objets sexuels pour papier glacé...

    Josiane Balasko disait à Carole Bouquet" toi, tu n'as pas besoin de talent pour réussir, ta beauté suffit"!la beauté féminine a des subtilités : il y a des visages qui se prètent à la beauté...après maquillage!

    Il en va des peoples comme de nos décideurs: ils doivent leur aura aux fantasmes qu'ils déclenchent...on comprend les oukases de notre président à l'encontre de Dominique De Villepin...

    C'est ainsi depuis toujours, dans l' inconscient collectif: mieux vaut être beau et con, que disgracieux même en ayant lu toute l'oeuvre de Rika Zaraï...

    La beauté est bien éphémère et souvent cachée: une journaliste demandait au plus grand acteur du monde (c'est lui qui le dit), Alain Delon: qu'est-ce que vous trouvez de mieux en vous?

    Mes fesses, a répondu sans rire ce vieux séducteur...une preuve irréfutable que la beauté... on s'assoit dessus!

     

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu