opera1

Avertir le modérateur

- Page 3

  • le déni du nid

    Le déni de grossesse: la galère qui peut mener aux galères: elle en prend au moins pour 20 ans, cette pauvre petite bonne femme...son système de défense est parfaitement cohérent...et pourtant...

    "C'est seulement au bout de trois mois que j'ai vu qu'il se passait quelque chose autour de ma taille; oui, j'étais enceinte; j'ai pu mettre le mot...mais ce dont je suis absolument certaine, c'est que je n'ai jamais "rien senti"...

    Ainsi me parlait une(belle ) femme à l'aube de la quarantaine, en débutant un travail de psychothérapie; déni de grossesse? non: déni de son sexe/vagin, du même coup de l'homme, du sexe masculin, comme membre viril destiné à reproduire; et inconscience de son utérus; rien senti: hystériquement ectomisé l'utérus...

    J'aime mes enfants; mon fils surtout(...)Oui, ce sont deux beaux ados, et le garçon devient un homme...

    Après quelques années de fin et remarquable travail (avec un homme!), elle pu fantasmer et recouvrer son corps de l'intérieur pour enfin ressentir: preuve si fortement et inconsciemment désirée qu'elle ne tarda pas à rencontrer un bel homme, grand blond, musclé, et (je cite,)assumant sa part féminine(sic).

    Oui oui, messieurs, c'est compliqué les femmes! mais certaines paient (trop) cher leurs troubles de la personnalité inhérents comme toujours à l'histoire familiale...

     

  • Les beaux gosses

    Premier film de Riad Sattouf, dessinateur de BD; un premier film plutôt réussi; un "teenage movie à la française.

    Riad Sattouf choisi délibérément la comédie;c'est souvent  drôle, mais on pourrait très vite basculer dans le mélo de la vie quotidienne des ados, avec leurs questions de toujours dans une société plus froide et plus individualiste que jamais.

    Hervé(Vincent Lacoste excellent) n'est pas si beau gosse que ça, il le sait, même si sa mère dépressive (Noémie Loewski étonnante) l'aime trop...Alice, très petite bonne femme versatile! ! s'intéresse à lui contre toute attente; il aprendra à "rouler des pelles" avec la langue; il explique à son meilleur copain(Anthony Saniigo épatant) comme on fait en lui fourrant un doigt dans la bouche et en tournant!

    Sans temps mort, Riad Sattouf traite beaucoup de sujets anxiogènes (le cancer, la pollution qui tombe du ciel, la dépression, le suicide (les profs, population à risque...) avec élégance en maintenant le ton de la comédie où la confusion des sentiments glisse sur le visage des jeunes plus adultes qu'il n'y paraît.

    Quelques jolis dialogues (elle m'a quitté;c'est pas grave ça va passer; ça me rappelle quand mon père m'a ôté les petites roues de mon vélo; je me suis dit que quelque chose avait changé).

    Ici il y a urgence à vivre, à aimer-les larmes d'Hervé sont rassurantes- pour au moins apprendre à  sauvegarder l'enfant qui est en nous.

  • Manif' au Georges V

    La princesse aime Paris; elle loue depuis des années, une suite au Crillon; quand elle s'ennuie, elle fait ses courses avenue Montaigne...oh, juste quelques babioles: petites robes, quelques cailloux, et autres soieries et maroquineries...seulement voilà, elle a une manie, notre belle princesse saoudienne, elle fait des ardoises.

    Et la liste s'allonge: la somme globale serait d'environ 15000 euros, hors frais de bouche et de pressing!

    Voilà-t-y pas que les commerçants concernés en ont assez d'être lanternés; dans ce monde, on relance discrètement; en vain; alors  une délégation de commerçants a décidé de débouler dans le hall du célèbre palace parisien, où seuls aujourd'hui, les pauvres milliardaires ont accès; ça va faire tache...

    Pauvre princesse; une suggestion: si elle a des problèmes de trésorerie, elle peut contacter un des nombreux enfants de Feu le président Bongo, qui l'hébergera dans un des 200 métres carrés du 8e arrondissement;

    C'est la crise pour tout le monde: mais si le Sheik est en bois, ce n'est pas une raison pour que sa femme devienne S D F.

  • Les guignols de l'info

    "Vous regardez la télévision avec publicité, bonsoir"...ce soir, c'est François Bayrou qui nous accompagne;

    Alors, françois, t'as perdu! qu'est-ce qui s'est passé?

    Méééé euuuuuhhhh; c'est à cause de mon Facssebouuuuc(difficile à traduire)!

    Comment ça?

    Ben, y a des hommes en cravates, qui m'ont écrit un truc qui fallait que je dise à la télé...même qui z'étaient pas commodes!

    Oui justement, t'as pas été très gentil avec Daniel...

    Mééééé euuuhhhh, j'ai fait ce qu'on m'a dit...

    T'étais vraiment obligé?

    Ben sinon, Arlette elle me confisquait mon ordi, alors...

    On prétend qu'une seule chose t'intéresse: L'Elysée, c'est vrai?

    Ben c'est parce que ya des grands bureaux, j'aurais de la place, et un plus gros ordinateur...

    Alors, comme ça,  le modem est dans les choux...

    Mééééé euuuuhhhh, c'est pas de ma faute d'abord...

    Dix ans que l'émission a un impact réel sur le reflet politique auprès du grand public; les auteurs ont bien du talent; la caricature en latex devient déterminante relatif au personnage; à force de prendre François Bayrou pour un neuneu, trahit par sa marionnette, il est tombé dans le piège; méééé euuuuhhh, c'est pas de sa faute d'abord...dix ans: c'est la rançon du succès...méfiez-nous tout de même des contrefaçons...

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu