opera1

Avertir le modérateur

  • L'art d'être français...

    Il s'agit de retrouver l'art d'être français, a dit en substance Choupinet 1er, lors de sa conférence de presse, un art auquel il n'était pas habitué; et il a causé pendant plus de deux heures;

    Les intellectuels ça parle, les autres vocifèrent. Et puis, il y a eu le séminaire gouvernementale de lundi: "il nous a bien secoué la gueule," dit un membre du gouvernement.

    L'art d'être le premier de cordée.

    Quésaco, l'art d'être français? ce serait peut-être celui de l'épicurisme, de la bonne bouffe et des bons breuvages qui l'accompagne; la France picole; plus de 40% des accidents de la route sont dûs à l'alcool au volant .

    Un exemple d'être français dans les règles de l'art; entendu aujourd'hui dans le défilé à Strasbourg; " Macron démission, Castaner en prison" ! ben mon Colomb, dit Gérard. Et Edouard à Matignon? ah ça c'est fait.

    C'est que la France est un pays de vignobles, preuve en est que les riches étrangers viennent acheter des hectares de vigne. Comment résister à un Vosne- Romanée 1985, à 1OOO euros la bouteille?

    De plus en plus de touristes visitent notre belle France si diversifiée; pas un paysage se ressemble, et les japonais se marient sur les rives des châteaux de la Loire; gageons que les divorces se feront sur place...

    La cathédrale d'Amiens est toujours debout; Amiens, une charmante petite ville où Emmanuel a vu le jour, ainsi que son ennemi juré, le sieur Ruffin; oh la la, qu'il le déteste, notre Choupinet...c'en est suspect…

    Choupinet a dit jeudi dernier "qu'il avait entendu, mais qu'il ne changerai pas de cap".

    Tout ça pour quoi?

    Un coût de 17 milliards tout compris, de promesses en tout genres, dont certaines ont déjà été tenues...

    Un papy au square, disait à un petit garçon, "pauv' môme, t'as pas fini de payer pour nos conneries".

    En ce jour de la fête du travail(…), le sieur Martinez a la moustache qui frise; et ce matin à France inter, il ne répondait pas aux questions du journaliste, selon son habitude; il avait son fameux tic de langage: "y a besoin", oui, mais de quoi?

    Et les rues envahies de gilets de toutes les couleurs, vont faire oublier le petit brin de porte-bonheur; parce que l'art d'être français, consiste aussi à être toujours dans la contestation:

    A l'étranger, le français est un râleur impénitent, et l'image d'Epinal du français au béret basque et à la baguette de pain sous le bras, a la peau dure.

    Prenez ce qu'on vous donne et fermez la, c'est nouveau; au temps du "vieux monde", c'était: vous pouvez l'ouvrir, on ne vous donnera rien.

    Bibiche nous a aussi expliqué que les premiers de cordée n'ont pas toujours le meilleur rôle; car "s'ils dévissent, ils entraînent tous les autres"; si c'est pas de la solidarité, ça...

    Allez, haut les cœurs, on va payer moins d'impôts, les retraites revalorisées nous permettront d'acheter des bouquets entiers de muguet...

    Cette année, quelques fleuristes fermeront boutique; à 3 euros le brin, vont avoir un sacré manque à gagner...

    Les blacks blocs ne sont pas des romantiques…

    Allez chantons tous en chœur; "joli mois de Mai quand reviendras-tu pour faire un balai des poils de mon...quoi déjà?"

    PS

    Le Mai de Vincent:

    La cour européenne des droits de l'homme a donné son accord pour l'arrêt des soins à Vincent Lambert...

    Ah? ben, c'est maman qui va être un brin en colère...

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu