opera1

Avertir le modérateur

  • A la guerre...

    ...comme à la guerre; seulement voilà, c'est pas la guerre; juste un gros bordel.

    Qui a exaspéré au plus haut point notre Choupinet 1er; pas seulement parce qu'il a dû quitter les skis plus tôt que prévu; c'est maman qui lui avait organisé un ti week end, les pieds dans la neige, pour décompresser un peu, parce que hein, à ce rythme, tiendra pas jusqu'au bout...

    Samedi soir, à Villacoublay, l'était très vénère, Emmanuel; l'a failli rater les marches de l'avion;

    Arrivé place Beauvau, son ami Christophe s'est pris une ventrée; ben quoi, si on ne peut plus dire ce qu'on pense à ses amis, à qui alors?

    Déjà qu'on fait rien qu'à l'embêter, notre président de la république;

    Le sanguin patron du Sénat lui fait savoir qu'il existe, et ses acolytes itou: les vieux bougent encore; sont même un peu bruyants.

    Et la cantine du sénat n'a rien à envier à celle de l'hôtel de Lassais; les cocktails sont les mêmes que ceux faits maison au Fouquets...

    Et revoilà "L'affaire"; le bel Alexandre; prétexte, dit-on...

    Comme dit le très médiatique Luc Ferry, toujours bien coiffé, et philosophe de son état; "bof, l'affaire Benalla: ce n'est rien que l'histoire d'un jeune président fougueux, qui s'est entiché d'un gamin "aux dents longues";

    Qui s'est cru intime, sous prétexte qu'il a fait un footing avec choupinet, et sifflé quelques coupes au Touquet,en compagnie du couple en short…

    Alors le vieux monde revient et le nouveau répond comme le vieux...

    Ben quoi, on cherche à déstabiliser le fougueux premier de cordée;

    Bref, on tremble pour samedi; c'est l'armée qui se tiendra aux abords des monuments; ainsi, la police pourra vraiment agir(…); l'armée, c'est pour faire la guerre; ils ne sont pas armés pour défendre les citoyens, les soldats du président, le chef des armées, quelque peu désarmé...

    L'armée, un choix risqué ce samedi; le soldat n'a qu'une mitraillette pour riposter. Et aucunes protections intimes; z'en ont aussi, les troufions...

    C'est vrai que "ça suffit"; il a fallu que le Fouquets brûle; Vuitton, juste en face, avait posé des grilles hautes... pour que les riches russettes puissent acheter un ti sac à six mille euros, en passant par le couloir...

    Et même par sûr que les gredins qui ont pillé la célèbre gargote, en fauchant des magnums de champagne, fassent la différence avec un mauvais mousseux de chez Lidl...

    N'empêche qu'il est temps que " ça s'arrête"; même si Marcel est tout content, le Campion de la baraque à frites...

    Et voilà, y a des têtes qui vont encore tomber;

    wait and see;

    C'est dimanche que l'armée rend les armes;

    ou déclare la guerre...mais à qui?

     

    PS; encore des histoires de cul:

    Un certain Luc Lemonnier, maire du Havre, envoyait par selfies "son ouverture d'esprit" à quelques femmes, ouverture qu'elles trouvaient bien rabougrie(…)

    Alors, démissionné, le coquin; voilà un fauteuil qui attend son postérieur; un cul Doudou:

     L'abbé Alain De La Morandais affirme que "les enfants, qui ont toujours besoin d'affection, embrassent souvent les hommes sur la bouche";

    Préliminaire à la fellation, si le baiser est sans la langue; alors, avec, pensez donc...

     

     

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu