opera1

Avertir le modérateur

  • La journée contre l'homophobie...

    Une occasion de plus de refaire un état des lieux...

    Dans ce domaine, il ne faut pas craindre de se répéter sans faille; on avance on avance...ouais, car si on recule...ouais ouais...

    L'homophobie dans les stades... il n'y a pas de pédés chez les fouteux(...); ce sont surtout les supporters qui le prétendent par mimétisme...

    Certes, on a avancé...prenons l'exemple type d'un grand devanceur de la cause, Jean-Louis Bory, journaliste et critique au "masque et la plume", depuis le début...
    Et à la télévision en 1973, dans l'émission "l'huile sur le feu" (sic), où, interrogé par l'innefable et encore jeune Philippe Bouvard"; vous vous prénommez Jean-Louis- Denise...peut-on vous appeler madame Denise?

    Imperturbable, le Jean-Louis... trop fin: s'il s'est suicidé, c'est surtout qu'il était très malheureux en amour; mais comme disait Mâme Germaine,: "quand on est un jeune con, on a toutes les chances de devenir un vieux con".
    Il est toujours là, et (très) vieux...le Philippe...il a même gardé la grosse tête...

    Alors, à l'heure du mariage pour tous, comment ça va? bof; au regard de la recrudescence des agressions homophobes, d'un rejet des familles de toute classes sociales( voir le refuge),et les défilés contre, au nom d'une religion bien pensante, dont les maris vont à l'église, au foot....et parfois dans les vestiaires...

    De ces hommes, les vrais, qui après un match réussi, et même raté, doivent passer à la douche, et au nom d'une saine virilité, se tapotent le cul rebondi, et se pelotent les roustons, en gueulant que "non, ah bordel, non, on n'est pas des tarlouzes"...

    On parle de transgenres, même que les séries télé s'en sont emparés...

    Bien, on avance...

    On est à Paris, dans les grandes villes...c'est parfait...allons voir ailleurs.

    Encore que deux jeunes homos se promenaient la main dans la main, tard, le long du canal de l'Ourcq; ils ont été salement amochés...et beaucoup de ceux qui cassent du pédé, sont ceux qui sont le plus perturbés par ce qu'ils ressentent; air connu...

    Et pourtant, quelle chance de vivre en France...on sait des pays où on emprisonne ces sales invertis, et d'autres où la familles doivent dénoncer leurs enfants gays...

    Bref, il en faudra encore beaucoup d'autres, des journées contre l'homophobie;

    Avant que l'on comprenne enfin, ce qui peut bien déranger les gens normaux...

    La normalité: un mot désuet depuis longtemps:

    Oui, encore au moins une génération...

    Comment? une génération? ben, c'est vingt ans...

    Et le jour où un joueur de foot professionnel pourra faire son coming-out en toute quiétude, on aura fait un sacré pas; on marquera un vrai but...

    Vingt ans,

    Et quand on aime...

     

    PS qui n'a rien à voir:

    Un commando de ministres part à la rencontre de la France d'en bas; 

    mais qui reconnaîtra dame Parly, si elle n'a pas une mitraillette entre les mains? la dame des armées...

  • Bon anniv' Manu...

    Il a un an; il marche déjà; mieux, il est en marche...précoce...

    Il remplace un enfant mort; lourde charge; mais papa est neurologue, maman simple médecin(...) sœur médecin, frère médecin...ah, pourquoi donc n'a-t-il pas fait médecine?

    Sans doute parce que papa a épousé une psychiatre, en deuxième noce(...)

    Né à Amiens, après avoir été scolarisé dans cette ville en compagnie de François Ruffin, c'est là qu'il rencontre son mentor femelle, et que le destin des deux hommes diverge; et dix verges, c'est beaucoup disait l'ami Desproges; on apprend par la suite (merci Wiki), que papa l'envoie à Paris à Henri IV , pour l'éloigner justement, d'une prof un peu collante, sous prétexte qu'elle a vingt quatre de plus que lui...

    Peine perdue; il l'a épousée...ah mais, pas docteur, mais beaucoup plus de personnalité, le petit gars...

    Personnalité décrite en une phrase par le sociologue Philippe Coulangeon: " il y a chez Emmanuel Macron, un hyperconformisme mâtiné d'un peu de transgression, et d'une certaine bienveillance  à l'égard de la culture de masse(...)" traduction: je suis énarque, promo Senghor, mais j'aime Johnny et Michel Audiard...faudrait pas me pousser beaucoup pour que j'appelle Yvette Horner au cabinet de dame Nyssen...ah oui, c'est vrai, elle est (trop) vieille.

    Ce que c'est que l'éducation...c'est un homme qui aime l'école; il vient de recevoir le prix Charlemagne, (la mère était Berthe aux grands pieds),des mains d'Angela, la femme aux multiples couleurs de vestes;

    Un an au palais, et ça se voit; il a tiré un trait sur son passé, mais ses traits le sont aussi... tirés.

    Sa petite frimousse qui plaît tant à Christophe Castaner, s'est un peu ternie; il faut dire que le poste est rude; et que le sommeil manque...c'est quand même le seul qui peut téléphoner plusieurs fois par jour à l'oncle Donald, sans le déranger...

    On a murmuré des doutes sur son orientation...sexuelle seulement; pour ce qui est de la carrière, c'est un sans faute...il s'arrange pour le faire savoir...quel parcours; inspecteur des finances, il a pu se conforter dans l'idée, que seuls les pauvres paient des impôts...

    Un premier de cordée se doit d'être cultivé: philo, éco, il maîtrise tout...

    S'entoure de beaux mecs ministres, et de moins belles ministresses(...)

    Personnage atypique; il correspond à une attente moderne de la politique;

    Né un 21 décembre; il bascule du scorpion au capricorne...deux bestioles à dompter...

    Laissons lui le temps de grandir: de passer des couches au costume de président; maman est là, sera toujours là pour veiller sur lui; elle a eu déjà assez de mal à s'imposer face à la neurologie appliquée de son beau père...

    L'a eu soixante cinq printemps, a avoué qu'elle n'a pas toujours la force de suivre son petit bonhomme de mari...

    L'énergie, elle en a, pourtant...

    Son premier garde du corps si séduisant, avec son physique de jeune premier, lui donne des ailes...

    Mais on ne s'adonne pas deux fois à une telle abnégation...

    Allez, bon anniv' Emmanuel; puisqu'il nous est permis une telle familiarité, depuis que deux journaleux parisianistes, l'ont traité comme un jeunot;

    Si proche ...des riches...

     

    Némo rencontre Agathe dans les allées du jardin du palais:

    Salut ma poule, alors, tu te plais ici?

    Je m'y fais: je recommence à pondre!

    Ouais, mais faut pas croire que t'es la poule aux œufs d'or...

     Comme toi, ici, c'est pas toi qui a le plus de chien...

     

  • Des clochettes en béton...

    Il est revenu, le temps du muguet, comme un vieil ami retrouvé...dit la chanson de Francis Lemarque, chantée par la délicieuse Danielle Darrieux, qui a tout de même attendu 100 ans, avant de quitter cette vallée de larmes....c'est dire qu'elle a eu le temps d'étudier les troubles du comportement de ses contemporains, et combien elle a été déçue...

    Comme ce dernier premier mai, fête du travail, où la fête n'était vraiment pas au rendez-vous...

    Le brin de muguet était...un brin tendu, et les clochettes étaient fourrées à la nitroglycérine urbaine;

    Résultat prévisible et attendu(...) le MacDo du pont D'Austerlitz a été détruit...c'est ridicule de casser le resto idéal où les casseurs vont manger de la graisse dans du pain mou...

    Parmi ces rebelles, on compte un centralien de 29 ans, une fille de banquier, et un fils de chercheur...c'est juste une tuerie...

    La manif est un droit, a dit ce matin au micro d'Inter, le porte parole du gouvernement, le Benjamin d'Emmanuel, puisque le patron est à 17 mille kilomètres du faubourg Saint Honoré, chez les Kanaks...

    L'a pas emmené Brigitte, comme ça, l'a pu se goinfrer exotique, ça change un peu de la cuisine de Guillaume Gomez.

    N'empêche, sont même pas des nostalgiques de Mai 68, ces casseurs, leurs parents étaient à peine nés...

    Des manifs pour "être contre", et surtout pour permettre aux syndicats de vérifier leur reconnaissance, évidemment bien chancelante...

    Du coup, les ministres et autres contestataires, se prennent quelque peu les pieds dans les tapis de soie...

    Gérard Colomb, outre son air en permanence de grosse fatigue, mélange les chiffres, quant à Mélenchon, il prétendait avant de se rétracter, que le boxon venait des gens d'extrême droite;

    Tandis que le petit facteur de Neuilly sautait sur l'occasion de se montrer un peu en  proposant de "tout casser"...tous, ne savent même pas qu'ils sont "dans" le système, sinon ils n'auraient pas la force d'essayer de prouver le contraire...

    Tout ça parce que le petit nouveau à peine quadra, faisait sauter...les impôts des plus riches, et qu'il tient parole, chose rare quand on fait de la politique de haut niveau...

    Bon alors, que fait la police? on va voir samedi prochain, où c'est "la fête à Macron"...

    Que fête-ton? la première année de Choupinet 1er, pardine...

    Sera pas là, Emmanuel...

    L'est pas pressé de croiser les "pyromanes indignés"...

    L'aime bien les mots, notre président...

    Et les maux arrivent...

    "IL ne faut jamais chercher à être aimer"...kika dit ça? encore lui: Emmanuel Macron, président actuel de notre belle France...

    Y en a des qui qui ne sont pas gonflés...ce mois, il fait la une de tous les peoples; y compris dans le Forbes, premier people américain; mais être narcissique, c'est d'abord vérifier soi-même son image...
    En attendant, c
    'est les hyper- riches qui rigolent...

    Demain samedi, opération pot-au-feu dans les rues; avec tous les ingrédients indispensables; carottes nouvelles, patates et véritables navets; 

    Coté viande; de la macroneuse; tendre et succulente; comment? ah oui: de la macreuse;

    Quant aux oignons, ils risquent gros...

     

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu