Avertir le modérateur

  • Pauvre Mélania...

    V'là t-y pas qu'on apprend qu'elle est malheureuse; elle n'en voulait pas de ce rôle de First Lady,

    Il est vrai que... cela ne fait pas vrai; elle est malheureuse et ça se voit;

    Dès le premier jour de l'investiture, elle faisait la gueule; quand son charmant mari, et accessoirement président de la toujours première puissance mondiale, essaya de lui prendre la main, elle l'a retira prestement;

    Même de dos, on a pu remarquer la colère contenue de Donald; et de lui marmonner quelque chose à l'oreille que l'on devine désagréable;

    il ne nous reste qu'à imaginer:" dis donc pétasse, tu sais combien m'a coûté la robe que tu as sur le cul? puisque tu as eu la bonté de m'envoyer la note...

    Sans parler de ton retard...je sais bien que ton maquillage te prend de plus en plus de temps, heureusement que tu ne portes pas de culotte, tu gagnes au moins cinq minutes!"

    Au regard de la misogynie de son élégant mari, la petite chatte a dû en entendre bien d'autres et des plus salées.

    Elle lui a répondu avec son accent slave: fuck you"; ce qui donne phonétiquement; Fuk yu;

    A l'accueil des Netanyahou, la belle s'est fendue d'un sourire qui tenait plus  à un rictus figé; provoqué sans doute par le bistouri trop mordant du chirurgien...

    C'est égal; tout ceci à l'air d'un gag;

    Un septuagénaire coiffé d'un écureuil mort, flanqué d'une Barbie dépressive, çà fait télé-réalité; sûr qu'elle ne s'attendait pas à un tel destin...

    Et on lit également que le service de protection du nouveau président et de sa suite, est un véritable cauchemar, et coûterait une fortune aux américains; hein, c'est mal parti tout ça...

    Ce n'est pas sans nous rappeler un autre scénario, très français; plus light, bien qu'aussi onéreux.

    Mélania devrait téléphoner à Carlita; elle saurait l'a conseiller habilement; elles ont des similitudes; le même cursus(...) de mannequinat; ça rapproche...

    Même chirurgien esthétique;

    Un mari plus âgé, avec tout de même de l'expérience politique, lui;

    On lit que deux psychiatres ont "étudié" la clinique de Donald;

    "Personnalité narcissique pathologique, caractériel et mégalo, ne supportant pas la moindre controverse; peut piquer des crises homériques";

    C'est qu'il avait envie et besoin de gagner, pas de gouverner...

    Question qui circule dans les couloirs; Donald Trump est-il fou?

    Plusieurs lectures de la folie;

    Pour certains, on est fou, si on se lève à trois heures du matin pour manger un cassoulet; et en psychiatrie, la folie est plus de l'ordre de la psychose; de la déréalité à la bouffée délirante...

    Une marge qui permet à ceux qui nous dirigent "d'être fous"...tout de même, notre François est calme à côté; z'allez voir que c'était le meilleur.

    Pour couronner le tout, Donald, n'a aucune expérience de la politique;

    Mais quoi; tiendra-t-il longtemps, l'homme à la signature sinueuse, qui ressemble plus à un chilopode épileptique qu'à une preuve d'identité?

    faudrait demander à Mélania...

    Pauvre Mélania.

     

     

    PS: casseroles pour Fillon et Marine,

    Va en manquer pour Emmanuel, qui chute sans les sondages.

    Doit bien en rester quelques unes à Neuilly ou à Levallois...

  • Compiègne qui pourra...

    Z'avez vu la tête qu'il a, le pauvre François ? l'a maigri, l'est blafard; dort pas bien, même chambre à part...

    Faut dire que depuis trois semaines, il est littéralement pressurisé; lui qui disait, il y a peu, que les médias ne parlaient pas assez des affaires, l'est servi...

    Il rame, peine à mener sa campagne; les bruits de casseroles, les insultes, l'était pas habitué,  Fifi;  c'est qu'une éducation jésuite, vous apprend la modération des sentiments, la retenue en toutes circonstances...

    Et ses amis ne sont guère plus tendres;

    Le Fenech de ces lieux, fin renard, et monsieur propre sur lui, annonce une bérézina pour avril prochain...

    Du coup, l'ex collaborateur est allé chercher quelques conseils auprès de l'ex président, à défaut de réconfort; il a déjeuné avec Nicolas, au menu, en entrée; crabes pilés sur crème d'avocat; au dessert, panier de petits fours...

    Le plat est comme le moral du candidat...cervelle bien grillée;

    Après café et pousse café, (pas trop fort) il a pris le chemin de Compiègne, charmante bourgade bourgeoise, une des dernières qui le reçoit...chez Eric Woerth, tiens,tiens, et vendredi à Tourcoing, chez Darmanin, re tiens tiens...ni l'un ni l'autre n'étaient pourtant invités au dessert.

    Le petit Baroin, si; et de Troyes...

    Ouais, tout ça c'est bien joli...et nous, les petits, les z'obscurs, on ne sait plus où donner de l'urne...

    Paraît que le petit Benoît remonte dans les sondages:

    La gauche? bof, lire l'article de Télérama de cette semaine, de l'historien italien Enzo Traverso:( parfaitement; ce sont les lecteurs de Télérama qui votent à gauche, et qui mangent sans gluten)...)

    " On pensait que la gauche allait changer le monde, dit l'italien, mais c'est bien le monde qui a changé la gauche"; et quand la gauche est au pouvoir, "elle ne fait que conforter l'ordre néolibéral";

    Bing, le clou est enfoncé ( comme la mariée; £)

    Alors qui? on lit que le petit Macron serait une bulle; même que d'aucuns prétendent que c'est le beau Matthieu qui la perce...

    On pourra toujours voter pour son hologramme...

    Mélenchon; de l'extrême light, antisystème mais pas trop, tout de même...

    Reste Marine, qui nous a dit qu'elle était la candidate du peuple(...) ça rappelle le jour où elle avait oublié un micro ouvert;" Y sont tous là, ces cons"; qui aime bien, n'est-ce pas...

    Attention à l'abstention; pas sûr, les français, contrairement à ce qu'on dit, s'intéressent à la politique...

    Et voilà-t-y pas que les russes nous ont dans l'oreillette; comme Depardieu.

    Bien malin celui qui pourra dire dans quelle sauce on va tremper cet été;

    Celui qui trouve la solution, gagne un week-end à Moscou, avec visite guidée au Kremlin:

    S'il ne croise pas Vlady, c'est qu'il est à Washington...

     

    £ la mariée:

    Une blagounette pour noces et banquets;

    La mariée est en blanc le matin, et enfoncée le soir...ouaf ouaf.

     

     

     

  • L'hôtel du minet galant...

    ...à Montretout, ( Seine);

    C'est une pièce de Georges Feydeau: " la puce à l'oreille";

    Madame Chandebise prétend que son mari la trompe; elle se confie à sa vieille amie Lucienne Picard, devenue Lucienne Homenides de Istangois; c'est un malentendu sur une histoire de paire de bretelles... Elle en est sûre, elle est allée à l'hôtel du minet galant...à Montretout! encore un mot qui en dit long!

    Qu'est-ce que c'est que ça?

    Ben, comme son nom l'indique, pas une pension de famille! et si tu voyais cet hôtel, ma chère!

    Comment, tu le connais donc?

    Ben évidemment, j'en viens! c'est fou comme on se protège dans le vice!

    Ben tiens, c'est l'ABC du métier!

    Et après bien des péripéties, on découvre qu'à l'hôtel du minet galant, le maître d'hôtel, du nom de Poche, est le sosie de Victor-Emmanuel Chandebise, le mari volage; ce qui provoque des "a qui propos" sans fin;

    Vous suivez?

    Du pur Feydeau.

    Mais bien sûr, tout finira bien, c'était juste un problème de panne sexuelle;

    Tournel, le séducteur, en profite pour draguer "Raymonde Raymonde" Chandebise, car "c'est sa fonction";

    Est-ce qu'il n'y a pas des femmes qui se sont tuées pour toi? lui demande Victor-Emmanuel

    Oh, une! et encore, elle va très bien! elle s'était empoisonnée en mangeant...des moules!

    Des moules? demande le docteur Finasse;

    Oui, mais quand on veut vraiment mourir, on ne choisit pas les moules; c'est trop aléatoire!

    Qu'est-ce que vous en pensez, docteur?

    Oh moi, je m'en fous!

    L'hôtel du minet galant, rappelle un peu le fameux manoir de la colline de Montretout, de la saga Le Pen;

    La bande de Montretout; où, à la grande époque, on organisaitdes soirées "tardives et très avinées" d'après les articles de l'époque ( 2006);

    Des "bamboulas" débridées, servies par deux domestiques fidèles, les "mauriciens" comme disait le patriarche...

    La vie politique est du théâtre, où les portes claques, et où les claques font mal;

    Mais çà finit rarement bien; et l'horizon s'obscurcit; la tolérance, y a des maisons pour ça, disait Clémenceau; un boulevard...

    C'est égal, devant le charivari, les " à qui propos" actuels, on ne sait plus quelle porte ouvrir, sans craindre de trouver derrière, la pire des situations... une puce à l'oreille...

    Citoyens, réveillez-vous, il est encore temps de siffler la représentation, ne serait-ce que pour éviter que le rideau se lève sur des mélodrames...

    Les spécialistes de la spécialité affirment qu'on a bientôt fini de rire.

     

    PS; aujourd'hui...

    Jour de la Saint Valentin; fête des amoureux, et meilleur chiffre d'affaire des fleuristes;

    Chiffre multiplié par 9! c'est fou comme on s'aime en France, c'est rassurant;

    Ouais, c'est moins vrai au parti socialiste, pays de la rose.

     

    Saint Valentin bis

    On lit que Nicolas S. roucoule avec Carla...
    C'est qui les pigeons?

    mais demain, il déjeune avec François Fillon...hein, bon...

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu