opera1

Avertir le modérateur

Monsieur Loyal en Afrique...

Loyauté: que nous dit le petit Larousse?

Qui obéit à l'honneur, à la droiture et à la probité:

Probité vous même , s'énerve le petit taurino catalan de la rue de Varennes:

Quant à l'honneur, c'est le luxe des pauvres ( Henri Jeanson);

Z'avez peut-être remarqué que notre président vit des moments difficiles; l'a beau y être habitué, mais là, ça cogne dur; en partie par sa faute, où l'on est en droit de se demander ce qu'il a voulu faire, avec la sortie de ce bouquin, désormais grosse pierre dans son jardin secret...

C'est donc au cours d'un déplacement en côte d ivoire, que le premier ministre a continué son travail de sape;

Lui, dont le métier consiste, comme d'autres en vue, à tirer sur l'ambulance;

L'a enfoncé les banderilles dans les omoplates de François, là où il n'y a déjà plus de place...

Il jure pourtant sa loyauté à l'égard du président;

La loyauté en politique, n'a pas le même sens; tant le vocabulaire politicien est dévoyé;

C'est la politique "ôte-toi de là que je m'y mette", largement répandue dans le monde du travail;

Toujours z'est-il que Manu en vadrouille en afrique, flanqué de quelques notables du gouvernement, et de sa violoniste, commence un discours;

C'est alors que le portable de J.M Le Guen, ministre de son gouvernement se met à tinter;

Manu le tance vertement et en public, ma foi : "monsieur Le Guen, c'est dimanche, donc je ne vous appelle pas, puisque je suis en face de vous"; bing, touché;

Celui-là même qui avait apostrophé la belle Rachida, en lui proposant en pleine séance à l'assemblée, de " bien vouloir regagner son 93"; laquelle lui avait répondu que s'il était aussi agressif, c'est parce qu'elle avait refusé ses avances;

En effet, il lui aurait demandé de lui recoller ses oreilles(...)

Alors; serait-ce le sieur Le Guen, vexé, humilié en public, touché dans son honneur, qui a balancé les largesses de Manu au cours de ce voyage, invitant quelques amis journalistes "aux frais de la princesse" c'est à dire sur nos impôts?

C'est égal, nous ne sommes pas en Amérique, mais c'est chaud...

C'est que, même si bas dans les sondages, notre président en reste baba...de tant de trahisons;

Passe encore que le petit Emmanuel, touché par la grâce, Trogneux ou pas, lui a piqué les premières lames; l'est jeune et plein d'ambitions...et doué en tout(...)

Mais, depuis le fameux dîner du mardi soir, où Manuel s'est permis des remarques fort désobligeantes à l'égard de ce brulot de papier, la hache de guerre est déterrée;

Bordel à culs de pompes à merde, aurait répondu en substance le président, jusqu'à preuve du contraire, c'est encore moi le patron...

Celui qui dirige, pour quelques semaines encore, des ploucs (Sarko), des sans dents ( lui-même), dans un pays communiste ( Gattaz):

Du violon, a soufflé Anne Gravoin, habituée a tiré sur les archets...

Hypocrisie, trahison, stratégie, sont la loyauté du monde politique;

Monsieur Loyal est le meneur au cirque, celui qui sert la soupe, mais ne crache pas dedans.

Bref, Manu s'y voit déjà;

Anne a même déposé la boîte de son instrument au bas de l'escalier de l'appartement privé;

C'est toujours le premier violon qui donne le LA.

Et le premier ministre, le ton...

Et s'il y allait, elle, jouerait la Valls des ministres...

 

 

 

 

PS, qui n'a rien à  voir:

Olivia Ruiz nous dévoile ENFIN le prénom de son enfant;

Fichtre; si elle savait à quel point tout le monde s'en fout, elle aurait une idée de l'infini...

 

 

Les commentaires sont fermés.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu