opera1

Avertir le modérateur

Nos amis les keufs...

...Ou des gnons sous les casques.

Mort aux vaches, à bas les cognes, cassez-vous les keufs...

Le populo a toujours été flicophobe;

Sauf en cas extrême, comme pour le bruit des kalachs qui fait aussi des victimes;

Mais qu'est-ce donc que cette attitude versatile? ben, c'est le peuple, mon bon.

Alors ras le bol; eux aussi, les keufs ont décidé de manifester; marre de prendre des coups pour ce qu'ils font depuis toujours: protéger la population; seulement quand elle a en besoin et quand elle le décide.

Donc le 18 mai, notre belle police française défilera aux côtés de tous les mécontents, et vous verrez que même s'il y a des échauffourés, elle sera capable de défendre le populo;

Curieux métier que celui de s'obstiner à protéger ceux qui vous rejettent.

Ah évidemment, pour faire ce beau métier de fonctionnaire zélé, il faut aimer la castagne;

Une vocation qui vient de loin...

Maton, un peu différent, celui-là; sorte de papa redresseur de torts; ou ripoux selon la personnalité; boulot à hauts risques, de toute évidence.

Sans faire de psychologie de café du commerce, les métiers de loi, sont plutôt de l'ordre du choix; même si le chômage précipite les jeunes dans des uniformes;

Sale temps pour ceux qui représentent l'ordre et la loi; sans elle, quelle anarchie;

Prenez la nuit debout: depuis presque deux mois, les policiers de tous ordres se mangent de projectiles plus ou moins dangereux; avec ordre du ministère de "contenir" la foule;

300 policiers blessés depuis près de deux mois;

Alors réponse: lacrymos ou canons à eau?

Nos héros sont fatigués, plus de vie privée, plus de RTT, ils craquent; alors, il se peut qu'ils cognent; faut pas pousser...sont outillés pour ça;

Heureusement que la gauche est au pouvoir: on tremble à l'idée du contraire; il aurait fallu doubler les effectifs; mais comment les payer?

Un SMIC plus prime, c'est le citoyen qui paie; alors, pas le choix; aimons notre police puisqu'elle nous coûte...

C'est vrai que les salaires ne sont pas très élevés... pour se prendre un pavé dans le casque.

Et puis, nous avons les cagoules de "l'après minuit", ceux qui ont attendu leur moment pour détruire; le seul plaisir est de casser;

Avec un slogan" le peuple déteste la police":

Attendons les prochains tirs groupés qui ne manqueront pas d'arriver, puisque même le premier ministre nous a prévenu; et la police sera merveilleuse...

Mais s'il faut des cadavres pour que le peuple aime sa police, il pourrait y avoir moins de monde place de la république...

La police: un univers singulier qui a ses défauts; misogynie en tête, disent les fliquettes;

Et il y a police et police;

Du petit fonctionnaire derrière son bureau, qui enregistre une plainte d'une femme qui s'est "prétendue" violée, avec un petit air narquois, et celui qui va en découdre dans les rues;

Les uniformes rassurent et les blouses blanches soignent;

Et quand un patient en crise vous balance un téléphone à la figure, et casse le mobilier, parce qu'il délire, eh ben, on appelle la police; notre amie;

Et comme dit mâme Germaine:" mon deuxième mari était policier; coucher avec un policier, ça rend la peau lisse".

Encore une histoire de casque...

Mais comme dit le philosophe: gnagnagna pauv'conne.

 

PS :

Excellent accueil pour Marine au salon du concours Lépine;

En deux mots, pour Philippot...

 

 

Les commentaires sont fermés.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu