Avertir le modérateur

  • Eh oh hein bon...

    Il faut sauver le soldat Hollande; à tout prix;

    Et ça ira mieux; ça va déjà mieux; c'est lui qui l'a dit; c'est pour ça que la réunion "eh oh les socialos", a eu lieu dans l'amphi...de médecine; z'était quelques fidèles, dont deux femmes: Najat et Marisol;

    Comme on le sait, François Hollande n'a pas toujours eu de la chance avec "ses" femmes;

    Avec sa tête à prendre des averses, de la météo au domaine perso;

    Après l'anaphore, le zeugma.

    Pendant qu'il grimpe dans les avions pour faire le grand VRP, la gauche se déchire;

    Et la droite ne va pas tellement mieux;

    Faut dire qu'elle a un ambassadeur qui n'en rate pas une, pourvu qu'on parle de lui, en la personne de son président;

    Même qu'hier, dans un discours à Nice, il a remué ses petites épaules, en assurant que ceux qui dorment debout sur la place de la république, "n'ont pas grand chose dans le cerveau";

    Dire ça dans une ville où la forte propension d'Alzheimer galope, fallait oser; même le maire de la ville et soutien indéfectible du patron des L R, avait l'air atterré; ce qui provoque chez lui un léger soulèvement du sourcil droit...

    Nice: une ville où les seules choses jeunes sont les citrons, avec pépins...

    Revenons à notre malade, qui a 17% de pression, et un peu de cholestérol; mais il se soigne, et il a de très bons thérapeutes.

    Des pros de la com annoncent de meilleurs chiffres du chômage; le marqueur décisif qui fera que notre président se représente ou pas...

    Même si on s'arrange avec les chiffres, selon CDD ou CDI...

    Du bon, et il faut ajouter les futurs sous-marins...Chiffre d'affaire: 34 milliards dont 8 alloués à la France.

    C'est vrai, il reste une année seulement, pour renverser la vapeur; après tout, il a une bonne tête, François; mais pas d'avance.

    Quatre ans qu'il rame, notre président;

    Et de plus, qu'apprend-t-on? que Julie coûte aux citoyens, la jolie somme de 400 000 euros par an, pour sa seule protection;

    Pas tellement pour les salaires, mais surtout pour ses déplacements.

    Bof, Valérie coûtait 8000 euros par mois de coiffeur; y a pas photo; non, y a plus photos.

    Comme disait Léa la grande: "c'est une plaisanterie"...

    Ah vraiment, quand ça veut pas; c'est la faute à Voltaire, s'il est tombé par terre; c'est pour ça qu'il prend souvent les avions...

    La promotion du même nom à l'ENA, où il fît la connaissance de la mère de ses enfants;

    Qui a exigé un ministère où elle peut prendre les courants d'air...

    Tout cela nous place, nous, peuple versatile s'il en est, devant un affreux dilemme; car enfin, qui?

    Qui, en mai 17, sinon lui?

    On nous assure que s'il est au deuxième tour face à Marine, il ne passe pas, mais Marine non plus;

    Alors, il ne faut pas qu'il se présente; donc, il ne faut pas que le chômage s'améliore...

    La gauche déchirée, les frondeurs, Mélenchon, les écolos et Macron;

    Que d'obstacles;

    Oui vraiment, il faut sauver le soldat Hollande: qu'il regarde en face:

    Sarko a Mariton, Estrosi, Ciotti, Hortefeux...

    Lui, a Le Foll, Touraine, Royale, Belkacem,

    Quatre partout;

    Dont trois femmes;

    Quelle averse...

     

     

    PS:

    La dernière de monsieur le maire de Béziers:

    Relever l'ADN ...des chiens pour pointer du doigt(...) les vrais chieurs!

    Une manière très sûre de ne pas confondre avec la propriétaire du toutou...

    Ce qui nous éloigne aussi, du bâton de salive devant les collèges, préconisé par dame Pécresse.

     

     

     

  • C'est dans l'air...

    Et le fond de l'air est frais: effraie, même;

    Non mais, z'avez vu l'ambiance? et ça ne fait que commencer; la prochaine année risque d'être l'annus horribilis de notre président;

    Et dès qu'il monte dans un avion, son poulain en profite pour lui faire un petit dans le dos; que d'orphelins; va falloir penser à ouvrir une crèche au palais;

    Il est à New-York avec Ségo, pour signer un joli papier recyclable, aux côtés de Barack; pendant que Michelle participe à une course de sacs à la télé; tandis que Julie fait ses courses faubourg Saint Honoré, avec son sac Hermès.

    Pendant ce temps-là, la nuit debout persiste à veiller assise; il y a le feu, même qu'un vulgaire passant a tenté de s'immoler place de la république; c'est là qu'on retrouve une solidarité;

    Des jeunes ont réussi à éteindre le bonhomme; un pompier passait par là, mais n'a rien pu faire: sans matériel, on ne saurait agir;

    C'est ce que se tue à répéter Emmanuel à son patron;

    Z'avez vu comme il a grandi d'un coup le petit ministre?, placé là par François lui-même; quelle ingratitude...

    L'en a marre d'être chaperonné par les vieux; il a déjà ce qui faut à la maison; 

    C'est pour ça qu'il veut bien aller à Matignon, mais pas avec Juppé au palais...

    Il veut toutefois "protéger son couple"; il parle de vie privée, naturellement.

    Des mauvaises langues prétendent que" petit Macron a chopé le melon;"

    Macron ou l'art de la contradiction; c'est le métier qui rentre...

    Le buzz, il le fait bien;

    La vedette de "C dans l'air"; mais comme on ne sait pas où il se situe, cela plonge le sieur Thréars dans une perplexité totale; quant à dame Nay, elle fait des prières, la bouche en cul de pintade, pour que son impétueux Nicolas revienne...

    Avec ça, le printemps qui n'arrive pas; on se les gèle, disait un collégien l'autre nuit, assis dans la nuit debout; on se demande de quoi il parlait...

    Des tensions partout; des patrons augmentent leur salaire de 65%, des syndicalistes font des dessins, des taches rouges comme des tests d'intelligence; les psys ont du boulot...

    Avec ça, le patron des patrons qui se fâche ; y a de l'eau dans le Gattaz...ça suffit maintenant; de quoi parle-t-il?

    Et puis ce bouquin qui sort sur les coulisses du quai d'Orsay, où est décrit Laurent Fabius comme "cassant", qui virait des gens sur simples bristols; et des ambassadeurs ripoux. Vive Ayrault.

    Les français ont le droit de savoir, comme dit le bouffi.

    Côté people, pas mieux; le nouveau patron Field...un mauvais coton;

    Pas étonnant: quand on voit le cachet que touche Nabilla (80 000euros) rien que pour montrer sa tronche à la télé; quand une huitre se présente sur un plateau, manque le citron pour être digeste...

    Du beau monde; et ça balance sec, tout azimuts.

    Bref, un mois de mai qui risque d'être chaud;

    Des gamins qui ne veulent pas de cette société laissée par leurs grands-parents soixante- huitards, mais qui ne savent pas par quoi la remplacer...

    Le défilé du 1er mai sera sous haute surveillance;

    Jeanne D'arc est foutue; les pucelles sont dans la rue...

    Papy Le Pen aura beau crier au secours, il n'a plus les poumons.

    Un été où le ciel sera pourtant bleu marine...

     

     

    PS: pour se changer les idées;

    un bouquin;  indiscutablement futur best-seller:

    Les mémoires de Sylvie Vartan...

     

  • Un chirurgien débloque...

    Adénome, me voilà!

    Je vais envahir votre prostate, messieurs (évidemment), à partir de 55 ans; même qu'après 60 ans, un homme sur 6 a des problèmes de prostate...

    C'est pour ça qu'il y a tant de malheureuses(...)

    Bof, les femmes ont leurs lots...et leurs migraines.

    Hypertrophie prostatique ou adénome; tout adénome n'évolue pas férocement vers le cancer;

    Mais souvent vers des mictions impossibles et invalidantes; sans parler, comme disait ma grand-mère : "qu'elle regarde plus les orteils que les narines!"...

    Même le président de la raie publique, s'est fait araser la prostate au laser: l'était tombé tellement bas dans les sondages, qu'il fallait à tout prix éviter l'autre...le vésical.

    Et tant de choses le gonflent...

    Il faut de toute façons consulter; la médecine compte nombre de spécialités;

    Pour la prostate, c'est l'urologue qui s'y colle(...); un homme (peu de femmes) qui passe son temps à voir des derrières et des devants...et son premier geste est d'introduire un doigt ganté dans l'anus; une manière de mettre un trou du cul à l'index...

    La prostate est là, tout près de l'ampoule, c'est pour ça qu'elle éclaire le diagnostic...

    Toujours est-il qu'un patient de 60 ans a consulté un urologue à l'hôpital de Bourges;  après examen, le Diafoirus du toucher rectal lui donne l'ordre de se faire opérer... par lui-même;

    Monsieur ne savait pas encore que le grand docteur, était "interdit de bloc";

    L'époque des mandarins est (presque) révolue: la visite du grand patron, flanquée d'une kyrielle de blouses blanches, stétho autour du cou, est devenue rare, au moins, la présentation a changé; la cirrhose du 12 a une feuille de température avec un nom dessus;

    On dit bonjour madame, monsieur, quand on est chef de service...

    Le côté mégalo et caractériel bien connu chez les chirurgiens, n'est pourtant pas une généralité.

    Aussi, les psychiatres posent la question de ce choix; et qu'ouvrir des ventres des corps est une démarche bien singulière;

    Mais comme dit Mâme Germaine: " c'est toujours mieux que médecin légiste; le chirurgien améliore la vie, avant";

    Le bonhomme entre au bloc: le masque ne l'a pas empêché d'être reconnu par l'équipe; celle-là même qui ne voulait plus travailler avec lui: "qu'est-ce qu'il fout là, pense la panseuse?"

    Trop tard; l'anesthésiste a déjà endormi le patient, se culpabilise en transpirant sous son masque.

    Et les instruments entrent en piste; la bonne: quelques minutes plus tard, c'est l'hémorragie ; un geste brusque, lié à l'état de nervosité du chirurgien; le bistouri dérape, sectionne une grosse artère; le chef de bloc lui retient le bras, le ponte lui donne un coup de coude dans l'estomac;

    Le patient perd tout son sang,-6 litres sur cinq-!... et meurt, sans que personne n'ait pu intervenir; monsieur avait "juste un petit problème prostatique lié à l'âge"...

    Et le toubib le gifle en hurlant "pourquoi tu m'as fait ça?; chute vertigineuse;

    Dur métier que celui qui tient la vie de ses congénères entre ses instruments;

    Là, nous avons affaire à un médecin qui souffre de troubles psychiatriques; il est touché, recta...

    Entre les troubles du comportement liés à l'image D'Epinal, où chaque chirurgien tout puissant, balancerait le matériel aux visages du personnel, et les psychismes franchement dérangés, une marge existe;

    D'autant que les plus compétents sont souvent agréables dans leur mode relationnel.

    Beaucoup trop de morts pendant ou après les interventions chirurgicales, chaque année, sont comptabilisés; infections nosocomiales comprises.

    Le médecin en cause avait déjà été recadré; il n'avait droit qu'à que des consultations;

     Que va-t-il se passer? A voir;

    L'ordre des médecins, la police des médicastres, corporatisme secret qui tranche derrière des portes capitonnées, est toujours très puissant (voir le cas Lambert),

    Même dans les cas graves, ces médecins qui n'ont pas vu un stéthoscope depuis des années, sanctionnent parcimonieusement... et l'entre soi, n'est-ce pas...les "erreurs" qu'ont laisse passer en témoignent...

    Une avancée pourtant; comme le peuple se méfie de tout et décrédibilise facilement, il n'hésite plus à porter plainte; une manne pour les avocats...

    Le monde médical demeure (presque) intouchable, car nous n'avons pas d'autre choix que de lui faire confiance; l'appendice ne se retire pas chez le dentiste.

    Le manque de médecins hospitaliers et le burn-out liés aux soixante dix heures par semaine, jouent en leur faveur;

    Le taux de suicide chez les médecins est aussi une statistique inquiétante.

    Dans le registre spécialité, mieux vaut être psychiatre: on ouvre rien, sinon la porte à la parole, et on anesthésie le patient... à coup de psychotropes...afin de le maintenir éveillé...

    Un moindre mal.

     

    PS: 90 piges!

    Une qui va très bien, c'est la reine; laquelle? mais il n'y en a qu'une ; Elisabeth two; 64 ans de règne! qui dit mieux?

    90 printemps;  et 900 chapeaux! son secret de longévité?

    Le martini dry; qu'elle sirote tous les soirs, seule, depuis qu'elle est sur son trône;

    64 ans de trône; ce qui donne du temps pour changer de toilettes...

    Et constater la remontée des ventes de "point de vue"...

  • Kant...il s'en mêle...

    La rue est à tout le monde, me disait une copine prostituée, sinon je ne pourrais plus exercer mon sacerdoce;

    Même quand mes clients rentrent par derrière...je veux dire, sans qu'ils soient vus, et qu'ils risquent une prune sévère;

    La république aussi appartient à tout le monde, sauf peut-être aux terroristes;

    La statue surplombe la place qui porte son nom ; depuis quelque temps, elle est navrée par les dégradations qu'elle constate en silence;

    Des jeunes en pleine forme, entourés de moins jeunes insomniaques, passent la nuit à échanger des sujets divers et variés, quant à l'avenir; que l'on devine nettement moins bon que le passé...

    Aussi, il est logique que les intellectuels qui font ce tout Paris bien pensant, se mêlent à la foule de ces charmants noctambules;

    C'est ainsi que, prenant sur son repos dominical bien mérité, le grand philosophe Alain Finkielkraut, est venu se fondre dans la foule "où il était pourtant sûr de tomber sur des demeurés" :fin de citation;

    Accueil frisquet, voire ordurier; au nom de "casse-toi, facho";

    Les intellectuels sont fragiles, ne sont pas habitués aux gros mots; n'en pratiquent pas, sauf quand ils y sont forcés;

    Réponse du philosophe doublé d'académicien; "gnagnagna"; pauv'conne, pauvre conne"; la deuxième fois très articulé.

    En 68 aussi, Bendit s'est fait aussi traité de Cohn...

    Répétons-le; la rue appartient à tous; et puis, notre philosophe des plateaux télé, était venu, animé de bonnes intentions ; faire un cours de démocratie, et rappeler au passage que le bonheur n'existe pas...selon Cioran.

    Ah certes, entendre à la place" gnagnagna"; c'est du cours, euh court.

    Pour des étudiants, c'est pas très fair-play; on apprend toujours de la part de professeurs chevronnés:

    Mais, que venait faire là, cet académicien fraîchement élu?

    Est-ce que messieurs D'Ormesson, Ruffin, D'Estaing et consorts, se seraient seulement risqués à mettre un mocassin à pompons, dans cette foule bigarrée?

    Quant à la patronne de cette noble maison, sortie du boulevard Exellmans, elle ne sait pas où se trouve la place de la république, puisqu'elle ignore jusqu'à la république même...

    C'est égal: on peut penser que dormir debout est refaire le monde; c'est vieux comme lui ...

    Jeune, on peut penser que ça rime avec tolérance...
    Heureusement que le trublion n'était pas
    BHL; la dame aurait eu du mal à trouver une tarte meringuée;

    A cette heure-ci, les pâtisseries sont fermées ...ou cassées.

    Récupéré, le mouvement?

    Bof, même pas;

    Juste la présence d'un grec, et pas n'importe lequel, qui est venu soutenir le périnée collectif et courbatu ;

    Pour une fois, on n'est pas allés se faire voir chez eux...

     

     

    PS le cannabis au chaud:

    Un détenu de la prison de Roanne, est sorti du parloir avec 270 grammes de Cannabis scotchés sur...ses testicules;

    Manque de pot; un maton pervers est venu le palper;  c'est le vice  qui l'habite...

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu