opera1

Avertir le modérateur

C'est dans l'air...

Et le fond de l'air est frais: effraie, même;

Non mais, z'avez vu l'ambiance? et ça ne fait que commencer; la prochaine année risque d'être l'annus horribilis de notre président;

Et dès qu'il monte dans un avion, son poulain en profite pour lui faire un petit dans le dos; que d'orphelins; va falloir penser à ouvrir une crèche au palais;

Il est à New-York avec Ségo, pour signer un joli papier recyclable, aux côtés de Barack; pendant que Michelle participe à une course de sacs à la télé; tandis que Julie fait ses courses faubourg Saint Honoré, avec son sac Hermès.

Pendant ce temps-là, la nuit debout persiste à veiller assise; il y a le feu, même qu'un vulgaire passant a tenté de s'immoler place de la république; c'est là qu'on retrouve une solidarité;

Des jeunes ont réussi à éteindre le bonhomme; un pompier passait par là, mais n'a rien pu faire: sans matériel, on ne saurait agir;

C'est ce que se tue à répéter Emmanuel à son patron;

Z'avez vu comme il a grandi d'un coup le petit ministre?, placé là par François lui-même; quelle ingratitude...

L'en a marre d'être chaperonné par les vieux; il a déjà ce qui faut à la maison; 

C'est pour ça qu'il veut bien aller à Matignon, mais pas avec Juppé au palais...

Il veut toutefois "protéger son couple"; il parle de vie privée, naturellement.

Des mauvaises langues prétendent que" petit Macron a chopé le melon;"

Macron ou l'art de la contradiction; c'est le métier qui rentre...

Le buzz, il le fait bien;

La vedette de "C dans l'air"; mais comme on ne sait pas où il se situe, cela plonge le sieur Thréars dans une perplexité totale; quant à dame Nay, elle fait des prières, la bouche en cul de pintade, pour que son impétueux Nicolas revienne...

Avec ça, le printemps qui n'arrive pas; on se les gèle, disait un collégien l'autre nuit, assis dans la nuit debout; on se demande de quoi il parlait...

Des tensions partout; des patrons augmentent leur salaire de 65%, des syndicalistes font des dessins, des taches rouges comme des tests d'intelligence; les psys ont du boulot...

Avec ça, le patron des patrons qui se fâche ; y a de l'eau dans le Gattaz...ça suffit maintenant; de quoi parle-t-il?

Et puis ce bouquin qui sort sur les coulisses du quai d'Orsay, où est décrit Laurent Fabius comme "cassant", qui virait des gens sur simples bristols; et des ambassadeurs ripoux. Vive Ayrault.

Les français ont le droit de savoir, comme dit le bouffi.

Côté people, pas mieux; le nouveau patron Field...un mauvais coton;

Pas étonnant: quand on voit le cachet que touche Nabilla (80 000euros) rien que pour montrer sa tronche à la télé; quand une huitre se présente sur un plateau, manque le citron pour être digeste...

Du beau monde; et ça balance sec, tout azimuts.

Bref, un mois de mai qui risque d'être chaud;

Des gamins qui ne veulent pas de cette société laissée par leurs grands-parents soixante- huitards, mais qui ne savent pas par quoi la remplacer...

Le défilé du 1er mai sera sous haute surveillance;

Jeanne D'arc est foutue; les pucelles sont dans la rue...

Papy Le Pen aura beau crier au secours, il n'a plus les poumons.

Un été où le ciel sera pourtant bleu marine...

 

 

PS: pour se changer les idées;

un bouquin;  indiscutablement futur best-seller:

Les mémoires de Sylvie Vartan...

 

Les commentaires sont fermés.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu