opera1

Avertir le modérateur

Un chirurgien débloque...

Adénome, me voilà!

Je vais envahir votre prostate, messieurs (évidemment), à partir de 55 ans; même qu'après 60 ans, un homme sur 6 a des problèmes de prostate...

C'est pour ça qu'il y a tant de malheureuses(...)

Bof, les femmes ont leurs lots...et leurs migraines.

Hypertrophie prostatique ou adénome; tout adénome n'évolue pas férocement vers le cancer;

Mais souvent vers des mictions impossibles et invalidantes; sans parler, comme disait ma grand-mère : "qu'elle regarde plus les orteils que les narines!"...

Même le président de la raie publique, s'est fait araser la prostate au laser: l'était tombé tellement bas dans les sondages, qu'il fallait à tout prix éviter l'autre...le vésical.

Et tant de choses le gonflent...

Il faut de toute façons consulter; la médecine compte nombre de spécialités;

Pour la prostate, c'est l'urologue qui s'y colle(...); un homme (peu de femmes) qui passe son temps à voir des derrières et des devants...et son premier geste est d'introduire un doigt ganté dans l'anus; une manière de mettre un trou du cul à l'index...

La prostate est là, tout près de l'ampoule, c'est pour ça qu'elle éclaire le diagnostic...

Toujours est-il qu'un patient de 60 ans a consulté un urologue à l'hôpital de Bourges;  après examen, le Diafoirus du toucher rectal lui donne l'ordre de se faire opérer... par lui-même;

Monsieur ne savait pas encore que le grand docteur, était "interdit de bloc";

L'époque des mandarins est (presque) révolue: la visite du grand patron, flanquée d'une kyrielle de blouses blanches, stétho autour du cou, est devenue rare, au moins, la présentation a changé; la cirrhose du 12 a une feuille de température avec un nom dessus;

On dit bonjour madame, monsieur, quand on est chef de service...

Le côté mégalo et caractériel bien connu chez les chirurgiens, n'est pourtant pas une généralité.

Aussi, les psychiatres posent la question de ce choix; et qu'ouvrir des ventres des corps est une démarche bien singulière;

Mais comme dit Mâme Germaine: " c'est toujours mieux que médecin légiste; le chirurgien améliore la vie, avant";

Le bonhomme entre au bloc: le masque ne l'a pas empêché d'être reconnu par l'équipe; celle-là même qui ne voulait plus travailler avec lui: "qu'est-ce qu'il fout là, pense la panseuse?"

Trop tard; l'anesthésiste a déjà endormi le patient, se culpabilise en transpirant sous son masque.

Et les instruments entrent en piste; la bonne: quelques minutes plus tard, c'est l'hémorragie ; un geste brusque, lié à l'état de nervosité du chirurgien; le bistouri dérape, sectionne une grosse artère; le chef de bloc lui retient le bras, le ponte lui donne un coup de coude dans l'estomac;

Le patient perd tout son sang,-6 litres sur cinq-!... et meurt, sans que personne n'ait pu intervenir; monsieur avait "juste un petit problème prostatique lié à l'âge"...

Et le toubib le gifle en hurlant "pourquoi tu m'as fait ça?; chute vertigineuse;

Dur métier que celui qui tient la vie de ses congénères entre ses instruments;

Là, nous avons affaire à un médecin qui souffre de troubles psychiatriques; il est touché, recta...

Entre les troubles du comportement liés à l'image D'Epinal, où chaque chirurgien tout puissant, balancerait le matériel aux visages du personnel, et les psychismes franchement dérangés, une marge existe;

D'autant que les plus compétents sont souvent agréables dans leur mode relationnel.

Beaucoup trop de morts pendant ou après les interventions chirurgicales, chaque année, sont comptabilisés; infections nosocomiales comprises.

Le médecin en cause avait déjà été recadré; il n'avait droit qu'à que des consultations;

 Que va-t-il se passer? A voir;

L'ordre des médecins, la police des médicastres, corporatisme secret qui tranche derrière des portes capitonnées, est toujours très puissant (voir le cas Lambert),

Même dans les cas graves, ces médecins qui n'ont pas vu un stéthoscope depuis des années, sanctionnent parcimonieusement... et l'entre soi, n'est-ce pas...les "erreurs" qu'ont laisse passer en témoignent...

Une avancée pourtant; comme le peuple se méfie de tout et décrédibilise facilement, il n'hésite plus à porter plainte; une manne pour les avocats...

Le monde médical demeure (presque) intouchable, car nous n'avons pas d'autre choix que de lui faire confiance; l'appendice ne se retire pas chez le dentiste.

Le manque de médecins hospitaliers et le burn-out liés aux soixante dix heures par semaine, jouent en leur faveur;

Le taux de suicide chez les médecins est aussi une statistique inquiétante.

Dans le registre spécialité, mieux vaut être psychiatre: on ouvre rien, sinon la porte à la parole, et on anesthésie le patient... à coup de psychotropes...afin de le maintenir éveillé...

Un moindre mal.

 

PS: 90 piges!

Une qui va très bien, c'est la reine; laquelle? mais il n'y en a qu'une ; Elisabeth two; 64 ans de règne! qui dit mieux?

90 printemps;  et 900 chapeaux! son secret de longévité?

Le martini dry; qu'elle sirote tous les soirs, seule, depuis qu'elle est sur son trône;

64 ans de trône; ce qui donne du temps pour changer de toilettes...

Et constater la remontée des ventes de "point de vue"...

Les commentaires sont fermés.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu