opera1

Avertir le modérateur

La bourse ou le vit...

Z'avez vu çà, le monde dans les rues?

On trouve de tout:

Tous indignés; dans le désordre: les jeunes qui passent les nuits debout, les hommes qui passent la journée couchés...

Le long du bois de Boulogne, on peut voir ici et là, de jolis petits camions aux rideaux fleuris, occupés par des gens de tous les sexes;

ils pratiquent le plus vieux métier du monde: la prostitution;: si si, ça éxiste;

Depuis que Marthe Richard a fermé les maisons closes; ce qui est un non sens, ça racole au grand air.

Comme la pratique persiste, on (?) a décidé de pénaliser les clients; une amende au type qui va "aux putes", dont c'est la seule occasion qu'il a de passer à l'acte;

Sans convoquer la psychanalyse, certains hommes n'ont que ça pour toute sexualité...

La loi est votée par des hommes qui y vont aussi; tout est dans tout;

Comme ce matin, on a investi la société générale...au métro bourse; une cohérence, ma foi...

Suite au scandale des fuites fiscales, pour lesquels Marine parle de "tombereaux d'excréments".

Et puis les keufs, que l'on dit usés; non pas par les pratiques susnommées; parce qu'on leur demande trop; ce qui fait qu'il ne sont pas assez à la maison, ce qui les obligent parfois à faire un tour au bois...

Ils manifestent surtout parce qu'ils ne se sentent plus en sécurité(...)

Au moment où les migrantes se retrouvent sur le trottoir, les passeurs deviennent des proxénètes, ce qui prouve qu'il faut savoir s'adapter à toutes les situations...

Les nouvelles filles à Nantes, toutes migrantes, ne parlent pas notre langue; des médecins du monde leur apprennent à dérouler le préservatif...les ongles coupés. Si peu habituées à être un peu respectées...

Et puis, c'est le seul métier où on n'est pas obligés de parler... tout court.

Nous avons les prisons qui débordent: 68 000 détenus pour 50 000 places. ils sont parfois trois par cellules, dans des conditions d'hygiène et de promiscuité plus que douteuses.

La prison de Troyes est au bord de la mutinerie; ça va sauter, disait un maton...qui s'est fait casser le nez.

Bref, tout ceci donne une ambiance très morose, et le seul vrai anxiolytique est l'acte sexuel, ce n'est donc pas très malin de pénaliser les hommes qui n'aiment pas les femmes...

Ou peur, ce qui ne serait pas très original...et qui préfèrent s'offrir "ça" de temps en temps.

 

Ps qu'apprend-t-on?

Que Chantal Goya et Jean-Jacques Debout,( 50 ans de mariage) font lit à part; parce Bécassine "bouge trop" la nuit(...)

Pas possible?

Mais si ces deux-là savaient à quel point tout le monde s'en fout, ils auraient une idée de l'infini.

 

 

 

 

Les commentaires sont fermés.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu