Avertir le modérateur

  • Déchéance et décapitation...

    Eh ben mes enfants, c'est pas du mille-feuille: z'avez vu l'ambiance?

    En plus, cerise avec noyau, le président recule: et comme dit Julie: si le président recule, comment voulez-vous que...je le congratule?

    Comme nous d'ailleurs; nous le populo, qui est déjà assez versatile: on allait nous proposer une jolie déchéance contre les méchants; et boum: j'ai décidé a dit le président, il a décidé le contraire de ce qu'il avait juré à Versailles...

    Même le patron des divers socialos présente ses excuses; ah, quand bat l'hélice...

    Ajoutez à cela des horreurs qu'on lit partout:

    "Il décapite une fillette sous les yeux de sa mère":

    "Elle se fait violer sur son lit d'hôpital";

    D'autres et des bien pires: un gros Kriket a failli tuer des cigales, coccinelles et autres fourmis sous la lune:

    Hier, c'était la journée de la bipolarité; et des bipolaires;

    Même si l'on peut regretter que la sémantique médiatique empreinte le discours psychiatrique, certains restent surtout en phase maniaque ;

    Il ne faut pas "psychoter", comme disent les d'jeuns; même si on est tous un peu "schizos";

    On dénombre 600 000 schizophrènes, des vrais; ainsi que 640 000 autistes, des authentiques : et 6000 séropositifs de plus en 2014: de la démence...

    Il ne faut pas s'étonner après cela que les grands patrons touchent des salaires démentiels;

    Même l'élève et mari de sa prof, le petit Emmanuel, a dit "que point trop n'en faut; mais pas trop", ce à quoi , le patron des patrons, l'ineffable Gattaz, a assuré que "les compétences et les mérites se paient à leurs justes valeurs";

    Comme disait ma grand-mère: "y a pas de zèbres sans rayures, mais y a toujours autant de pauvres";

    C'est juste indécent; inutile de rebondir, on se ferait mal; et on va reparler pas plus tard qu'aujourd'hui de la loi Khomri; l'a pas de chance la pauvrette, elle porte un gros chapeau à larges bords.

    Sans parler de ce début de printemps frileux, en ce 31 mars, où il fait un temps à ne pas mettre un syndicaliste dehors; et pourtant, les pavés glissants seront piétinés, avec des vrais jeunes dessus: défilé à chiffre variable; le tout est de savoir qui tiendra le parapluie de Mélenchon...

    Pas de trains, peu de métros et peu d'avions; attention de ne pas vous éborgner avec les baleines, et bon courage, les gens; c'est les ubers qui vont être contents; pas encore pour les avions, mais ça va venir.

    Oui décidément, sale temps pour notre président, quel cirque... la rue du même nom ne voit plus passer un scooter dedans...

    *Encore un chiffre; 14; non, pas centimètres, manquerait plus que ça; c'est le dernier sondage de sa popularité; bas, quoi...on ira jusqu'à 17 allez;

    Bref, on vous a prévenu: c'est la guerre; on, c'est Manu, qui l'affirme et le rabâche;

    Sinon quoi dire, pour détendre un peu l'atmosphère?

    Le dernier mot revient à dame Taubira, optimiste;" nous revoilà libres ensemble";

    Tous Charlie, quoi...

    Elle va pouvoir faire du vélo sans casque...

     

    PS

    Faire du vélo sans casque, revient à faire l'amour sans capote; c'est risqué:

    Mort de Jean-Pierre Coffe:

    Mort de quoi? pas de cancer, ça se dit, pas de crise cardiaque:, non pas; alors, d'excès de gastronomie sexuelle ? eh ben quoi, on le dit, pas de tabous, c'est lui-même qui l'affirmait.

  • La cravate du président...

    Z'avez vu ça, comment tourne le monde?

    La planète explose; les kamikases se déchaînent; même le volcan mexicain se réveille; en toute dernière minute, un petit n'avion est détourné:

    Les Belges, contrée naïve, a dit le ministre aux chaussettes roses, ont voulu faire comme leurs voisins français, une marche silencieuse en hommage, parce qu'on les a un peu embêtés ; z'ont pris des plafonds sur la tête, bref, on est tous belges, pas d'histoire;

    Ce sont réveillés un matin, avec un Mollenbeck...de lièvre.

    Et v'là que des crânes rasés sont venus semer la panique, des types qui n'ont jamais de poux, ont reçus des jets d'eau, shampoings gratuits à volonté.

    Pendant ce temps-là, le patron de Rome, dans sa belle robe blanche, prône la paix, à l'occasion des fêtes de Pâques; une messe dans la langue de Dieu.

    C'est bien, c'est son job, comme chaque année, la place Saint-Pierre était noire de monde; que des chrétiens?

    bof, quelques uns et les autres qui ne savent plus à quel saint se vouer, passaient par là...

    Et tandis qu'au palais, une armada de conseillers...en tenue vestimentaire, apprennent vainement à Monsieur le président de la raie publique, à redresser le nœud de sa cravate!

    Parfaitement, c'est sérieux; déjà qu'il est au plus bas, dans les sondages, il a, en plus toujours sa cravate de travers;

    Gaspard Gantzer, son conseiller en com, le petit qui en veut, a d'autres préoccupations;

    Deux énarques ont donc été nommés pour choisir les cravates du président, et faire le nœud d'avance, juste un peu avant qu'il la porte...

    non, c'est pas une blague; d'autant que sous le nœud, qu'y-a-t-il? la cravate, pardi;

    Redresser le nœud du président, on pourrait penser que cela revient à Julie; mais la cravate n'est jamais droite.

    Ils se voient si peu ces deux-là, que quand ils se croisent dans les couloirs, c'est elle-même qui lui fait son nœud de cravate; Ségolène n'est pas là pour ça...

    Elle lui aurait dit qu'il prenne modèle sur Alexis Tsipras;

    Lui n'en porte jamais, des cravates;

    On savait déjà que le palais a son quota d'handicapés, dans les cuisines, on ignorait qu'il fallait avoir fait l'ENA, pour être au service de la cravate du président.

    En avoir ou pas;

    C'est l'éternelle question...

     

    PS

    Ben pas de ps en raison d'une indigestion d'œufs de Pâques; forcément, c'est du chocolat belge...

     

     

     

  • Bruxelles dans les choux...

    Non mais attendez, là, si on ne peut pas rire de tout, on se fait sauter la cafetière; comme d'autres se font exploser tout court;

    Et vraiment, ça doit sacrément raccourcir(...)

    Sans parler du côté gonflant du chou de Bruxelles, parfaitement indigeste, particulièrement pour un intestin irritable.

    Quand Paris pète, Bruxelles prend les gaz en plein chou...

    Les histoires belges sont les seules que les français apprécient, parce qu'elles sont faciles à comprendre; dixit les belges... en l'occurrence, ce sont les mêmes.

    Des mauvaises langues disent qu'il régnait un certain laxisme depuis longtemps, face au risque terroriste, là-bas, en Belgique, connaissant parfaitement le repère de petits soldats de la terreur.

    Même que les bourgmestres ont pris le "ouagon" en marche, très tardivement;

    Mollenbeck...de lièvre: le lièvre est débusqué, dont beaucoup de ses congénères finissent en civet.

    Faut pas s'étonner que ça saute;

    Des petits soldats qui ne sont pas fichus de penser plus haut qu'en dessous de la ceinture; si seulement c'était pour la bonne cause;

    Même le Manneken-pis rigole; c'est quand même lui qui a la plus grosse...réputation.

    La sexualité est bannie dès lors qu'il y a sacrifice du moi (...)

    Entre la bière et le chocolat, même si Jeff de Bruges, un peu pâteux, est français, on peut trouver de tout en Belgique;

    Nous voici donc réunis; que l'on écrive sa révolte à la craie sur le bitume belge, ou que l'on soit Charlie une heure ou deux, le premier ministre Valls ne cesse de nous répéter, que "nous sommes en guerre"...

    Ou alors, c'est Marion qui a raison; si son parti était au pouvoir, plus rien de tout cela ne se produirait; tu as raison, dit sa tata, qui vient de recevoir un accueil pour le moins tiède à Québec, il est temps de fermer les frontières; ce qui fait marrer tout le monde...

    Un "grande chance" pour les belges: on n'a pas tiré dans le tas;

    Point d'impacts de balles de kalachs qui laissent des infirmes à vie...

    Maigre consolation, certes;

    Bruxelles va être désert pendant un certain temps; le Manneken-pis pourra pisser tranquille, et continuer à "bronzer", sans les selfies aveuglants, qui risquent de le faire pisser sur les petits soldats de la mort...

    Sans compter que l'on peut trouver des choux de Bruxelles partout, même à Paris.

    Dans une épicerie bio, tout près du Bataclan...

     

    PS qui n'a rien à voir...

    le cardinal Barbarin "demande au Seigneur de l'éclairer";

    L'a raison, d'autant que les actes en question, se pratiquent très souvent dans l'ombre...

    (bis)

    Radovan Kadadzic: 40 ans de prison(...) pour génocide;

    ce type est aussi psychiatre...

     

     

     

  • Une vie martyrisée...

    Pauvre petit bonhomme: à force de bourrage de crâne, il s'était forgé un idéal; au point de vouloir se suicider. Pauvre, d'esprit aussi...

    Comme dit Mâme Germaine;" si on lui a bourré le crâne, c'est qu'il y avait la place"...

    Bien sûr, il est responsable de nombreux morts; il avait prévu (ou avait reçu l'ordre), de se "faire exploser après"; ce qu'il a dit à la police...

    Se suicider par idéal: un oxymore? sauf à penser qu'il y a une vie après la mort: auquel cas, on poursuit son idéal;

    Rejoindre les vierges: raté pour lui; et la cavale a commencé; quatre mois plus tard; il est rattrapé; il a eu le temps de douter de la présence de ce Dieu, imaginaire...pour les victimes.

    La traque est terminée, parce qu'il a été dénoncé; parfaitement; à qui peut-on se fier?

    Et l'enfer commence; en ce premier jour de printemps, il est emmené dans les geôles belges; dans un trou noir réservé aux détenus dangereux ; quelques mètres carrés de solitude sous haute surveillance; avec le droit de voir le ciel gris une heure par jour, à travers un grillage:

    Le comble quand on ne vibre que pour un idéal;

    Le voilà sans moyen d'agir, contre lui-même, et pas de vengeance possible; car il y a matière, pas grise, mais la trahison, n'est-ce pas...et à quoi bon se suicider quand on a perdu ses rêves, mêmes les plus fous?

    Un comble quand on est programmé pour mourir en martyre, et être acculé à vivre martyrisé;

    Qu'à cela ne tienne, s'il s'offre une dépression sévère, il sera pris en charge; l'établissement comprend un lieu de soins, et nous disposons d'anti-dépresseurs, et autres anxiolytiques qui vous ôtent toute velléité d'idéal, fût-ce le moins avouable.

    Que s'est-il passé ce soir du 13 novembre? aurait-il perdu la foi?, a-t-il seulement voulu jouer au héros?

    Manipulé, marionnette parmi les marionnettes du crime à la mode, mais enfin, "le rêve" se réalisait;

    Ou bien lâcheté?, là au bord du stade, où il devait attacher la ceinture, et actionner le détonateur; ou tout simplement instinct de survie? une sensation qui existe aussi chez les plus extrêmes...

    Elle est forte, celle-là...

    Et si le suicide altruiste était plutôt de l'ordre du délire?

    C'est égal, pour lui, ce qui suit est une vie de martyre, où il fait nuit durant 24 heures...

    On a pourtant du mal à imaginer que dans ces cerveaux fracassés, on ne trouve pas une lueur d'espoir;

    Comme par exemple, celui, bien vivant, d'éviter de tuer des innocents...

     

    Dernière minute:

    On apprend qu'il était prêt "à refaire quelque chose"...

    Il est de ces rêves dont il faut maintenir le sujet éveillé,

    Et éviter les somnifères qui exacerbent l'activité onirique.

     

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu