opera1

Avertir le modérateur

La vie parisienne...

La voilà la vie parisienne, les plaisirs à perdre haleine, voilà voilà voilà, et le bonheur est là...

L'opéra bouffe "la vie parisienne", de Jacques (Jacob) Offenbach ( 1819/1880), mort de la goutte(...) et enterré au cimetière Montmartre: on ne saurait être plus parisien;

Tous ses succès joués au théâtre des Bouffes Parisiens, où il imposait sa maîtresse Hortense Schneider, dans les rôles de jeunes premières, jusqu'à 50 ans passés!

Mais la môme Crevette n'a pas vingt ans, comme disait Feydeau, (1862/1921), mort lui, à 49 ans de la syphilis.

Et Offenbach a même rencontré Victorien Sardou,( 1831/1908), ancêtre de notre grand Michel; c'est dire si Paris sera toujours une fête...

 A l'approche des fêtes de fin d'année, on trouve toujours, ici ou là, chaque année, à Paris, ou dans les meilleures salles de régions, une oeuvre de ce compositeur si parisien...

Car Paris est une fête, comme l'a écrit un certain Hémingway Ernest, dont le bouquin s'arrache comme des pains au lait...

Un bouquin que beaucoup de français n'ont pas lu, et qui se persuadent que Paris sera toujours une fête;

Du coup, ce sont les libraires qui se frottent les mains; selon le vieil adage qui prétend que le malheur des uns fait... etc etc...

Why not? comme disent nos voisins anglais qui viennent d'apprendre par coeur la Marseillaise;

Emouvant que tout ceci:

Même si l'on peut constater une fois de plus, l'instinct grégaire de nos contemporains;

Si nous avions vécu une intoxication alimentaire collective, les survivants auraient acheté le dernier livre de Maïté; "mangez de la viande, c'est si sain"", aux éditions de Dame Tartine.

Mais ne serait-ce que pour conjurer l'angoisse liée à ces terribles évènements, faut que ça profite à quelques uns.

Et les beaux penseurs de tout poils, sociologues en tête, affirment que "l'individualisme naturel de l'homme, renforcé par les réseaux sociaux, n'est en réalité que la face cachée d'une solidarité inhérente à la peur de notre premier cri; celle de la mort." Ouf.

Ben, y a du vrai là-dedans;

Mais dans ce cas, on peut toujours (re)lire "psychopathologie de la vie quotidienne", et rêve et interprétation" du bon papa Freud;

Et en cherchant bien, il se trouveront quelques héritiers pour toucher les droits d'auteur;

Comme Hemingway, mort en 1961, qui doit bien avoir une petite cousine quelque part dans L'Illinois.

Paris sera toujours Paris; si souvent chanté sous les ponts.

Paris et ses "habitants épicuriens si fiers de leur mode de vie" disent justement les américains;

Qui ne vont pas jusqu'à manger des cuisses de grenouilles...

Vive Paris;

pollué ou non.

On a même la plage en été; éviter toutefois de se baigner dans la Seine: on pourrait toucher une Kalach du pied...

Mais, comme on dit en allemand: Fluctuat nec mergitur...comment? c'est pas de l'allemand? ah bon.

 

PS qui a à voir

Grande coalition:

La Russie va offrir un chiot berger Malinois à la France pour remplacer Diesel;

Payé par Wolkswagen, sans doute.

 

Les commentaires sont fermés.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu