Avertir le modérateur

  • Si tu me canicules...

    ...Comment veux-tu qu'on se congratule? parce qu'en cas de grosses chaleurs, mieux vaut ne pas sortir...

    Et c'est reparti;

    Attention: c'est l'été, il risque de faire chaud;

    Après le plan Vigipirate, voici le plan Gériapirate;

    C'est que depuis 2003, les vieux, pardon, les personnes âgées qui ont résisté, ont repris de l'âge...et des bouteilles d'eau minérale.

    Grâce aux progrès incessants de la médecine, et du mercantilisme des maisons de retraite;

    Et ce n'est pas le moment d'en rajouter, dans les coulisses du gouvernement, c'est déjà assez chaud comme ça.

    Entre les fous de Dieu et l'affaire de la Grèce, notre président risque d'être privé de vacances...

    Poussons un peu le cynisme: si les terroristes s'en prenaient aux maisons de retraite, cela allègerait le découvert de la Sécu...

    Récapitulons; en cas de grosses chaleurs, ne pas oublier de s'hydrater partout, dedans comme dehors (...), à partir de 40 degrés, ne sortir que la nuit, et faire l'amour dans la nature...ça fait rigoler les libellules.

    Et buvez, surtout de l'eau, sans modération; même pendant...

    Comme dit Mâme Germaine; "moi, je bois beaucoup d'eau pendant les grosses chaleurs; et le soir, j'ajoute un peu de pastis"!

    bref, comme chaque été, on nous fait le même discours infantilisant.

    Parfois pourtant bien nécessaire;

    La météo, un sujet capital qui fait toujours diversion, comme le rush des grands départs moutonneux, qui ne sauraient tarder.

    Statistiques prévues; le nombre de tués sur les routes, là, c'est l'alcool, et de noyés, c'est là qu'est l'eau....

    Les micros vont se glisser sous le nez des vacanciers sur les aires d'autoroute;

    C'est le lot des journalistes stagiaires.

    Pourvu que la canicule s'installe...

    Les JT seront plus longs...

    Ah la la, vivement l'hiver.

     

  • Vous avez dit Normal?

    Dans la sphère psy, le mot n'existe pas;

    Dans la vie courante, il est dans toutes les conversations;

    c'est pas normal, une petite phrase passe-partout;

    Ainsi, Yassin Salhi, 35 ans, né à Pontarlier, dans le Doubs, marié, père de trois enfants, est un homme normal; c'est l'avis unanime des voisins; même qu'il disait bonjour...enfin pas toujours...maintenant qu'on en parle...

    Même que son prof de sport "l'a toujours trouvé bizarre";  ouais, s'il fallait signaler tous les gens bizarres, ça tournerait vite à la délation...

    Il n'aimait que les sports de combat: il ne se défendait pas, ne se battait pas: "il faisait la guerre".

    Lui découvre une "double personnalité";

    A quelques nuances près:

    Albert Camus a écrit que l'homme s'empêche;

    Sur des psychismes fragiles, vulnérables, versatiles, on découvre des agneaux commués en loups féroces;

    De là, à décapiter un homme;

    Action sous-tendue par une force de persuasion, dictée par une foi inébranlable...il suffit d'une étincelle: une scène de ménage, par exemple...

    bref, un homme normal...nanti tout de même d'une "fiche S"...

    De ces personnalités, où l'important est de faire parler de soi; faire un coup d'éclat, même de se faire éclater soi-même...

    Un cas, même kamikase; raté;

    A cause d'un pompier, qui l'a arrêté, lui a sauvé la vie; un comble... de quoi se mêle-t-il, cet homme normal?

    Dont le rôle est d'empêcher...de tout faire sauter; là, juste une explosion médiatique; une de plus...

    Il a Sahli...sa réputation, et trahi sa foi...

    Et ses enfants passeront leurs mercredis en visites au parloir; moyen, pour admirer papa...

    Notre père, ce héros? même pas:

    Une résilience qui aurait pu se faire,

    s'il n'avait pas raté son coup.

    Rien que de très normal...

    Papa, le monsieur avait un pistolet en plastique, et il a coupé la tête de l'autre monsieur...comment il a fait?

    Tais-toi, mange ta tartine de Nutella;
    Nan, la dame elle veut pas, na!

    Coupé.

     

  • Le choix des armes...

    Et ce n'est même pas une contrepèterie...

    La décapitation est l'arme psychologique des terroristes; paraît que c'est un rite très ancien, selon le spécialiste Sifaoui;

    et le grand et imposant historien Alexandre Adler d'ajouter;" pour eux la vie humaine n'a aucune valeur"

    Trancher les têtes; à la révolution, c'était un métier:;

    Chez les Sanson, on était bourreau de père en fils;

    Charles-Henri Sanson a décapité le roi Louis XVI, le 21 janvier 1793, et sa nana autrichienne un peu plus tard; c'est que la télé n'existait pas encore, et il fallait bien distraire le peuple;

    Paraît qu'on réservait sa place longtemps à l'avance sur les bancs de bois.

    La nuit de Varennes est un trait de l'histoire...ça ira ça ira, boum, raté.

    La nuit, on y est à nouveau; ce monde obscur dominé par des fous de Dieu...

    Alors nos dirigeants s'agitent, choqués mais dignes, ils font dans l'inadmissible, l'intolérable, et cela ne distrait plus le peuple; bien démunis, nos décideurs...

    C'est qu'aujourd'hui, on a internet; on peut vivre l'horreur en direct; aussi BFMTV et le sieur Bourdin, grand informateur du genre humain;

    Et on peut passer très vite à autre chose;

    Maintenant que les femmes jouent au foot, on a à la fois, le plaisir du sport, et voir des belles cuisses courir après un ballon; les seins sont bandés, pour les protéger lors des vols planés...

    Tout écran qui masque l'horreur est bon à prendre; l'amour est tout prés, et on ne le voit pas toujours...

    C'est égal; comme dit Mâme Germaine "z'ont perdu la tête, ces gens-là";

    Le pire, est qu'ils l'a font perdre à d'autres...

    Mais le grand intellectuel Michel Onfray, philosophe péremptoire, assure que le monde d'aujourd'hui est "probablement le moins barbare de tous les temps".

    Lui, son arme c'est la parole;

    Pas dangereux; agaçant tout au plus;

    et on n'est pas obligé de le croire...

     

     

     

  • Les taxis sont bleus...

    ...et la vie n'est pas rose; un clou chasse l'autre; celui qui était dans les pneus des taxis pour les crever;

    et puis, un homme de (son) Dieu à lui, a précipité une voiture dans une barrique de gaz quelque part sous le ciel bleu de France; en Isère, oui, c'est en France.

    Aujourd'hui, ils sont tellement discrets, que ce peut être votre voisin de palier.

    Comme dit Mâme Germaine; " c'est grave, parce que c'est chez nous"; quel ramdame;" non, Mâme Germaine, le Ramadan; et le jeûne, ça rend agressif, c'est bien connu...

    et il a décapité un homme, qu'il connaissait; dé- ca- pi- té; eh oui, rien que de plus ordinaire. le corps de cette tête appartenait au patron du terroriste; une façon de décapiter le grand capital(...); de l'humour, bof, même pas...décapiter:

    C'est tombé dans le vocabulaire courant; on n'est pas plus choqué que cela; on n'a beau flouter les images, c'est encore plus trash...

    Les médias brassent l'info de telle manière que les mots perdent leur sens...

    Chaque politique y va de son message, avec des adjectifs rabâchés; inacceptable, en tête.

    Comme dit le spécialiste de la spécialité, "La France est très menacée; tout ça ne fait que commencer";

    "Ils n'ont pas encore fait les centres commerciaux"; fait bien de nous prévenir; on ira au resto...

    Comme disait une copine, puisque les hommes nous accablent, avalons la douleur...

    Soyons vigilants ; y a de la place pour tout le monde; même si ce n'est pas l'avis des djiadhistes.

    Dans peu de temps, on sera tous Uberisés; on arrête pas le progrès;

    Et si un chauffeur vous offre des bonbons, c'est pour vous fidéliser...

    On peut toujours faire brûler des voitures,

    restera qu'un écran de fumée,

    qui ne nous empêchera pas de voir ce qui nous attend...

     

     

     

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu