opera1

Avertir le modérateur

Zavatta, non?

Le clown est triste, c'est bien connu; souvent dépressif: Achille Zavatta, d'abord funambule, -un homme quoi- est devenu clown; il s'est suicidé;

Le masque blanc, le sourire souligné au crayon rouge, et les larmes peintes en gouttes noires sous les yeux, et c'est parti: le clown entre en piste, en soufflant dans sa petite trompette, chaussé de gros godillots, et flottant dans un pantalon trop large;

Il va jeter un seau d'eau à la figure de son partenaire, clown blanc, Auguste, son souffre-douleur, et ça fait rire les petits n'enfants..

Le maquillage intégral est-il la vérité de l'homme? celui-là même qui fait pendant au masque que porte l'homme tous les jours...

La violence de l'homme derrière le rire; une mode qui circule un peu partout; vive la toile: un grand cirque...

Le gentil rigolo armé d'une hache en carton violera une femme; c'est pour rire...

Fallait y penser: le clown qui viole, agresse et plus encore...

L'oxymore: un rigolo qui tue. Le rire est le propre de l'homme...le sale bonhomme...

Un nez rouge, sang.

A quand le psychopathe, toxico multiréscidiviste, qui fait peur dès qu'on le croise , prendra-t-il un enfant dans ses bras pour l'emmener au cirque?

Voir le clown, l'autre, celui qui fait rire; sans arrière pensée...

Mais pour faire rire, faut savoir parler de ce qui fait peur;

Autre oxymore, bien connu...

La vie, comedia del'arte...

Les commentaires sont fermés.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu