opera1

Avertir le modérateur

Elle s'appelait Marie...

Non pas celle-là; pas la mère hypothétique de l'icône masochiste, en croix sur une planche en bois;

Une Marie, parmi tant d'autres;

Marie de Gouges; dites Olympe, parce qu'elle avait atteint les sommets d'un concept novateur; très révolutionnaire: le féminisme: révolutionnaire; et pour cause, en pleine révolution française;

Mal(e) lui en a pris; un type était très en vogue à l'époque: le docteur Guillotin, fine lame; un type tranchant, bien que soignant...

La malheureuse eût la tête tranchée sur la machine du praticien; une manière radicale de lui faire fermer sa Gouges...faut dire qu'elle avait poignardé un homme dans son bain; ce qui prouve qu'elle les aimait propres; Marat lui-même.

Elle fit des émules; Marie Curie, qui tua des hommes en inventant le radium, sans le faire exprès;

Bien avant, Marie de Médicis, qui en tua d'autres par excès de féminisme, sans le savoir.

Et puis quelques contemporaines, plus castratrices celles-là, comme Colette, ou Momonne, Simone de Beauvoir, le deuxième sexe(...), rongeur de philosophe...

Mais il est temps de rétablir la parité, du moins sous une certaine forme, puisque les femmes ne sont toujours pas payées à hauteur des hommes, à compétences égales;

Sans parler des indécrottables machos qui caquettent, quand une de ses semblables, pourtant à salaire égal celle-là, entre dans l'hémicycle;

Donc, finalement et en fin de compte, c'est elle, la belle Olympe, fille de boucher et de bonniche, qui a osé haranguer un pamphlètaire (...) de son entourage, en l'accusant de ne pas avoir lu ses écrits, qui est préssentie pour entrer au Panthéon, à titre posthume...

Tu parles:1748/1793. merci Wiki.

En v'là une qui avait compris que les hommes ont toujours eu peur des femmes;

Cléopâtre aussi d'ailleurs, mais c'est une autre histoire...

Dommage qu'elles y entrent défuntes; heureusement, quelques unes y trouveront leur place à leur mort;

Des noms circulent, mais il ne faut froisser personne;

Allez, Simone Veil, d'abord;qui a pris soin du corps des femmes, quand les hommes en usaient...

Et très loin après, Amanda Lear, qui a pris soin...des hommes tout court.

Les suffragettes soixante- huitardes devenues grand-mères, qui agitaient leur culottes au bout d'un bâton(...) pourraient encore faire quelques pas pour vous plaire....

n'ont qu'à bien se tenir...

Les commentaires sont fermés.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu