opera1

Avertir le modérateur

Etude de cas...

On ne saurait en vouloir à personne de grimper dans l'échelle sociale; par tous les moyens pour y parvenir;

Le moyen le plus sûr est encore les études; longues souvent; les hautes écoles: HEC; ENA, ingénieur des mines ; pour ceux qui visent la politique par exemple...doctorat, agrégation en tout genres; des années sacrifiées qui méritent récompense...

La femme, elle, il lui faut prouver quelque chose en plus, pour être l'égale des hommes; évoluer dans un monde machiste n'est pas une mince affaire.

Si elle est jolie, ça peut aider...

Rachida est jolie; elle a (aurait) travailler dur (...) pour payer ses études, que beaucoup prétendent courtes...

Caissière à Franprix, qu'elle a fait; aussi peu de temps qu'ont duré ses études; et même au rayon charcuterie, pour vérifier le vieil adage qui dit que dans le cochon tout est bon...

En voilà une qui n'a peut-être qu'une licence, mais ne manque pas de maîtrise...

Ministre à un poste régalien, où elle a "usé" quatre directeurs de cabinet, députée européen, maire d'un des plus riches quartiers de la capitale...faut le faire, et surtout le vouloir vigoureusement...

Elle qui vient du 9.3, que des jaloux énarques lui reprochent, et lui font tinter de quelle manière elle est parvenue à de tels sommets;

Gardienne du sceau de son frère qui purge une peine pour dealer...la honte...

Elle qui signe des paperasses dans un bureau de cent mètres carrés, cela suffit déjà pour oublier ses origines,

A tel point qu'elle s'est fait faire un enfant par un homme (très) riche; lequel a si honte, qu'il reconnaît tout juste la paternité...

Un cas, la belle Rachida;

Cliniquement, une perverse narcissique; symptômes en majorité masculins...

Passe encore qu'elle règle des comptes avec le milieu vulgaire dans lequel elle évolue, mais cracher dans la soupe qu'on mange, comporte des risques;

C'est pour quoi elle ose dire sans vergogne, que "si ça se passait mal un jour pour elle, elle n'hésiterait pas à redevenir( sic) caissière à Franprix"! tout de go!

C'est d'abord faire injure à ces caissières pompeusement rebaptisées hôtesses de caisses,

Des hôtesses, il en éxiste de toute sortes...

De ces filles d'origine étrangère (les semblables de Rachida) à six cents euros par mois, malmenées par des "chefs de files", blanches et esclaves elles-même, à qui il faut demander l'autorisation d'aller pisser...

De grâce Rachida, arrête ce foutage de gueule:

A la limite, tu achèteras un Monoprix, tu en seras la patronne, et tu vérifieras les stoks et le personnel tous les soirs(...)

Comme dit mâme Germaine: "Sois belle et tais-toi; on ne parle pas la bouche pleine..."

Les commentaires sont fermés.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu