Avertir le modérateur

  • Panurge a jeté son mouton...

    Et tous les autres ont plongé; d'où l'expression populaire; Panurge, c'était un pote à Pantagruel; un escroc, faux médecin; c'est tata Wiki qui le dit...

    Et c'est reparti; ça fait la une de tous les JT; aujourd'hui, c'est noir dans un sens rouge dans l'autre: un chassé-croisé que ça s'appelle: 600 kms, et 35 000 véhicules aux péages; la côte du Rhône sent le bouchon; et les micros plaqués sous le nez des tautomobilistes qui radotent en " prenant leur mal en patience"; du journalisme d'investigation...

    Les français sont des veaux, disait le grand Charles; et des moutons aussi; et les étrangers nous copient.

    La société change, mais certains classiques demeurent: les vacances en Août, c'est précieux...

    Ajouté les réservations de dernières minutes grâce à la toile;

    Pour désolant que ce soit, cela met en exergue un phénomène que l'on peut trouver rassurant; les valeurs ancestrales; celle de la famille , et des luttes acquises;

    C'est égal, ça sent le bouchon;

    Ce qui peut arriver même aux grands millésimes...

     

  • La rançon de la gloire...

    Il n'est jamais très sain d'être au devant de la scène publique; et internet intensifie et isole;

    Bertrand Delanoë, Jacques Chirac, et quelques autres bévues (une épaulette tirée fortement), un pape même, ont risqué leur vie...dur d'être célèbre; artiste ou non;

    Voyez cette malheureuse B.B, notre dernière star nationale, (oui,c'est elle, pas Monsieur Delon!)

    Elle a été magnifique; sublime; un visage de femme enfant, un corps d'albâtre qui affolait les mâles soudain sortis de la torpeur, assoupis par le cinéma à la papa;

    Défaite, parano, aigrie, sauvée de justesse par la compagnie des bêtes, devenue misanthrope, jusqu'à "épouser le front national" et à renier les hommes;

    Au faîte de sa gloire,(vie privée), les bourgeoises lui ont craché au visage dans les ascenseurs, en la traitant de putain, parce qu'elle réveillait les fantasmes de leurs maris qui faisaient lit à part...ça laisse des traces. elle qui n'a pas aimé le monde du cinéma; sa carrière? "de la merde en branche" ; à lire dans ses mémoires.

    Les hommes politiques, eux, réveillent une haine mal définie chez les esprits fragiles, voire malades;

    "Mais Bon Dieu, pour ces pauvres qui ont une case en moins: les SPychiatres, qu'est-ce qu'y font, hein?".

    Ils soignent, mâme Germaine:(toujours en Bretagne!) évidemment, là où un chirurgien permet à un quidam de mourir en parfaite santé, il n'en va pas de même pour un PSychiatre.

    Lui il a tiré sur un président de la république, a raté sa cible, empêché par...un infirmier en psychiatrie! 

    Il a tiré...ses sept ans de prison, et à l'entendre (on dirait un prof de sémiologie) il voulait dîner avec François Bayrou; ah non , a dit Melle de Sarnèze; il est "personne non bata", dixit mâme Germaine(toujours elle!), qui fait référence à son magasin de chaussures...

    Et ce malheureux  lillois qui menace le premier ministre; il voulait égorger le mari de Pénélope, avec un cutter; l'a déjà été hospitalisé en psy, et va y retourner dare dare.

    C'est que quand on a "une case en moins", on souhaite se manifester pour être reconnu...autant agir comme le cerveau commande; logique de fou...

    Et ce n'est pas la loi du tout sécuritaire, voulue par notre président, votée, et entrant en vigueur ce lundi 1Er août, qui va faciliter les soins en psychiatrie;

    Laissons aux spécialistes "le soin" d'agir;

    L'avocat du norvégien, ce désormais célèbre monstre froid, assène pourtant un diagnostic: dément;

    Ce n'est tout de même pas avec un doctorat en droit qu'on soigne les "fous"...

    Car pour eux, la rançon d'une gloire bien éphémère coûte très cher...

     

     

     

  • Les couches ont des fuites...

    Remontée du chômage; derniers chiffres: deux millions quatre cent vingt mille, selon la police,  plus de quatre millions, selon les organisateurs...

    Et les PME qui ferment; comme la petite boîte qui fabriquent des couches, sans doute imperméables, dans la banlieue de Lyon;

    Cent quatre vingt sept emplois supprimés;

    Tout en négociant les soldes de départ, un syndicaliste imaginatif a trouvé un moyen de tenter de sauver ces emplois;

    C'est ainsi que la première dame de France, qui se repose dans une grande maison du Var, va recevoir, ou a déjà reçu le même nombre de couches que d'employés; 187!

    Vu son état, elle sera sensible à ce geste, a ajouté ce Cgtiste;  et d'en rajouter une couche "on sait qu'elle est près des problèmes du peuple"...Ah bon?

    Même si elle n'est plus de gauche,(c'est elle qui l'a dit), la chanteuse de Woody Allen, à n'en pas douter, sera émue; vu son état...

    Un coup de fil à son président de mari; comme il est en campagne, nul doute qu'il ira faire un petit tour sur place, d'un coup d'hélico, et va retarder, au mieux, la fermeture de cette entreprise;

    Mais cela risque de faire jurisprudence, vu l'état... du chômage.

    Imaginons l'usine Trèfle, épaisseur triple, qui déposerait le bilan: cinq cents employés.

    Faubourg Saint Honoré, l'aréopage d'énarques qui envahit le palais, recevrait, par colissimo, des jolis rouleaux de toutes les couleurs;

    Par les temps qui courent, il n'y a pas de petites économies...

     

  • Nouvoitou et nous...

    On sait tout; grâce à internet, tout; manque juste les odeurs; elles sont palpables; on peut renifler les petites culottes sales et le café froid...

    Quelle étrange époque; des êtres présumés humains, assassinent, découpent, brûlent leurs contemporains sans vergogne; et les déposent comme des objets encombrants.

    On règle ses comptes à coup de coûteaux, de fusil; dès l'adolescence.

    Comme dit mâme Germaine " C'est la faute de la télé-réalité"; pourtant, il y a toujours eu des meutriers, plus que d'assassins...

    L'amour n'est pas toujours dans le pré; et on retrouve des corps sous des feuilles avec un bras ou une jambe en moins; ou carbonisés.

    Madame, ne courez plus seule, en survet, après votre destin; un monstre veille;

    Ne couchez plus avec votre voisin, il y va de votre vie...

    Tout est si banalisé; c'est la faute à cet horrible internet, va.

    Regardez ces pauvres sangliers; c'est la faute aux algues...il suffirait de les détruire, les vilaines algues vertes; oui, mais les poissons les consomment et ne meurent pas;

    Alors? diversité de l'espèce, pardi!

    Bof, même si on casse le thermomètre, la température persistera...

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu