opera1

Avertir le modérateur

L'enfant du préau...

On nous inonde de sondages et d'enquêtes de société;

Au hasard: un enfant sur dix serait harcelé moralement et/ou physiquement; certainement davantage; et ce n'est pas nouveau;

Et il est toujours important de parler de la cruauté de l'enfance; l'enfant, ce pervers polymorphe(...)

C'est de l'enfant trop gentil et trop poli, dont il faudra se méfier...

Avec l'ère de l'enfant roi, la cruauté est monté de quelques crans; sans le côté ludique; le mal est fait avec préméditation...

Il n'empêche que cela peut toujours déclencher autant de dégâts. Même si nous ne sommes plus avec le petit Gibus; tout nu attaché à un arbre; c'était rigolo...

Aujourd'hui, aucun scénariste oserait un tel sujet de film.

Me revient en mémoire:

A l'école primaire, ce petit copain triste et timide, un gosse de "la meilleure façon de marcher"; roux avec de petites lunettes et grêlé de taches de rousseur; il ne voulait pas jouer au foot avec une boîte de conserves; alors les autres l'ont pris...pour le ballon...

J'étais l'enfant du préau qui regardait la scène, attérré; ne sortait plus "à la récré"; pourtant, je n'avais pas de taches de rousseur...

Ma lâcheté s'est commuée en haine de la meute et des footballeurs;

Tant que ce n'est que ça...

Pourtant, quelque chose me dit que je suis resté sous le préau...

 

Les commentaires sont fermés.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu