Avertir le modérateur

  • La saison des marronniers...

    C'est l'été, et comme chaque été, il ne se passe rien ou presque; il suffit d'écouter les JT qui ouvrent  avec bison futé qui voit tout noir, à cause des grands rushs; le plus classique des marronniers...

    La société change, le monde est en crise, mais le français est toujours aussi grégaire...

    A part un petit discours xéno-Sarko héliporté, écrit à la va vite et qui refait les lois en deux heures, la première dame qui fait son cinéma, quelques expulsions musclées des sans papiers, les journalistes qui jouent les doublures, s'ennuient ferme et nous avec...

    Il paraît que la France n'a pas le monopole de l'infanticide: ce n'est tout de même pas une compétition! mais comme c'est la Française qui fait le plus de gosses, (lalalère!), on a une bonne chance de passer devant, et prendre la première place...

    Quand on vous dit qu'il ne se passe rien...

    Des marronniers...mais la seine ne coule qu'à Paris.

    Ouais, y a pas de quoi se vanter: même les bus tombent dedans; l'est déjà assez polluée! le bus était vide:  plus facile à repêcher; et comme c'était tout près de Paris plage, de nombreux badauds badaient...

    Après le moulin rouge, les toutous Autrichiens, eux, sont rentrés en avion...

    Et pendant ce temps-là, que faisait Miss L'Oréal? des chèques sans doute...

    Dernière minute: il n'y aurait pas de baignoire sabot dans le futur avion présidentiel...ça coûtait trop cher en eau minérale sans doute...

    Quand on vous dit qu'il ne se passe rien...des marronniers;

    On risque seulement de récolter les marrons sur la tronche à la rentrée...

  • Les voix du Nord...

    .Les français sont des veaux; un mot célèbre du grand Charles...le général ajoutait que la France est un pays ingouvernable: on ne gouverne pas un pays qui possède deux cents sortes de fromages!

    Et quand les médias, plus que jamais friands de trash et de glauque, baladent leurs micros sous le nez du bon peuple; ce qu'on lit et entend est affligeant...

    Témoin, parmi tant d'autres: les huit cadavres de nourrissons dans le nord...

    Dans ce village, où l'institutrice a vu naître la malheureuse infanticide" elle était si gentille, si dévouée, elle s'occupait si bien de ses vieux parents, aide-soignante, qu'elle est (un métier de l'ordre de la réparation qui force le respect). Elle donnait même des conseils en matière d'éducation(...)

    C'est que voyez-vous braves gens, le cerveau humain est si complexe ( ô, doux euphémisme) qu'il ne fait jamais référence au manichéisme; l'être humain et ses zones d'ombre, mué par un libre arbitre si peu maîtrisable; les livres d'histoire sont remplis de témoignages plus effrayants les uns que les autres, depuis la nuit des temps...

    Alors oui, cette femme si gentille, si parfaite, si dévouée, a étouffé huit (!) nouveaux-nés, et son mari, gentil lui aussi, et sans histoire(il ne buvait même pas!) n'a rien vu; ne s'est jamais aperçu des grossesses de sa femme; excepté leurs deux filles bien vivantes(...)

    On se demande comment elles vont pouvoir continuer à vivre, ces deux-là...

    Déni de grossesse ou pas: tant que la souffrance n'est pas parlée, la récidive est inéluctable...possible; mais il est inutile de "psychiatriser"? la "meurtrière" est responsable, elle a reconnu les faits...

    Ce sont les nouveaux propriétaires qui ont fait la macabre découverte, tandis que les époux par qui le scandale arrive ont emménagé...un kilomètre plus loin!

    Question: n'avaient-ils pas le souhait libérateur d'être découverts? et il ne s'agit pas là d'un quelconque jugement de valeur.

    C'est que l'inconscient vous joue de ces tours, ma bonne dame...

    Heureusement, le curé du village va dire une messe à la mémoire de ces petits êtres...il n' y a jamais prescription en matière de messe...

    Et madame Michu priera pour le salut de la malheureuse;

    "Depuis cette terrible histoire, je ne dors plus," dit la dame.

    Espérons qu'elle ne dorme plus que d'un oeil, pour tâcher d'explorer un peu l'âme humaine; mais ne soyons pourtant pas trop optimiste...

    Personne n'y comprend rien,  ajoute-t-elle; évidemment...

    Le peuple a toujours eu des certitudes, et Dieu que ça lui suffit...

  • Vous trouvez sabot?...

    ...A demandé le président du tribunal Kényan au jeune homme qui a abusé sexuellement...d'un âne; quatorze ans de prison... à sa décharge(sic) sa femme l'avait quitté...

    Tout de même: si tous les cocus étaient zoophiles, tous les gens d'église seraient pédophiles...

    Et puis on dit "monté COMME un âne", pas SUR un âne...

    On n'a même pas eu besoin de demander l'avis à la victime...gageons que quand elle faisait "HI", son agresseur faisait "Han"; quand on aime on partage tout...

    A propos de sabot, on a installé une baignoire du même nom...dans le futur avion présidentiel d'un coût total de 176 millions d 'euros;

    Pas seulement à cause de la taille du locataire, mais pour prévoir les débordements (d'eau) en raison des trous d'air...même si un A330 nommé Sarko one est si stable qu'il pourrait même se passer d'un pilote!

    A (re)propos de sabot, notre président n'a pas hésité à prendre sur son temps (déjà court) de sommeil pour assister aux premiers tours de manivelle du nouveau film de Woody Allen, dans lequel la première dame de France fait l'actrice;

    Les mauvaises langues prétendent qu'elle ne serait pas très douée; en effet, Mr Allen a dû exiger pas moins de trente deux prises...la belle ne parvenait pas à tenir la baguette de pain bien droite sous le bras; bref, elle jouerait comme un sabot...de la pelloc gâchée!

    Oui vraiment, on vit une belle époque: les deux pieds dans le même sabot...

    Attention tout de même: c'est dangereux, une baignoire sabot...c'est là que Marat y trempait son herpès, quand Charlotte Corday l'assassina...

     

  • C'est du cinéma...

    Le cinéma, est fait pour nous raconter des histoires, joyeuses, tristes, des mélos, des comédies plus ou moins drôles, bref, des émotions...

    Comme dans la vie; sauf qu'on va au cinéma pour oublier la vie; pour vivre des fantasmes et des rêves;

    Danielle Darrieux dans "Madame De" était si belle (son rôle préféré) qu'on lui pardonnait sa passion pour Vittorio de Sica...et quand à la fin son coeur lâchait de trop d'amour sans avoir consommé, on sortait en reniflant!

    Là aussi on pleure mais de tristesse; le cinéma est devenu en panne d'imagination, au point qu'on lit ici ou là qu'un cinéaste prépare le tournage d'un film d'après "l'affaire" Bettencourt et consort...

    Avec dans le rôle principal...la même Danielle Darrieux en Liliane, (elle a l'âge du rôle!) et Isabelle Huppert dans le rôle de sa fille, qui est coutumière des rôles de perverse...manque les rôles des hommes en cours de distribution(sic).

    Cette histoire est à ce point grostesque qu'on la croirait fausse; donc faite pour être portée à l'écran...

    A ce compte là, mille et une histoires des plus sordides qui font notre quotidien peuvent être couchées sur le papier...un remake par exemple de "la belle et la bête", mis en scène par Woody Allen...

    C'est dire si l'on a pas fini de s'ennuyer au cinéma, même en 3D...

    Mais si ce projet voit le jour, assurément il fera des entrées!

    A quand la comédie musicale, avec Suzy Delair et Arielle Dombasle?; la première n'a plus de voix, la seconde n'en a jamais eu... à moins de  déployer des gros moyens pour une technologie sophistiquée;

    Production L'Oréal, bien sur...la vie? c'est du cinéma...

     

     

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu