Avertir le modérateur

  • Essayiste...n'est pas l'adopter!

    Elle se nomme Catherine David; personne ne la connaît; elle est écrivain et essayiste;

    elle a déclaré à propos de la burka " le visage est le fondement(sic) de l'humanité".

    De deux choses l'une; ou il y a longtemps que cette dame n'a pas vu un ...visage, ou elle a oublié ses cours d'anatomie...ah, ces intellos: ils ont l'inconscient près du bonnet...

    Enfin, elle est essayiste: tout est dans tout et réciproquement...On lui pardonne bien volontiers: ce soir-là, elle avait sans doute la tête dans le C...

    Et c'est tout de même le plus léger qu'on n'ait pû lire sur le sujet...

  • Des...agrégés.

    Un prof de gym (agrégé) se suicide en se tirant une balle dans la tête en salle des profs...

    Choquant, très, à plus d'un titre...

    Au risque de choquer moi-même, je qualifierai cet acte d'indécent...

    Point de méprise: thérapeute depuis trente cinq ans en soins ambulatoires, je crois bien connaître la souffrance psychique...

    Bon nombre d'enseignants suivent une thérapie ou une psychanalyse; prof: un métier à hauts risques, particulièrement de nos jours, un métier mal compris...une caste condamnée d'avance, un peu comme la nôtre (les psys!).

    On se demande pourtant ce qu'à voulu prouver cet homme, probablement en grande souffrance depuis longtemps...un prof "qui ne posait aucun problème", à part celui majeur, de flanquer sa cervelle et son cadavre à la tête de l'institution...

    Un passage à l'acte spectaculaire qui traduit une personnalité pour le moins immature et narcissique; Le suicide en privé peut culpabiliser les intimes...le passage à l'acte en public, dérange et choque davantage qu'il ne suscite de prises de conscience: la surmédiatisation nous démontre que décidément, l'altruisme a ses limites(...)

    Nous avons le droit de disposer de notre vie...mais aussi le devoir de respecter celle des autres...

    D'aucuns verront ici un jugement moral, (bien étranger à notre profession) alors qu'il s'agit d'une colère...

    Peut-être contre les psys eux-mêmes...

     

  • Ah, nostalgie, nostalgie!

    Demain samedi 1E mai, mademoiselle Danielle Darrieux a 93 printemps!

    Et moi, j'en avais quatorze, quand pour la première fois je découvrais le plus beau visage du cinéma français...scotché sur ma banquette en bois de mon petit cinéma de province, j'ai vu la quintescence de la féminité,la grâce infinie: Danielle Darrieux dans son plus beau rôle et aussi son préféré "Madame DE" de Max Ophuls d'après le roman de Louise de Vilmorin ( 1953);

    Ophuls défiait quiconque de trouver un défaut dans ce visage qui prenait si bien la lumière;  un noir et blanc magique où oeuvraient les meilleurs chefs op de l'époque, Christian Bérard, Armand Thirard; et Raymond Voinquel divin directeur de plateaux qui "n'avait que deux visages" mesdemoiselles  Darrieux et Presles!

    Ce jour-là, je ne savais pas à qui je m'identifiais quand je sortis de la salle du petit ciné de quartier, au rideau de velours et à la sonnerie aigrelette( ah nostalgie!), j'avais encore dans l'oreille, cette fameuse réplique que Madame De dit en fermant la porte et les yeux aux faux cils interminables : " je n'vous aime pas, je n'vous aime pas, je n'vous aime pas", adressée à Vittorio de Sica de l'autre côté; la contraction de l'apostrophe dite avec un tel talent suggérait la perte d une femme amoureuse replacée dans le contexte de l'époque...et l'ultime scène en extérieur où Darrieux "en cheveux" si belle, se meurt avec une grâce infinie!

    Vous ne saurez jamais madame, que c'est grâce à vous que j'ai regardé alors, surtout les belles choses (et les belles femmes!) ce qui m'a aidé à vivre...

    Mieux que madame Veil ou madame Carrère D'Encausse, vous êtes mon immortelle!...même si vous n'avez jamais voulu recevoir votre public après la réprésentation au théâtre; tant pis: une icône appartient aux fantasmes!

    Près de 80 ans de carrière! à votre dernière apparition sur scène à Paris dans "Oscar et la dame en rose" ( vous avez raté "la maison du Lac" pourtant répétée, à cause d'un accident stupide) je vous ai lancé un bouquet de roses, que vous avez pris...dans les jambes! ah les jambes de Darrieux! madame vous portiez si bien la talon aiguille!

    Bon anniversaire, chère grande dame...

    (Madame De passe sur ARTE mercredi prochain à  22H30, pour cinéphiles et les amoureux de Darrieux!)

  • Calme et gentil...

    Il sort de prison il y a un mois; il avait pris huit ans pour avoir tuer son voisin à coups de marteau...il a trente cinq ans, il vit (vivait) avec sa maman;

    Elle a dû le titiller, on les connaît ces mères abusives, qui passe leur temps à faire la morale...(sans doute du mauvais humour). Toujours est-il qu'il l'a étranglée, sa maman...

    Il va prendre perpète; l'avait vu un expert psy, puisqu'il était tout de même suivi pour "des troubles de comportement"(sic).

    On ne prendra pas de risques, si on parle d'un" schizophrène paranoïde" avec altération de la personnalité... (tu parles!)

    .A travers ce discours de chapelle, nous sommes face à la triste réalité du soin psy en prison...où plus de 10 pour cent de détenus souffrent de sérieux troubles psychopatiques...

    Beaucoup de paramètres dénotent un manque de moyens dans bien des domaines, comme la formation de jeunes psychiatres, le hiatus entre le simple détenu et le malade mental...

    On ne peut pourtant pas banaliser les actes gravissimes sous couvert de troubles du comportement, et les rendre irresponsables...

    Pourtant, encore une fois, on soigne les schizophrènes...

    Si, c'est le traitement administré au long cours, qui les rend calmes et gentils...

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu