opera1

Avertir le modérateur

Les gens sont méchants...

Après avoir vécu largement au dessus des bourses(...) et par elles; monsieur Bernard Madoff a triché, pour employer un doux euphémisme...

On peu d'ailleurs légitimement et depuis le début, se poser la question de savoir comment il a pu en toute impunité et pendant toutes ces années, parvenir à gruger autant de monde; l'argent est une denrée si fascinante qu'elle rend aveugle...quand le virtuel prend le dessus, il n'y a plus de limites; bref, l'arnaque frôle des chiffres ahurissants, Martin Scorcèse tenait là un scénario en béton; c'est bien connu, la réalité dépasse la fiction;

 150 ans de prison: la grande truanderie rend immortel!

C'est dire s'il a le temps de se faire bastonner; son premier passage à tabac à tardé, c'est fait: Mais en amérique comme ailleurs, il y a pénurie de personnel dans les geôles, à moins "qu'on ait eu le dos tourné"; le monde carcéral est un lieu de perversité et de violence inouïe; même si le sieur Madoff était habitué à fréquenter(entre autres) des voyous, ceux-là étaient bien ancrés dans le social aisé, et bien huilé;

Un nez cassé, plusieurs côtes brisées, c'est dur...il ne doit pas avoir que des amis: la célèbrité fait des jaloux; ; de plus il ne semble pas bénéficier d'un traitement de faveur, vivant dans la plus totale promiscuité en partageant sa cellule qui reste ouverte... il a le droit une heure par jour, à regarder les cours de la bourse à la télé...

Dur dur, d'avoir eu cette classe folle et n'être qu'un numéro d'écrou; sur le plan strictement clinique, voilà un cas d'école qui force presque le respect(...)pour le moins grand manipulateur pervers, n'étant pas forcément complémentaire... là, monsieur Madoff découvre un monde où les règles sont l'exact reflet de la société, juste démultipliées: des règles, des codes, où règnent en maître les caïds, pardon, les winners, sauf que les coups ne laissent que des traces invisibles; elles n'en sont pas moins dévastatrices.

Dans le monde carcéral, la violence est à nu(...) monsieur Madoff doit sa dignité à son grand âge; c'est seulement le nez qu'on lui a cassé...

Commentaires

  • merci flatté! j aime les mots et les tâche de traiter les maux: suis psy! cordialement

    Alain Girard

Les commentaires sont fermés.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu