opera1

Avertir le modérateur

C'est la faute à la télé...

...Disaient les commères, chez le boucher ou chez la crèmière; comme le mauvais temps dû aux spootniks! fini les commérages aujourd'hui; peut-on le regretter? pourquoi pas?... au moins pour le mérite du relationnel, de l'interaction qui ont fait place à un individualisme et à la suspicion ambiants...

Les brèves de comptoir, "le bon sens populaire" sont montrées au théâtre comme une fiction...et la fiction est dépassée par la réalité; la faute à la télé...? la banalisation de l'information vers la confusion des genres;  tout est dans tout, et réciproquement!

Un ancien commissaire s'improvise, assez habilement d'ailleurs, réalisateur de fictions, inspirées de son expérience professionnelle( Olivier Marchal, par exemple)...de quoi troubler les esprits fragiles:

Ce jeune convoyeur de la Brinks...qui a planté là, le camion, et s'est fait la belle avec...11 millions d'euros!

Synopsis de départ, bien mince pour une fiction, mais c'est bien la réalité incroyable: comment a-t-il réussi ce coup? on nous dit qu'à partir d'une certaine somme, les convoyeurs de fonds doivent être deux; comment a- t- il pu détourner l'attention? laxisme des services concernés?

Huit ans de "bons et loyaux services à transporter tout ce fric; même pour un élément bien noté, c'est tentant; mais, ce n'est pas parce qu'on est armurier qu'on doit tuer sa concierge...(en voie de disparition elle aussi)!

Il touchait 2000 euros par mois, avait dix comptes en banque et possédait une belle voiture(volée) très très chère...

Alors docteur? qu'est-ce? Un petit garçon seul laissé devant la télé et les jeux vidéos, devenu psychopathe quelque peu suicidaire (pléonasme?)...haut les mains peau de lapin, pan pan t'es mort...on dira que t'es mort...pourquoi tu ne joues plus avec moi?

Puis il a grandi, avec une insonscience dissimulée par le désir de s'identifier à un héros, à se "réaliser" dans un monde ou les moyens médiatiques révèlent le malaise sociétal grandissant ;

48 sacs: comment les a- t -il transportés sans une complicité?...comment écouler ces billets? le scénario était mal construit et notre bonhomme une toute petite chance de concrètiser son "rêve"...

Et la chasse à l'homme commence...cela va-t-il durer aussi longtemps que l' affaire Tréber? ce garde forestier qui nargue les forces de police..cette police longtemps ridiculisée dans les fictions...

 

Les commentaires sont fermés.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu