Avertir le modérateur

  • les trois petits cochons

    Ici, ce n'est pas un conte, hélas mais une histoire vraie; depuis Néron rien n'a changé; pour le peuple, du pain et des jeux...

    On paie assez (trop) cher quelques champions de la baballe pour distraire les fervents supporters et amateurs du ballon rond; cette fois point de cornes de brume, mais des cocktails, des gazs, et des bagarres rangées à coup de bouteilles, dans cette bonne ville de Marseille où pourtant la vie est plus belle!

    Tout ça à cause d'un méchant virus qui a contaminé trois petits bonshommes; la grippe du cochon... incroyable: comment l'ont-ils contracté? ben à l'entraînement, pardi: à force de se sauter dessus, de s'embrasser de se souffler dans les narines dès qu'un d'entre eux marque un but...le virus est très sensible à la promiscuité...

    Vingt heures de bus, qu'ils ont fait ces malheureux supporters pour apprendre au dernier moment que le match était supprimé; haro sur les organisateurs, et c'est les sponsors qui sont contents...le sport, c'est la caution d'un tel brassage de fric qui laisse pantois et dubitatif ; mais quand on pense qu'il suffit d'un seul petit virus pour provoquer une véritable émeute...

    On dirait des gamins privés de jouets, alors ils en cassent la vitrine! c'est ça la passion: ça vous entraîne à de telles extrèmités; en amour on appelle ça le drame passionnel; un virus très ancien! drôle d'époque en vérité: et si Dieu a fait l'homme a son image, il n'était pas très éxigeant...

     

  • Pardon papa...

    Mon cher papa,

    Je profite d'un moment de solitude pour t'écrire (rassure-toi, j'ai fait un broulllon, et marraine a corrigé les fautes d'orthographe)

    Je tiens à te demander pardon pour la grande déception que tu viens de vivre par ma faute...c'est que toi aussi tu m'as déçu, oh, il y a longtemps...à l'âge où un enfant a besoin de s'identifier et d'admirer son père; quand on a eu des parents absents, il paraît que c'est plus compliqué...du coup, je n'ai pas pu faire mon Oedipe, et tu n'as pas été l'objet phallique idéal( c'est ton ami Marcel qui m'a soufflé: Marcel Ruffo).

    Maman m'a toujours dit que  tu n'avais qu'un seul mot dans la tête: le pouvoir, le pouvoir, le pouvoir...ça fait trois mots, ça!

    Et puis il faut bien que je te dise, tu n'es pas toujours facile: ton caractère impétueux, colérique (tendance parano, c'est Jean-François que le dit) tes vieux complexes sur ton physique rendent tes relations aux autres difficiles...

    Mais dès que j'ai compris( parrain dit qu'il y a peu de temps) j'ai admiré ta fulgurante ascension: ça y est, tu l'as le pouvoir absolu...à 28 ans tu as pris la place de tonton Charles à la mairie de ma naissance...sans même dire merci; alors tonton, il a fait de toi ce qu il a voulu...alors toi aussi, je veux dire tu as voulu que j'y aille avant, à 23 ans...raté...on m'avait prévenu et toi aussi, mais il paraît que tu n'écoutes pas les gens, surtout diplômés...c'est sans doute pour ça que j'ai tant de mal à finir mon droit...enfin, je me suis tout de même marié avec une jolie fille riche qui va te faire grand-père d'un beau garçon, rien que pour perpétrer ton célèbre patronyme.

    Je te promets de faire des efforts, pour avoir enfin un poste à responsabilités; le temps d'apprendre à écrire le mot et d"en connaître la signification exacte...

    En attendant, je vais prendre des cours d'anglais avec belle-maman, (je veux parler de ta nouvelle épouse) : elle est très douée en langues...elle en parlait plein et couramment, déjà bien avant toi...la preuve: elle a causé avec la reine...The Queen!

    T'inquière pas tout va bien et tout le monde est très gentil avec moi...à un de ces jours, cher papa, je sais que tu es très occupé, comme ton portable...bye, et attention en traversant, c'est toi qui me l'a dis le premier...

    Ton fils aîné et unique.

  • Un avion, ça vole!

    "Harry, i know the truth...

    What did you say, Greg?

    "I say :you fuck my wife!

    Dialogue (imaginaire)' des deux pilotes de la compagnie américaine; mais poursuivons dans la langue de Molière.

    Le vol devait attérir à Minéapolis à ...l'heure locale...

    Harry: Comment pourrais-je sauter ta femme,  alors que je suis toujours ton co-pilote sur les longs courriers; d'abord, c'est pas mon genre; elle a des trop gros seins! tu sais bien que ce que j'ai toujours regardé chez ta femme...c'est..son mari!

    Staitistiquement, il parait qu'il y aurait davantage de gays chez les stewarts que chez les pilotes...mais quand on est toujours en l'air...

    Regarde devant toi, Greg, c'est toi qui conduis! et  pleins phares, la nuit tombe!

    Pas de problème, j'ai mis le pilote automatique...

    Il a les yeux verts?! parce que moi, je craque pour les yeux verts!

    "S'cuse-me, gentlemen, dit une vieille américaine qui se pointe dans le kotpit, j'avais rendez-vous chez le coiffeur à moins le quart, et il est déjà passé depuis deux heures!

    Shit, Harry..;allo la tour de contrôle?...

    Pas de réponse...! nous vivons une époque formidanle; quand les avions ne s"écrasent pas, ils n'attérissent plus...

    Qu'adviendra-t-il quand on pourra s'offrir des week ends sur Mars ? life's wonderful...

  • Le spermatozoîde énarque

    Un monde à part; vraiment, que celui de nos dirigeants et autres décideurs...c'est tracé d'avance: dès le premier spermatozoîde qui rencontre son ovule non moins huppée...

    Ce gaillard a chassé d'un vigoureux coup de queue ses trop nombreux congénères dont certains pourraient tellement décevoir...

    Le héros a flagellé à la bonne porte; celle de l'école des supérieurs; le foetus est bercé par des concertii de Mozart et des cantates de Bach; , insdiscutablement, ça ouvre d'autres horizons que les flonflons musettes d'Yvette Horner! et pourtant, ils ont tous les deux été fabriqués de la même façon, à quelques variations(...) près; ils ont barboté dans le même liquide, dont un certes arrosé par davantage de champagne que de ricard!

    Tu seras énarque mon fils, ou ma fille...tu vas faire partie d'un monde unique, une île isolée et lointaine, une minorité puissante et décideuse; bien des minorités seraient jalouses pour moins que ça...

    Un univers si bien construit et fermé tout exprès pour que le vulgus ne comprenne rien au nom de la démocratie...rien que le mot est presque une insulte et suffit à mépriser le peuple...une poignée de femmes et d'hommes qui pensent à notre place, et leur cuisine ne nous regarde pas.

    Exemple: l'affaire clearstream; interrogeons le premier quidam sur le trottoir, il ne sait pas de quoi il s'agit mais, tous pourris c'est sûr...tous coupables, comme dit le premier d'entre eux...

    Des couteaux, des poignards, des peaux de bananes, des poignées de mains en lame de rasoir, trahisons et coups bas...y a tout ça dans ce petit spermatozoîde, c'est lourd à porter...et puis ça se reproduit, à défaut de produire une bonne impression...

     

     

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu