opera1

Avertir le modérateur

les trois petits cochons

Ici, ce n'est pas un conte, hélas mais une histoire vraie; depuis Néron rien n'a changé; pour le peuple, du pain et des jeux...

On paie assez (trop) cher quelques champions de la baballe pour distraire les fervents supporters et amateurs du ballon rond; cette fois point de cornes de brume, mais des cocktails, des gazs, et des bagarres rangées à coup de bouteilles, dans cette bonne ville de Marseille où pourtant la vie est plus belle!

Tout ça à cause d'un méchant virus qui a contaminé trois petits bonshommes; la grippe du cochon... incroyable: comment l'ont-ils contracté? ben à l'entraînement, pardi: à force de se sauter dessus, de s'embrasser de se souffler dans les narines dès qu'un d'entre eux marque un but...le virus est très sensible à la promiscuité...

Vingt heures de bus, qu'ils ont fait ces malheureux supporters pour apprendre au dernier moment que le match était supprimé; haro sur les organisateurs, et c'est les sponsors qui sont contents...le sport, c'est la caution d'un tel brassage de fric qui laisse pantois et dubitatif ; mais quand on pense qu'il suffit d'un seul petit virus pour provoquer une véritable émeute...

On dirait des gamins privés de jouets, alors ils en cassent la vitrine! c'est ça la passion: ça vous entraîne à de telles extrèmités; en amour on appelle ça le drame passionnel; un virus très ancien! drôle d'époque en vérité: et si Dieu a fait l'homme a son image, il n'était pas très éxigeant...

 

Les commentaires sont fermés.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu