Avertir le modérateur

  • Un prolétaire heureux

    Prolétaire; personne qui vit des émoluments qu'on lui alloue dûs à la force de son travail: définition du Larousse;

    En flânant dans le 19e arrondissement, quartiers à la population désinvolte( qui consiste à tout jeter de préférence en dehors des poubelles publiques), je parviens à la hauteur d'un petit homme vert, fonctionnaire de la ville de Paris, armé d'un balai de sorcière et d'une petite charette métallique: il a du travail au vu de ce qui est écrit plus haut...

    Il est tout noir et tout vert; on dirait un esquimau à la pistache, de ces friandises réfraîchissantes que l'on suce(...) en ces temps de moiteur ...

    Il pousse son balai avec des gestes réguliers et relativement lents (il n'est qu'au début du trottoir); il a une particularité: il siffle et divinement; me fait penser à ces artistes du Moulin Rouge de la belle époque qu'on appelat les rossignols du moulin; je lui fais remarquer et lui demande s'il connaît le titre de la chanson qu'il siffle

    "Bien suuu, chef, c'est ma chanson pouéfééée...tu la connais, toi?

    Oui chef, c'est "emmenez-moi" de...

    Chales aznavouuu; l'est vieux mainrtenant, il a ecouit des belles chansons...auvoi chef...

    Emmenez-moi...au bout de la terre, emmenez-moi au pays des merveilles, il me semble que la misère serait moins pénible au soleil...décidément, il y a des prolétaires qui ont l'inconscient près du balai...

  • SALE TEMPS POUR L'EGO...

    "Je me suicide à cause de mon travail; c'est la seule cause" a écrit ce cadre de france tétécom...est-ce parce qu'il connaît la vraie cause qu'il a eu besoin de préciser?...
    Le suicide est un acte égoïste; au sens de l'égo, et lorsque l'égo est détruit, plusieurs réactions entrent en jeu; la fuite, le passage à l'acte hétérogène et le suicide...

    Certes, les temps ne se prêtent pas à l'optimisme; et l on sait que les français sont les premiers consommateurs de psychotropes: ainsi une nouvelle frange d'individus entrent dans des statistiques nouvelles; le suicide au travail...le climat social et certains management détruisent nombre d'égos focalisés sur les performances ...un acte de rebellion contre les dirigeants...qui eux ne seraint pas suicidaires...l' homme serait à ce point morcelé?  il aurait oublié qu'il suffit de se réveiller le matin pour apercevoir la vie?

    Le suicide réussi est un acte éminemment violent et mûrement réfléchi...donc enfoui dans l'inconscient comme échappatoire; un horizon bouché dès le départ; une pensée atavique, révèlant une personnalité déjà vulnérable, renvoyant à l'histoire familiale.

    Suicide mode d'emploi: le chantage: si tu pars, je me suicide; ingestion de médicaments: appel au secours, et passage à l'acte réussi...toute tentative est à prendre au sérieux

    Chaque individu a parfaitement le droit de disposer de sa vie...les gens d'église le savent bien...puisqu'ils nous renvoient à Dieu...s'il existe...

    Mais Bon Dieu, reste la vie...

  • Sale temps pour l'égo...

    "Je me suicide à cause de mon travail; c'est la seule cause" a écrit ce cadre de france tétécom...le simple fait qu'il ait eu besoin de le précuser prouverait qu'il veu

  • La psychologie des métiers

    On demande à Louis Jouvet, inspecteur de police dans "Quai des orfèvres"

    Qu'est-ce qu'il veut faire, votre gamin plus tard, patron?

    Aviateur...à son âge, j'étais comme lui, et depuis j'ai attéri!!

    Je crois à la psychologie des métiers, une notion qui s'installe très tôt dans l'inconscient de l''enfant, sous forme ludique; et si le contexte social peut favoriser l'orientation, le choix détermine la personnalité; un fils de médecin fera médecine, mais reste le choix de la spécialité; le psychiatre le devient par peur et fascination de sa propre folie...le prof pour perprétrer le monde de l'enfance, le flic par esprit de la loi ou... par attirance du délinquant...supputations et interprétations? à voir...

    Pour les moins diplômés, on s'adresse directement à la personnalité; mais le pompier n'est par forcément pyromane, l'éducateur et l'évèque pas pédohiles(...) le flic pas ripoux...

    Le détenu de Fleury-Mérogis n'a pas pu inventer l 'affaire des tortures...à pervers, pervers et demi...et l'uniforme permet bien des dérives.

    Les pompiers volontaires qui ont craqué l' allumette en Corse...des tests psycho-techniques manquent au recrutement...c'est vite dit...les grands pervers ont l intelligence aiguisée...avec aussi le désir inconscient de se faire prendre pour "mettre fin à leur calvaire'.

    C'est  tout simplement inscrit depuis toujours dans la nature humaine: le libre arbitre du bien et du mal...trop manichéen, non? allo, docteur Freud?!

     

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu