Avertir le modérateur

actu ferroviaire

  • La tête dans le guidon...

    Comme disait une pédale de mes connaissances": c'est pas parce qu'on fait du vélo, qu'on est con"..

    Paris/Roubaix, 280 kms, en TGV c'est tout droit...Une heure quinze, sans retard.
    A vélo, c'est plus sinueux...on arrive après, ou pas...

    Sans oublier les fameux pavés du Nord.

    C'est comme ça que les rois (de quoi?) de la petite reine, pardi, devaient traverser un passage à niveau...

    Il y a toujours un moment où on doit traverser un passage à niveau; mais pas fermé;

    Quelques coureurs téméraires, franchirent allègrement les barrières baissées, toute sonnerie dehors: téméraires ou dopés au sucre en poudre?

    Toujours z'est-il que le TGV arriva...7 secondes après!

    Allez donc arrêter un train à grande vitesse, déboulant à 110 kms heure;

    Le conducteur ne peut pas freiner brusquement, au risque de précipiter les voyageurs les uns sur les autres...
    Bref, le directeur de la course, un certain Prudhomme, donne raison à la SNCF qui "porte plainte contre X"; contre rayons, pédales, et autres abrutis!

    Mais il n'existe pas de bureau contre la connerie, ni de juges prévus à cet effet...

    Il y a bien eu le mur des cons, mais eux ne font pas de vélo...

    N'empêche que le sieur Prudhomme a bien failli s'y retrouver...devant les prudhommes; Un seul mort aurait suffi...

    La connerie est comme le ridicule, elle ne tue pas, enfin pas toujours...

    D'autant que le premier petit malin qui a franchi les barrières, n'est pas arrivé le premier de la course;

    Ceux qui sont restés bien sages de l'autre côté, n'ont pas eu de mal à dépasser les survivants...

    Risque d'autant plus stupide,  pour ces inconscients, :être suspendus, privés de courses, mis au régime sans selle, avec deux L.

    A leur décharge, ils devaient avoir la tête dans le guidon, concentrés sur la course et la volonté de gagner; tout à leur honneur..."l'honneur est le luxe des cons" (Michel Audiard)°

    Et puis d'abord, c'est la faute à la SNCF; n'avait pas qu'à placer des barrières moitié pleines, disposées en quinquonce...ce qui oblige à zigzaguer; au risque de prendre une roue dans le rail.

    Pasque hein, avec des barrières complètes, on est bien forcé de stopper complètement, à moins d'être suicidaire; ou con...

     Mais dans ce domaine, on est jamais au bout de nos surprises...

    ° du même Audiard" les cons, ça ose tout; c'est même à ça qu'on les reconnaît".





  • le philosophe philanthrope

     La philosophie rend fou, c'est bien connu...à l'âge où l'acné disgracieuse vous pousse à sucer la langue de la voisine de palier, certains se meurtrissent les neurones en ingurgitant des pages sans virgules, tout droit sorties de cerveaux fumants...voire fumeux!
    kant n'a pas pu, mais Spinoza..!

    Revoyons les faits; c'est un petit prof, hirsute et extraverti (normal, il est prof de philo, image D'Epinal), il descend du train à la gare Saint Charles à Marseille, avise un groupe de fonctionnaires de police, flanqués d'instruments dissuasifs et...de quelques jeunes rebelles, donc de la racaille; le ton monte, notre petit prof crie par deux fois" Sarkozy, je te vois, Sarkozy, je te vois"!! il a de la chance; dans la foule, même sur talonettes, on ne voit que son oreille gauche...!
    Quéque z'avez dit, mon p'tit monsieur? lui souffle dans le nez un fonctionnaire zélé; on ne prononce pas ce nom-là; z'entendez? allez, au gnouf! bing, cent euros pour avoir tutoyé Sa Majesté en son absence, dans le sens inverse, le "cass'toi pauv'con, c'est gratuit!

    Quel naîf, (les profs sont des grands enfants), il aurait crié "à bas le nabot, ou vive le mari de la chanteuse" pas de problème; on ne sait pas de qui on parle...
    A force de faire son livre de chevet, "le concept du réel opposé à la présence onirique", il a oublié les convenances sociales!
    Pour sa défense, le p'tit prof, a dit que c'était une stratégie, une technique pédagogique, qui consiste à désamorcer une situation conflictuelle ou en passe de le devenir;

    ça marche, je l'ai pratiqué avec les patients difficiles; un jeune patient toxico me demandait vingt euros pour acheter"un sandwich"! (c'est cher, et je ne savais pas qu'il existât des sandwichs au canabis)...devant mon refus, il tapa sur le bureau en me menaçant des pires sévices orientaux...je sentis le danger, et lui dis tout à trac "aimez-vous la tarte aux pommes"?! avant qu'il réalise, je me levai pour aller en chercher une part(heureusement il en restait à l'office)"

    Pas à tous les coups, mais ça marche souvent, le but est de déstabiliser l'adversaire... c'est aussi un réflexe de défense .

    N'empêche que le bonhomme s'est retrouvé au poste... a-t-il subi le "test de la toux"?:
    A poil, face au mur, le ptit bâteau sur les chevilles, penché en avant, et là, derrière, un gros policier qui vous intime l'ordre de tousser...curieuse philosophie!

    Ce qui tend à prouver que la philosophie est... le fondement de l'existence! et que dans cette société paranoîaque, où la démocratie n'est qu'un mot, on est souvent à deux doigts du ridicule...
    Je les aime bien, moi, les philosophes: ce sont les seuls à savoir qu'il existe deux grands concepts; la vie et la mort; entre les deux, on en CH...bave, même le Roi...
    La vie ne vaut rien, mais rien ne vaut la vie...en plus, ça se chante, alors....

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu